Arbres trop hauts et prescription trentenaire [Résolu/Fermé]

Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
- - Dernière réponse : cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
- 20 janv. 2015 à 20:11
Bonjour,

Je suis propriétaire d' une maison ancienne (1890), depuis 15 ans, et côté sud, à 10 mètres de mon mur, il y a un talus où est planté une bande boisée à 3 strates, plus ou moins entretenue par ses propriétaires ces dernières années.

Je viens sur le forum pour avoir quelques précisions sur la prescription trentenaire évoqué par mes voisins lorsque je les ai mis en demeure (sans résultat) d'étêter leurs arbres de haut jet (+ de 15 mètres).

D'après eux, je ne suis pas en droit de l'exiger même si j'apporte la preuve d'un trouble anormal de voisinage tel que la chute de feuilles et de branches sur mes toitures, ainsi que la perte d'ensoleillement pendant plusieurs mois (l'hiver quand le soleil est plus bas). Sans parler de tous les lichens, mousses et autres résidus d'humidité qui apparaissent sur les murs des bâtis.

Devant leur refus, j'envisage une procédure judiciaire et j'aurai bien besoin de vos conseils pour mettre toutes les chances de mon côté.

Je remercie par avance tous ceux qui pourront m'éclairer sur la "prescription trentenaire" invoquée par mes voisins pour ne rien faire.

A bientôt,
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
39896
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 novembre 2019
10318
27
Merci
Bonjour,

si les arbres sont bien à 10 mètres de la limite de séparation entre vos deux terrains, vos voisins n'ont même pas besoin d'invoquer de prescription trentenaire. Pour les plantations situés à plus de 2 mètres de la séparation, il n'y a pas de limite de hauteur.

Vous reste donc, comme vous l'aviez envisagé, d'apporter la preuve d'un trouble anormal de voisinage.

http://www.arbre.org/...

extrait
"Si un arbre ou une haie est placée en dehors du cadre de la loi, à savoir :
Les 50 premiers centimètres depuis la limite de propriété avec votre voisin : aucun arbre ou arbuste.
De 51 cm à 2m (mesuré au centre de l'arbre) : 2m de haut depuis le pied de la plante.
A partir de 2m01, pas de hauteur limite. "

Cordialement

Dire « Merci » 27

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25385 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
38 -
Oui, je n'ai pas d'autre choix que de faire venir un huissier de justice afin qu'il officialise les nuisances multiples que je subis au quotidien... je vous remercie de m'avoir répondu bien que la notion de prescription trentenaire ne soit pas plus explicite dans sa compréhension littérale (Est-ce ma présence sur site ou l'âge des arbres qui fait courir le délai de prescription? et cette nuance me pose problème aujourd'hui...)

Cordialement,
cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
38 > cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
-
Merci Doris... cette fois je comprends mieux : quelque soit la distance et la hauteur des arbres de mon voisin, ils ne doivent pas causer de nuisances (perte de soleil, chute de feuilles et de branches) sur ma propriété. J'ai même trouvé un lien intéressant l'expliquant utilement :

"Egalement, la Cour d'appel de Chambéry a jugé, dans une décision du 30 août 2005, que :

« si l'existence d'arbres de grande hauteur plantés à la distance légale est insuffisante en soi à caractériser un trouble anormal, tel n'est plus le cas lorsque ces arbres de grande hauteur implantés à une faible distance d'une maison d'habitation occasionnent une gêne importante en diminuant de façon conséquente l'ensoleillement de la propriété et en entraînant des nuisances telles que la chute de branches et l'accumulation importante de feuilles mortes [...] que la présence de ces arbres du fait de leur hauteur occasionne des nuisances importantes liées à la perte d'ensoleillement et à la présence de feuilles mortes en automne ».

La Cour d'appel a ordonné l'abattage des arbres et a alloué aux victimes de ce trouble de voisinage une indemnité de 12000 euros compensant le préjudice subi depuis au moins cinq ans du fait de la perte d'ensoleillement et de l'accumulation des feuilles mortes.[8]

Egalement, la Cour d'appel de Grenoble, dans une décision du 8 janvier 2003, a considéré que la présence d'arbres de grande taille entraînant pour le propriétaire voisin une perte partielle d'ensoleillement et une privation de vue sur le massif de Belledonne pour le voisin même s'ils respectent la limité séparative des propriétés doit s'analyser en un trouble anormal de voisinage, la gêne ne pouvant que s'accentuer au cours des années, les arbres pouvant atteindre une hauteur de 20 à 25 mètres. Il doit être ainsi créé une ouverture de vue par l'abattage de certains pins noirs et procédé à l'élagage de certaines branches latérales pour d'autres pins.[9]"

Voilà, je pense avoir ce qu'il me faut pour obtenir l'étêtage de tous ces arbres... A moi de jouer à présent.

Bonne soirée à vous.
doris33
Messages postés
39896
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 novembre 2019
10318 -
Le fait que les arbres soient situés à plus de 2 mètres de la séparation de propriété entrainet que la hauteur des arbres n'a aucune importance. Il n'y a pas de hauteur limite pour les arbres plantés au-delà des 2mètres.

C'est si les arbres plantés à moins de 2 mètres de la séparation avaient atteint une hauteur supérieure à 2 mètres depuis plus de 30 ans, que l'on aurait pu parler de prescription trentenaire.

La situation que vous décrivez n'a rien à voir.

Tapez prescription trentenaire dans un moteur de recherche, vous trouverez des explications.
4
Merci
Bonjour,

Votre voisin invoque la prescription trentenaire ça ne justifie pas sa négligence (manque d'entretien).
L'élagage est sa responsabilité pour justement éviter les nuisances dues au débordement de cette végétation.
Je vous conseille avant toute démarche devant les tribunaux, de tenter le dialogue avec le soutien d'un médiateur de justice (démarche gratuite, adresse en mairie ou auprès des tribunaux, sur rendez-vous).
cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
38 -
Je vous remercie pour votre réponse et je vais sans doute m'adresser au conciliateur de mon secteur pour tenter une médiation... vu l'obstination des voisins, je doute que ça mène quelque part mais bon! Je serai sans doute plus crédible lorsque j'irai au Tribunal.
Je reviendrai sur le forum pour vous donner les suites de cette affaire.

Cordialement,
Messages postés
133
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2015
17
1
Merci
Bonjour,

La hauteur importe peu du fait que les arbres sont à plus de 2 mètres de la séparation. Mais il doit élaguer de façon à ce que les branches ne dépassent pas cette limite séparative.
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
38
0
Merci
Bonsoir à tous,

Je reviens vers vous par rapport à mon problème d'arbres trop hauts et trop près de ma maison ;

J'ai demandé à ma protection juridique(leader dans la protection juridique en France pour ne pas la nommer...) d'intervenir auprès de mes voisins afin de les faire bouger grâce à l'article 544 et 1382 du code civil (trouble anormal de voisinage). Elle est d'accord.

Elle m'a proposé un modèle de lettre simple (pas de RAR pour ne pas les "brusquer") à leur envoyer mais comme mes adversaires sont AUSSI leurs assurés, je doute de leur réelle implication dans ce dossier. D'ailleurs : Peut-on être juge et partie dans ce genre de situation?

Que me conseillez-vous de faire pour accélérer le cours des choses? J'ai pensé saisir le médiateur des assurances pour le cas où mon assurance ne jouerait pas franc jeu...

Je vous remercie d'avance pour toutes vos suggestions dont je ferai le meilleur usage,

A bientôt,
bern29
Messages postés
4236
Date d'inscription
mercredi 21 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
1201 -
Bonsoir, avant d'aller plus loin, à quelle distance se situent ces arbres de votre propriété ?
Pas de votre maison, mais de votre limite de terrain.
cook93
Messages postés
129
Date d'inscription
vendredi 10 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 avril 2017
38 > bern29
Messages postés
4236
Date d'inscription
mercredi 21 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
-
Bonsoir,

Les arbres sont situés à 10 mètres de ma limite de propriété, côté sud, mais le problème consiste en l'ombre portée des arbres litigieux et non pas sur leur distance (voir mon post ci-dessus).
Dossier à la une