Mon syndic de copropriété ne m'envoie pas d'appels de fond. [Résolu]

titi8415 - 19 janv. 2016 à 19:45 - Dernière réponse :  Orchide91
- 30 avril 2018 à 19:00
Bonjour,

Je suis propriétaire de deux studios depuis décembre 2014 dans une grosse copropriété d'Avignon.
Depuis cet achat j'ai pris le soin d'adresser mes coordonnés au syndic de cette copro. Ces derniers ont bien été pris en compte puisque je reçois les convocation en LRAR.
Or, depuis cet achat et apres de nombreuses relances, je n'arrive pas à obtenir d'appels de fond.
Mes échanges par mail et telephone sont tout simplement stérils, du genre " on s'en occupe" ou "on vous rappelle".
Bien entendu jamais de réponse!
Dernièrement, ils ont tout de même eu la délicatesse de m'envoyer un extrait de mon compte copropriétaire affichant 2777 euros de débit, sans le moindre détail.
Or
Budget prévisionnel 2015 de la copro: 224 300 euros
Tantième : 574/100 077 émes
Quote-part : 1286.50 euros

Ma question:
Que faire ??

_Payer 1286.50 euros qui correspond à ma quote-part du budget prévisionnelle?

_Payer bêtement 2777 euros sans savoir ce que je paye?

_Attendre en vain l'envoi d'un appel de fond en bonne et due forme?

_Demander une sanction de mon syndic qui failli dans sa mission de recouvrement des charges?

Je voudrais vraiment résoudre cette situation gênante! Je veux payer mes charges, je veux aussi savoir de maniere légitime ce que je paye.

Que feriez-vous, que me conseillez-vous?
Bien cordialement,
Thierry
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Rochat1 10223 Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 4 mai 2018 Dernière intervention - 20 janv. 2016 à 10:21
+3
Utile
1
Bonjour,

Vous allez adresser un courrier RAR à votre syndic en le mettant en demeure de vous faire parvenir les comptes des exercices précédents, approuvés par le syndicat des copropriétaires. Demandez également l'état de votre compte privé. Mentionnez que si pas de réaction sous huitaine, vous saisirez le tribunal d'instance pour défaut d'appels de charges, en stipulant qu'un jour vous risquez devoir des sommes trop importantes à régler.

Vous devriez contacter le président du conseil syndical de cette résidence. Dans tous les cas votre copro est mal gérée.

Cdlt.
Bonsoir, je vous remercie pour l'information.
Cordialement.
Commenter la réponse de Rochat1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une