Non réponse du propriétaire à préavis avec AR [Résolu]

Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
- - Dernière réponse :  francoise - 22 mai 2018 à 15:03
Bonjour,

Que faire dans le cas où l'on envoi son préavis de départ en bonne et due forme, en respectant les délais imposés par la loi, mais que le propriétaire ne va pas le récupérer ? A partir de quand considère-t-on que le préavis est donné dans ce cas ?
Il est entendu que ce préavis à été envoyé à la bonne adresse (celle en possession du locataire, et figurant sur les quittances de loyer), et qu'il a été doublé d'un email auquel le propriétaire n'a pas pris la peine de répondre ?

Merci d'avance !
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25465
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
6685
32
Merci
Bonjour,
@Naelle44
Si votre propriétaire espère gagner du temps il a donc tout faux... puisque le préavis court depuis la 1ère présentation du facteur à son adresse

avant de répondre des aneries et d'induire l'internaute en erreur, informez vous correctement.

@joey,
en droit immobilier, la date du préavis court a dater de la réception par le bailleur du congé soit de la date a laquelle il signe l'AR; Si il ne va pas chercher le courrier, le préavis ne démarre pas et il faut le faire signifier par un huissier car absent ou pas le préavis d'un mois pusiqu'il s'agit d'un meublé, démarre du jour ou l'huissier signifie le congé.
contactez un huissier pour délivrer votre congé, puis avertissez par mail en conservant la preuve de lecture du destinataire pour l'avertir que Maitre x huissier a x a délivré votre congé le X et que vous partez le x;
Vous etes bien entendu redevable du loyer et des charges durant tout le préavis, meme si vous partez avant.

Cordialement
"la betise se cultive et certains ont la main verte !!!!"

Dire « Merci » 32

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 23516 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Joey55538
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
-
Merci Maylin,

C'est ce que je vais faire, je pense que c'est le plus simple (après bien des heures passées sur Internet : on ne me berne pas facilement). Passer par un huissier devrait permettre d'avoir une véritable preuve juridique. Le problème est que mon préavis n'est que d'un mois, ce qui est censé être plus pratique lorsqu'on souhaite partir !
J'ai contacté une étude car bien sur mon propriétaire est domicilié à l'autre bout de la France.... et j'attends leur retour, pour voir si c'est faisable et parfaitement sécurisé pour moi.

Bonne journée !
maylin27
Messages postés
25465
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
6685 -
tenez le forum au courant..... .
Cordialement
Joey55538
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
-
Je viens d'obtenir la réponse, et je vais la poster en message dans la discussion !
Il faut bien passer par un huissier de justice !
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
0
Merci
Et pour preuve de ce que je disais plus haut, voici ce que dit le site du Service Public :

Lorsque la lettre recommandée n'a pas été remise à son destinataire absent et a été renvoyée à l'expéditeur, la notification n'est pas valable. En revanche, si la lettre lui parvient en retard, la date de résiliation du bail sera repoussée d'autant.


Ma question n'est donc pas résolue : à partir de quand est-ce un abus de la part du propriétaire ? S'il part à l'étranger c'est à lui de prendre ses dispositions en ce qui concerne la bonne gestion de son bien, non ?

Voici le lien pour ceux qui veulent vérifier :
http://vosdroits.service-public.fr/F1168.xhtml#N10002
Commenter la réponse de Joey55538
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
0
Merci
Après avoir contacté un huissier de justice, voici la réponse qui m'a été faite :

Le délai de préavis applicable au congé court à compter du jour de la réception de la lettre recommandée ou de la signification de l'acte d'huissier de justice.

Et un lien très utile qui explique bien que la date de remise d'un acte par un huissier n'est pas contestable (contrairement à La Poste)

http://www.huissiersdeparis.com/la-signification-des-actes-de-procedure

Bon courage à tous !
Commenter la réponse de Joey55538
0
Merci
bonjours mon conjoins a dédier sont logement depuis le 5 mai sa proprio a etait chercher sa lettre recommander que peu t il faire
Commenter la réponse de francoise
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2012
1
-5
Merci
Bonsoir,

Le congé locatif déroge aux règles traditionnelles des LRAR : dans ce cas, le congé commence à courir le jour de la remise en main propre de la lettre recommandée au destinataire. Si votre propriétaire espère gagner du temps il a donc tout faux... puisque le préavis court depuis la 1ère présentation du facteur à son adresse.

Surtout si la LRAR vous est revenue ne l'ouvrez pas. En cas de recours devant la justice il faudra impérativement qu'elle soit intacte pour être recevable. Renseignez-vous auprès de La Poste, il est peut-être possible également d'avoir une copie de l'avis de passage.

Pour être tranquille, je vous conseillerais de contacter le bureau de l'Agence Départementale d'Information sur le Logement (ADIL) le plus proche de chez vous, ils pourront vous renseigner précisément sur les éléments de droit et vous conseiller sur la conduite à tenir.

J'espère avoir pu vous aider... Bonne chance !
Joey55538
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 5 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2012
-
Merci Naelle,

Malheureusement la loi précise qu'en cas de non réclamation du courrier, la lettre de préavis est réputée "non remise". Je trouve cela très peu précis, et c'est ce qui motive ma question. De plus le préavis commence à la date précisée sur l'avis de réception (et ce dans tous les textes).
Je trouve ça un peu facile : dans ce cas il suffit de ne pas aller chercher ses recommandés pour ne jamais avoir à changer de locataire!
Dans mon cas, le recours à un huissier ne changera rien : le proprio n'est pas en France pour encore 6 mois. En plus il s'agit d'un meublé, donc la loi est très vague il y a très peu d'encadrement de ces baux.
Bien sûr je conserve le courrier fermé pour prouver ma bonne foi en cas de recours, mais surtout je ne peux pas payer deux loyers...
Je vais tenter de contacter l'ADIL demain, merci pour le conseil !

Bonne soirée !
Commenter la réponse de Naëlle44
Dossier à la une