J'ai été victime d'une erreur de la police [Résolu]

erw45 1 Messages postés mercredi 14 août 2013Date d'inscription 14 août 2013 Dernière intervention - 14 août 2013 à 02:56 - Dernière réponse :  grotroll
- 4 sept. 2013 à 21:25
Il y a 6 mois j'ai été victime d'une perquisition a mon domicile avec une gade a vue de 2 jours a plus de 120 km de chez moi.
J ai été accusé d'avoir cambriolé un entrepôt de stockage en carburant,pour d' importante sommes d'argents
motif,ils disposaient de mais empreintes palmaires sur la fenêtre.
chose normal car je travaillais a cette période chez un fabricant en ouverture,
je fabriquais ses ouvertures.
après une nuit en garde a vue et des menaces d'un emprisonnement de 3 ans.
et une enquete sur mon emploi ils mon relaché.
j'ai un casier judiciaire pour de l 'alcool au volant il y a 4 ans et c est tout alors pouquoi cette acharnement et que qui je faire car je ne veux pas en rester la

mecri pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
GrandCaribou 25404 Messages postés mardi 23 décembre 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 30 septembre 2018 Dernière intervention - 14 août 2013 à 10:14
3
Merci
Bonjour,

La police/gendarmerie ne fait que son travail, je comprends mal ce que vous leur reprochez.

Cordialement

Merci GrandCaribou 3

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13606 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de GrandCaribou
Meilleure réponse
3
Merci
toujours pareil..
quand ils font leur boulot, on gueule..
quand ils ne le font pas, on gueule aussi..

en fait, que doivent -ils faire ???

Merci Doris 3

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13606 internautes ce mois-ci

Surtout qu'en France les citoyens sont innocents sauf jugement contraire. La place d'un innocent n'est certainement pas en prison. L'erreur a la base du probleme c'est la garde a vue. Il existe pourtant une procedure de comparaison immediate qui permet parfaitement au juge d'intervenir dans la procedure et de juger s'il est necessaire oui ou non de passer par la case prison...

Mais bon, si je me rappelle bien le debat de 2012, tant que les policiers n'auront pas un permis de tuer (une presomption de legitime defense) ils ne pourront pas faire correctement leur metier...
comparution immediate** au temps pour moi
merci a tous pour vos réponse,si je me suis permis d écrire mon problème c est que depuis j ai du mal a me reconstruire,j ai peur que sa recommence, je me réveille la nuit par peur qu il ne viennent cassé ma porte.si la justice est la pour vous traumatisé,je pense que pour moi c est réussi car j ai compris que en 30 secondes de ma vie je pouvais passé pas mal de temps derrière des barreaux pour rien .ils vous font dire sous une certaines pression que c est vous,soit par menaces en vers moi,ma famille ou l emprisonnement,je n ai cédé a aucun de ses chantages se n étais pas moi. a ma sortie je me suis renseigné sur les possibles erreur judiciaires comme patrick dills .. mais les gendarmes,policier vous mettes beaucoup de pression pour vous faire croire a vous même que c est vous,pour ma part je pense qu il m aurais gardé encore plus de jours j aurais fini par cracké même si ce n est pas moi.
Commenter la réponse de Doris
sleepy00 13049 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 12 novembre 2018 Dernière intervention - 19 août 2013 à 13:21
1
Merci
Quelques petites précisions, parce que y'a du mélange
Vous pouvez toujours faire une demande de dédommagement pour procédure et détention abusive

mais voila comment ce passe le boulot de la police qui pour "Bill out", ce n'est pas du tout le même corps de la police qui met des pv et qui mene une enquête judiciaire.
La police a relevé une emprunte sur le lieu d'un délit. Ils doivent explorer toutes les pistes
le juge d'instruction leur demande d'arrêter et de placer en garde a vue la personne qui a laisser ses empreintes, ce que font donc les policiers.

Tout criminel ou délinquant, à toujours une bonne explication pour expliquer la présence de ses empruntes sur les lieux, des plus probables aux plus improbables

les policiers doivent donc vérifier les dires de la personne. Le temps de vérifier, sachant que votre ancien employeur n'a peut être pas répondu dans la minute, une réponse seulement le lendemain n'est pas choquant. D'autant que la police est souvent en sous effectif et donc parfois les recherches prennent du temps.
Donc encore une fois, ce n'est pas le policier qui a choisi de vous laisser la nuit mais le juge d'instruction.
le juge c'est servi de son pouvoir de garder quelqu'un en garde a vue en fonction du dossier, c'était certainement la seule piste qu'il avait.

Maintenant si après vous avoir arrêté la police vous avez libéré, pour finalement voir que votre explication était mauvaise, il aurait fallu vous retrouver, et certaine personne sont très bonne en disparition. Quel aurait été la réaction des intéressés et des médias, en sachant que la police tenait le coupable présumé et la laissé partir ?


Apres le système n'est pas parfait, et biensur il y'a des abus, et dans ce cas des recours existent
si on était pas toujours entrain de critiquer la police et de les emmerder a chaque chose qu'ils font qui ne plait pas, ils feraient peut être mieux leur boulot
Commenter la réponse de sleepy00
BmV 70437 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 11 novembre 2018 Dernière intervention - 21 août 2013 à 13:25
0
Merci
"alors pouquoi cette acharnement et que qui je faire car je ne veux pas en rester la " : puisqu'on parle de l'application du Droit, et si tu penses qu'il y a "acharnement" ou "détention arbitraire" ou autre délit de la part des forces de l'ordre, il suffit de déposer plainte pour ces chefs d'accusation (ton avocat peut te conseiller pour le motif de la plainte) et réclamer la condamnation des agents fautifs et demander des dommages et intérêts pour préjudice moral.
 
    
ok, merci d'appuyer la réponse par de la jurisprudence.
L'homicide volontaire n'est pas vraiment un motif valable de poursuite contre les "forces de l'ordre" alors pour "détention arbitraire" ou "acharnement" [on parle juridiquement de harcèlement ou d'abus de droit (dans l'intention de nuir)] je demande à voir...
Commenter la réponse de BmV
0
Merci
Pour une mention "la police tue" sur les équipements de la police nationale.
+1 ici ;)
Commenter la réponse de grotroll
-1
Merci
J'ajoute que les pianoteurs auront reconnu le troll et que j'assume parfaitement mes propos. Alors ne censurez pas, portez plainte! (Vous avez l'IP etc.)
Commenter la réponse de grotroll
Dossier à la une