Devant mon refus... [Résolu]

- - Dernière réponse :  Jeanveuplus - 12 mai 2016 à 04:49
Bonsoir à tous et toutes,

C'est mardi et je suis dépité devant l'intervention expéditive de mon propriétaire...
En effet, il y a quelques jours, mon propriétaire me faisait part de son désir de voir disparaître un petit arbre que j'avais moi-même planté dans mon bout de jardin, celui-ci mitoyen au sien.
Dans ce premier dialogue, je lui demande la raison de cette idée venue... Il me répond alors qu'il désire conserver le vis à vis de nos deux jardin afin de pouvoir mieux observer les "mouvements" sur le périmètre que j'occupe depuis deux ans déjà
(en location vide, jardinet inclus, fin de bail-Mai 2017).
Surpris de sa réponse, je lui rétorque mon désir de le conserver afin justement de créer un petit écran végétal en vue de pouvoir continuer de prendre mon café sur ma terrasse sans qu'il puisse déterminer la couleur de mon slip le matin. (Lui ayant assurer que j'emmènerai cet arbuste à la fin du bail). Aussi, je lui rappelai au passage que j'avais même le loisir de faire pousser des carottes, des tulipes et même un petit élevage de grenouilles multicolores jusqu'à la fin de mon bail.
Ceci dit, mis à part la mitoyenneté de nos jardins (avec clôture), il faut savoir que sa maison se trouve à une vingtaine de mètres dans l'axe de ma terrasse.
En conséquence, je lui formulai clairement mon refus devant le retrait de ce petit arbre qui, en rien ne lui faisait ombrage.
Eh bien ce matin, lorsque j'avais le dos tourné, son jardinier venait tout juste d'abattre au sabre, et ce, par dessus la clôture, le petit arbre que je soignais depuis un an.

Ok! je ne veux faire pleurer personne mais je lui ai affirmé que je ne laisserai pas cet acte impuni.

Question: (mis à part enfiler dorénavant un pantalon quand je prends mon café sur ma terrasse)... Quel est ou quels sont mes recours afin de lui faire comprendre qu'il est allé un peu trop loin dans son point de vue?

Certains peuvent penser qu'il ne s'agit que d'un arbre, petit en plus!... Pas pour moi!

Merci de me venir en aide, et s'il n'y a aucun recours pour moi, je vous remercie quand même de me lire.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10449
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Dernière intervention
20 janvier 2019
4268
1
Merci
Bonjour,

Désolé, mais je ne pense pas qu'un juge puisse s'intéresser à ce dossier !

Par contre vous devriez installer des "canisses" au bout de votre terrasse, assez éloignés de la limite de propriété, de manière à ce que votre propriétaire ne puisse intervenir depuis sa propriété. Pour une détérioration éventuelle, il devrait pénétrer chez vous, ce qui signifierait un bris de clôture, voire une violation de domicile condamnables par la justice.

Cdlt.

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24616 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

jodelariege
Messages postés
1859
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Dernière intervention
18 décembre 2018
1307 -
bonjour je pense que légalement vous n'aviez pas le droit de planter cet arbre dans ce jardin sans l'autorisation du propriètaire ,c'est triste d'abattre un arbre bien sur mais peut etre pouvez vous en planter un dans un grand pot que vous emporterez lors de votre départ
de plus ne connaissant pas la date de votre éventuel départ cet arbre aurait pu grandir et peut etre aurait il été difficile de le déterrer?
je pense que le propriétaire n'avait pas le droit non plus de faire ce qu'il a fait ;j'ai l'exemple de mon voisin que j'ai surpris en train de passer son bras à travers mon grillage pour couper des branches de ma haie qu'il estimait etre trop prés de chez lui alors qu'elles ne touchent meme pas le grillage de mon coté.....ah les voisins!!!
Commenter la réponse de Rochat1
Messages postés
1238
Date d'inscription
mercredi 30 décembre 2009
Dernière intervention
5 octobre 2017
215
0
Merci
Bonjour
Est ce que votre arbre a été planté dans la terre ou est il dans un grand pot?
Dans le premier cas vous n'aviez pas le droit de planter un arbre mais par contre oui s'il est dans un pot...Le potager et fleurs vous avez le droit.
Cordialement
Foyer
Messages postés
18736
Date d'inscription
lundi 1 septembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 octobre 2016
7212 -
Bonjour ,

Jardins séparés par un grillage ... le jardinier, a travers le grillage, procède a l' abattage de l'arbre ...

Par principe, une cloture délimite une propriété Violation de propriété ;

Abattage a travers le grillage : deterioration volontaire d'un bien .

Certains proprios se croient tout permis ...
Commenter la réponse de ulyssesourd
0
Merci
Bonsoir à Toutezétous et surtout merci pour votre réactivité à mon sujet...

Bon, Je dois me rendre à l'évidence que mon seul recours est de constater en direct la vraie nature de mon proprio, lui qui affiche toujours un large sourire... Là aussi je suis maintenant renseigné... Ce petit arbre qui m'empêchait de voir que la bête is humaine, restera malgré tout pour moi, un petit symbole...

Merci pour le partage de vos avis, ici en Guyane, c'est encore Mardi et j'me sens maintenant moins seul devant l’hypocrisie.

(Mon cas est résolu.)
Commenter la réponse de Jeanveuplus
Dossier à la une