Rénovation d'un portail secondaire [Résolu]

Memiy - 22 mars 2016 à 19:29 - Dernière réponse :  Memiy
- 24 mars 2016 à 18:22
Bonjour,tous et merci d'avance pour vos réponses . Alors voilà mon problèmes
J ai acheté il ya une dizaine d'année une maison qui comporte deux portails. Un qui sert tous les jours . Et un deuxième qui était en état de délabrement mais qui ne sert presque jamais ( 2-3fois par ans) pour accéder à la parti arrière ( en pelouse ). J'ai renové mon portail qui est déjà reculer de 2.50 m de la route , refait les deux poteaux en béton et le seuil . Et la, la mairie me signifie qu'il faut que je le démolisse et le recule de 5m . Mois c'était juste pour m'éviter de démonter ma clôture et il y était déjà. Je suis obligé de le démolir ?
Merci pour votre aide
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Josh Randall 18743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 23 mars 2016 à 08:25
0
Merci
Bonjour

Si tu peux prouver à la mairie que le portail était existant à l'endroit indiqué, je ne vois pas pourquoi elle t'imposerait un recul supplémentaire.
Que dit le PLU de la commune au sujet des clôture ?
Bonjours merci de vous intéresser à mon souci ,le plu dit que je peut mettre ce qu je veut en clôture , il me reproche de l'avoir refait à neuf c'est le comble quand on sait ce qu'il y avait à la place
C'est bon après un long entretien avec le maire il a enfin compris .en tout cas merci pour vos réponses et votre temps passé ( le plu dis que cette distance est faite pour ne pas stationner sur la chaussée le temps que le portail s'ouvre ) encors merci
Commenter la réponse de Josh Randall
Josh Randall 18743 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 mars 2016 à 07:33
0
Merci
Quelle est la justification de la commune pour faire reculer le portail ?
Commenter la réponse de Josh Randall
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une