Héritage d'un compte de capitalisation multiciel CARDIF [Résolu]

Messages postés
8
Date d'inscription
mardi 3 novembre 2015
Dernière intervention
17 avril 2016
- - Dernière réponse : maryedlef
Messages postés
8
Date d'inscription
mardi 3 novembre 2015
Dernière intervention
17 avril 2016
- 25 nov. 2015 à 16:44
Bonjour,
Mon mari a hérité de son père de deux comptes capitalisation multiciel privilège CARDIF. Notre notaire a demandé la clôture des deux comptes et le versement des fonds à son étude par lettre recommandée le 25 avril 2015. Elle a fait nombreuses relances. Le 8 octobre dernier la CARDIF l'informait que les comptes étaient en cours de déblocage. A ce jour toujours rien. Notre notaire a renvoyé le 2 novembre une lettre recommandée. J'ai bien peur qu'elle n'aboutisse pas encore.
Mon mari et moi sommes handicapés. J'attends mon nouveau fauteuil roulant électrique et un autre appareillage pour lesquels j'ai 7.000€ et 1000e à ma charge. Je n'ai pas demandé d'aide car nous pensions pouvoir les financer et voulions laisser ceux qui en ont réellement besoin en profiter.
Comment peut-on les obliger à nous rendre notre argent ?
Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
117
Date d'inscription
vendredi 3 août 2012
Statut
Intervenant certifié CCM
Dernière intervention
21 janvier 2019
12
0
Merci
Bonjour maryedlef,
Nous sommes navrés pour la situation décrite. Aussi, nous souhaiterions faire un point afin de dénouer, au plus tôt, le dossier.
Afin de nous permettre d'identifier les contrats concernés, pourriez-vous compléter tous les champs présents via le lien http://bit.ly/1RIRW3Y?
Nous vous en remercions par avance et restons à votre entière disposition.
Bien cordialement
Camille du Service Relation Clients
maryedlef
Messages postés
8
Date d'inscription
mardi 3 novembre 2015
Dernière intervention
17 avril 2016
-
Bonjour,
Le problème est réglé et les fonds sont arrivés enfin. Merci pour la proposition de prendre en charge une partie des frais de notaires relatifs a cette affaire.
Commenter la réponse de Cardif France
Dossier à la une