Erreur de répartition de charges par le syndic

azincourt35
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 22 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 juillet 2015
- 22 juil. 2015 à 12:56
 Azincourt 35 - 24 juil. 2015 à 16:47
bonjour,

Suite à une erreur d'identification de compteurs eau, le syndic de notre immeuble a interverti les consommations d'un copropriétaire avec un autre copropriétaire, pendant
au moins 8 ans.
sa position
il rembourse au copropriétaire lésé ce qui lui a été prélevé à tord.

le propriétaire qui a bénéficié de cette erreur se refuse pour l'instant à régler les conséquences de cette erreur matérielle.

le syndic peut-il, faire passer la somme litigieuse, sur les charges communes de la copropriété (je ne vois pas à quel titre)
peut-il avoir une RC qui couvre les conséquence de cette erreur ?

ou a-t-il n moyen d'exiger du copropriétaire ayant bénéficié de cette erreur qu'il régularise ? (judiciaire)
Bien que les comptes de la copropriété ont été approuvées en AG, chaque année,
cette approbation est inopposable à mon avis, puisqu'ils s'agit de l'ensemble des
comptes du syndicat et non pas des comptes individuels.

merci de me confirmer que dans ce cas, la prescription en matières de charges locatives est bien de 10 ans, suite à :

l'article 2223 du même code indique que les dispositions générales relatives à la prescription « ne font pas obstacle à l'application des règles spéciales prévues par d'autres lois ». Or, l'article 42 de la loi du 10.7.65 régissant le statut de la copropriété dispose que?: « les actions personnelles nées de l'application de la présente loi entre des copropriétaires, ou entre un copropriétaire et le syndicat, se prescrivent par un délai de dix ans ».

Merci de votre réponse
A voir également:

3 réponses

Xavier92100
Messages postés
1691
Date d'inscription
dimanche 6 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2015
319
23 juil. 2015 à 15:56
La facturation del 'eau est elle au millième ou sur compteurs individuels ?
Si c'est sur compteur individuels le syndic porte les bon chiffre la prochaine fois et cela s'impose aux deux copriétaires..;
Si c'est aux millièmes qu'il facture au débiteur et vous verrez bie nsi l'autre paye ou non !
3
Azincourt 35
23 juil. 2015 à 17:46
Bj Xavier,

Vous avez la réponse à votre question dans l'exposé du problème, il s'agit de compteurs
d'eau individuels, dont l'étiquetage pour une raison inconnue a été inversée
Résultat
Monsieur X paye depuis 8 ANS, les consommations d'eau de Monsieur Y
Monsieur Y, quant à lui règle depuis 8 ans les consommations de Monsieur X

LES CONSOMMATIONS SONT LOIN D'ETRE EQUIVALENTES
Monsieur X, le lésé a demandé et a été remboursé depuis un mois, de la somme qu'il
a réglé en sus, sur 5 ans et non 8 ans
Monsieur Y à qui on réclame, un surplus de consommations lui incombant, se refuse
de payer, aux motifs
1-ce n'est pas sa faute
2- les charges de la communauté des copropriétaires ont été approuvées par 8 A.G.
et on ne revient pas dessus ( je pense que c'est faux, voir mon précédent commentaire)
Si Monsieur Y, refuse de régler la réalité de ses consommations d'eau, seul une action judiciaire peut l'y obliger.

dernière possibilité que ce soit pris en charge au titre de la RC, par l'assurance perso du Syndic.

D'autre part je voulais savoir si la prescription joue sur 5 ans, ou sur 10 ans (voir mon premier expose)
je souhaiterai un avis juridique.
Merci
0
Azincourt 35 > Azincourt 35
24 juil. 2015 à 16:47
MERCI André, je partage entièrement votre point de vue au niveau de la prise en charge par l'assurance RC du Syndic.
la remise à niveau (comptable) devrait se faire sans soucis, puisque l'on sait que l'étiquetage des compteurs a été inversé, il y a 8 ans, lors de la mise en place des nouveaux
compteurs. Les relevés semestriels d'eau doivent faire partie des pièces à archiver de la copropriété et conservés pendant 10 ans. Le problème sera plutôt de convaincre "le bénéficiaire" de cette erreur, qu'il doit aujourd'hui s'acquitter de l'eau consommée en son temps!.....sans l'obliger judiciairement.
A surveiller que les conséquences de cette régularisation ne soient pas mises dans le poste
eau de cette année..................et partagées par l'ensemble des copropriétaires!!!

Merci vous m'avez confirmée dans mon idée que la prescription restait de 10 ans;
Bonne journée.
0