Inéquité entre enfants du vivant des parents

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 20 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2012
-
 Benleboula66 -
Bonjour,
Inéquité entre enfants du vivant des parents
Véra
Bonjour,
Nous sommes une famille nombreuses (7 enfants); mes parents sont divorcés. Mon père a beaucoup aidé certains, mais a rétabli l'équilibre dans le temps. Ma mère aide un peu tout le monde (sauf mon frère et moi). Il n'y a aucune équité. Elle a payé 3 ans de loyer à ma soeur; elle aide régulièremnt mon frère qui est toujours mal financièrement. En 5 ans, elle l'a dépanné financièrement de 40.000€, à coup de 2.000€ par ci; 5.000€ par là. Elle aide un peu les autres assez souvent (paiement d'un mois de loyer pour l'un; règlement de facture de garagiste pour l'autre; aide pour l'achat d'un bien immo 4.500€ il y a 10 ans (30.000FF). Il y a 12 ans, elle a prété à ce famueux frère 100.000FF et à ma soeur 150.000FF pour l'achat d'une affaire; ils ont remboursé ma mère mais gardé la plus-values. C'est régulièr que ma mère assiste ce frère alors que d'autres ne voient jamais leur tour arrivé. J'ai été dans la m.... pendant 1 ans, il y a quelques temps de cela; ma mère m'a aidé à hauteur de 200€. Jamais je n'ai droit à un coup de pouce sous prétexte que je m'en sors. Oui, mais je cumule 3 emplois; travaillent 45h par semaine pour gagner ma vie alors que tout est accordé à mes frères (sauf un) et à ma soeur. Ces injustices répétées ne sont pas normales, et crée un climat malsain. Aujourd'hui à force, à force à force; je ne peux plus supporter cette situation. Je me démenne du coup on ne me donne rien. Ceux qui dépensent sans compter, et vivent au dessus de leurs moyens sont largement assités. Pourquoi faire attention à son budget, maman paiera tout. Et moi qui fait hyper attention à ne pas dépenser trop; je me sens injustement lésée. On se fout de ma guelue, j'ai envie de dire. Jamais les choses ne sont rééquilibrées même à l'occcasion d'un anniversaire ou d'un noel. ça serait justement l'occasion afin d'aplanir ces inégalités. Je trouve tout cela injuste. On n'a pas le droit d'aider plus certain. Au début, je laissais passer mais là, ça prend Dde trop grosses proportions et quand j'ai eu besoin, j'ai rien eu. Quelle équité ? Bref, ma question est: est il possible de faire quelque chose du vivant de ma mère ? Ou faut'il attendre le réglement de la succession pour faire une action en réduction ? Et comment prouver toutes ces petites sommes; mises bout à bout représentent dans les 50.000€ d'aide à ce frère. c'est à peu près le montant que chacun devrait recevoir; ça parait dingue, non ? merci de vos témoignages
Revenir à l'édition

3 réponses

Messages postés
23
Date d'inscription
samedi 18 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 août 2012
1
Bonjour, hélas c'est souvent ainsi... Mais des moyens existent pour faire valoir cette injustice. Tout dépend de votre désir de le prouver !!! Malheureusement c'est le jour ou votre parent décédera que cela se rééquilibrera... Selon que vous justifierez de cela... L'équité que vous réclamez est à ce prix !!! Vous pouvez faire valoir les "gratifications" dont vos parents ont fait bénéficier certains, la loi l'a prévu. Cordialement.
Bonjour,
"L'argent n'a pas d'odeur"! Lorsque les généreux donateurs seront morts, vous pensez- bien qu'il sera pratiquement impossible de prouver quoi que ce soit !
Arrêtons de faire confiance en la justice, elle n'existe pas !
La justice divine peut-être, fera quelque chose...
C'est tout de suite qu'il faudrait pouvoir agir ! Mais comment ? ... En surveillant comme le lait sur le feu les faits et gestes des parents et en faisant comme les autres ? ... Quant on a pas à faire à des situations normales, il est impossible d'agir seul, surtout si on est honnête.
Véra7887
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 20 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2012

Je pense malheureusement que cela sera très difficile. Surtout que le don n'est pas unique et important. Il s'agit de pleins de petites sommes, qui bout à bout finissent pas être conséquentes. J'ai essayé de lui expliquer que faire autant de différence était injuste; elle dit de moi que je suis jalouse. C'est faux; j'ai refusé que mon père m'achète un appart (je lui ai dit qu'il devait aussi faire pareil à mes frères et soeur); j'ai refusé qu'il m'offre un voyage pour me récompenser de mes résultatsd sportifs (coût du voyage: 5000 ff il y a 22 ans) pour la même raison. Je prône l'équité. Elle est injuste et c'est ça qui me fait aujourd'hui réagir. Et puis, entre 200e et 50.000e, il y a quand même de quoi être dégouté et se poser des questions sur la place que j'occupe dans cette famille. Mais merci de vos réponses.
istacloc
Messages postés
1326
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 octobre 2012
479
Véra, peut-être que vous avez l'impression de "prôner l'équité" mais que vos parents ont eu l'impression, eux, que vous vouliez régenter leurs décisions : après 2 refus de ce qu'ils vous offraient il ne faut pas s'interroger longtemps pour comprendre qu'ils ont été vexés de votre attitude et ne l'ont pas comprise.
Vous avez la chance d'avoir des parents généreux, mais ils auraient sans doute apprécié de pouvoir garder leur liberté et décider de ce qu'est l'équité et du moment où ils vont la rétablir par eux-mêmes.
Sans vouloir vous offenser, je pense sincèrement que c'est un peu votre faute.
Ils ont peut-être déjà prévu de rétablir les choses à leur décès.
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 20 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2012

Merci beaucoup. Le plus dur à encaisser, c'est pas tant l'argent. C'est vrai que ça m'irait bien de recevoir un peu. Mais c'est surtout cette désagréable sensation d'être prise pour une conne. Leur ingratitude face à tous ces merveilleux dons. Plus ils sont aidés, plus ils sont incorrects (vols d'espèces...).
Je suis assez dégoutée.
Merci
Comme je vous comprends...
Véra7887
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 20 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2012

Merci. Je n'ai aucun moyens de surveiller; en fait, j'apprends les choses après coups, car on me cache beaucoup de chose. Mon père s'est renseigné auprès de professionnels et il a reconnu qu'effectivement ça n'était pas juste; du coup, il a rectifié les choses. Mais ma mère pense que elle aide ceux qui en ont besoin. Beau message: en gros, tu t'en sors, t'as rien. Tu dépenses tout n'importe comment; t'as encore et encore. Et bizarre, quand j'ai eu besoin; j'ai pas eu (pardon: 200e pour 1 an). Oui, j'ai du mal à accepter. Qui d'ailleurs ne ressentirait pas de l'injustice. bref, je ne vais pas m'embeter et essayer de la changer; je vais continuer à vivre ma vie, sans son aide et sans son soutien. Merci de ne pas m'avoir juger !!!
bonjour vera !fratrie de 9 enfants nous aussi !j'ai aidé mes parents jusqu"à leurs morts !!je dis bien aidé sans récompense !il me semble et c'est logique pour moi que rendre service a ses parents est gratuit !Notre aîné avait procuration sur leurs comptes !A leur entrée en maison de retraite j'avais demandé moi aussi une procuration sur leurs comptes Au vu de certains montants en chèques j'ai demandé à la banque? copies de ces chèques ,surprise, ceux que je pensais corrects envers nos proches , étaient bien servis 500 voir 800 e par trimestre et j'en passe !chacun sa conscience VERA !Honte à ceux qui osent accepter l'argent de leurs parents par service rendu !!!cordialement

est-ce que le témoignage d'un des derniers parents vivant peut servir de justificatif des gratifications donné aux frères et soeur
Comment papiers remis à un notaire de son vivant
Dossier à la une