Rattrapage d'augmentation de loyer [Résolu]

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
23232
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 février 2019
- 3 mars 2018 à 21:03
Bonjour,

Mon propriétaire n'a pas demandé des revalorisations annuelles de loyer aussi élevées que celles auxquelles il pouvait prétendre d'après le contrat de location : il s'est privé d'augmenter le loyer pendant 2 ans, puis l'a augmenté mais pas autant qu'il aurait pu s'il avait appliqué rétrospectivement les termes du contrat. D'après une discussion sur ce forum, il semble qu'un propriétaire puisse demander jusqu'à 5 ans des arriérés pour revalorisation du loyer inférieure à celle prévue dans le contrat. Toutefois, vu qu'il m'a demandé une augmentation que j'ai appliquée, peut-il encore revenir en arrière pour demander plus et surtout des arriérés antérieurs à l'augmentation de loyer? Hic supplémentaire : je n'ai pas de trace écrite de la révision convenue ensemble (verbalement), simplement il encaisse mes chèques. Y-a-t-il un texte clair sur le sujet ou une jurisprudence? Merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

18 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
4
Merci
Bonjour,
il peut toujours revenir 5 années en arrière selon le texte suivants:

Les bailleurs disposent de 5 ans pour obtenir les charges ou les augmentations de loyer non réclamés, à leurs locataires. Loi n° 2005-32, 18 janvier 2005, art. 113, II

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 28159 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

j'ai locatair a qui je n'ai jamais augmente le loyer puis-je lui reviser les loyer anterieur a 5ans
merci Igor je vais donc prévoir ce cas de figure.
djivi38
Messages postés
23232
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
18 février 2019
5167 > dov33 -
Ce post date de 2010.... La loi ALUR (2014) a tout changé.
Allez voir votre autre post, j'y ai répondu : http://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-7756224-rattrapage-augmentation-de-loyer
cdt.
Commenter la réponse de Igor1
1
Merci
Merci pour cette réponse. je trouve ce texte vraiment abusif, mais si c'est la loi...
Commenter la réponse de luc92
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
RE,
attendez je vous met la suite, car il est valable aussi bien pour le locataire que le propriétaire

Le délai de 5ans s’applique aussi bien aux bailleurs qu’aux locataires

La récupération de loyers ou de charges constitue souvent un point litigieux dans les rapports locatifs. Depuis l'entrée en vigueur le 20 janvier 2005 de la loi de cohésion sociale, le locataire et le bailleur sont désormais soumis au même régime : ils disposent d'un délai de 5 ans pour obtenir le remboursement des sommes qui leurs sont dues .
Auparavant seul le bailleur pouvait pour se faire rembourser les sommes dues pendant 5 ans. Quant au locataire, exception faite d'une location régie par la loi de 1948 ou conclue dans le régime HLM, il disposait d'un délai de 30 ans pour réclamer les sommes payées en trop. « Dans ces conditions, un locataire pouvait, avant le 20.1.2005 réclamer à son propriétaire tous les loyers ou charges injustifiés depuis 1975 », explique-t-on à l'Association nationale d'information sur le logement. Et d'ajouter «le locataire pouvait jusqu'en 2034 réclamer des sommes au titre de l'année 2004 »


surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17 > Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
?!...
Qu'est ce que vous voullez que je vous donne comme lien ?!
Vous appliquez les clauses d'un contrat. Il vous faut un lien pour ca ?....
Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933 > surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
-
Re,
Vous marquez cela : vous ne pouvez percevoir ce qui a été oublié par le passé (seul l'ancien proprio le peut).
Comme j'imagine que vous ne l'avez pas inventé, je vous demande le lien vers le texte ou la la loi ou vous avez trouvé ce que vous écrivez.
surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17 > Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Qu'est ce qui vous gene ?
Je ne comprends pas
Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933 > surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
-
RE,
rien ne me gène, mais comme j'interviens régulièrement sur ce forum, je me dois de tenir mon savoir "à jour"
puisque je puise mes informations sur des sites de lois ou d'organismes officiels. Donc en clair je vous demande de me dire ou vous avez trouvé ou lu ce que vous avez marqué plus haut pour vérification le cas échéant et ensuite classement dans mes dossiers que je consulte régulièrement.
surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17 > Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Vous ne m'avez pas dis quel point est concerné.Quand au contrat de bail, si je tente de vous repondre sans savoir quel est le point d'achoppement, il se transmet au nouveau proprietaire qui est donc tout naturellement en droit d'en appliquer les clauses. Il vous faut un "lien" pour ca ?
Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
Le rattrapage est de 5 ans, je ne vois pas ce qu'il y a d'abusif... Vous avez beneficié d'une avance de tresorerie pendant 5 ans, c'est tout a votre benefice.
Ceci dit, vous parlez d'accord verbal. N'y a t'il pas de bail ecrit ? En l'absence de bail ecrit, on peut en etablir un sur demande de l'une des parties, mais on ne peut rien reclamer restrospectivement qui n'y soit pas ecrit.
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
Bonjour,
oui vous pouvez faire le rattrapage sur les 5 dernières années. Conditions : il faut être en possession d'un bail écrit et que le principe de l'augmentation du loyer soit inscrit dessus. En effet on ne peut augmenter un loyer que si le principe de l'augmentation est marquée sur le bail et sur un bail oral......c'est impossible. Dans ce dernier cas et si le locataire a été augmenté malgré tout, c'est lui qui est en droit de réclamer les augmentations qui n'auraient pas du être.
Commenter la réponse de Igor1
0
Merci
Bonjour
Le locataire peut également, dans le même délai de prescription, réclamer un trop payé.
et que ce soit en loyer ou charges
Vous trouverez sur le lien en "S'informer " des lettres types
  • Contestation de l'augmentation de loyer
  • Contestation des charges
  • Demande de quittance
  • Demande de réparations
  • Demande de décompte des charges
  • Demande de restitution du dépôt de garantie
  • Résiliation du bail (préavis 1 mois)
  • Résiliation du bail (préavis 3 mois)
  • Résiliation du bail avec successeur
Commenter la réponse de marcopolo
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
bonjour,
re-lisez le post 11 j'ai fait un copier/collé de vos écrits ( ce que j'ai mis plus loin en italique et gras) à savoir : vous ne pouvez percevoir ce qui a été oublié par le passé (seul l'ancien proprio le peut).
Et voilà la question : Sur quelle texte vous appuyez-vous pour écrire cela ? Merci pour la réponse.


Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
Parceque ce n'est pas un contrat commercial. Le contrat est transmis avec l'appartement a la date d'achat. Le nouveau proprietaire n'est pas non plus responsable d'une eventuelle erreur a son desavantage sur le locataire. Celui ci se retournera sur l'ancien proprio.
Il y a un cut off. Le nouveau prorio n'a pas acheté une société ou un fonds....
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
Bonjour,
vous me donnez votre interprétation, pas un texte officiel, cela n'a aucune valeur légale.
La loi dit que le bail et donc les lois qui s'appliquent au bail suivent la vente du bien donc si le locataire est redevable il doit payer les sommes non réclamer au nouveau propriétaire, s'il est débiteur, il doit pouvoir réclamer les sommes au nouveau propriétaire. Lorsque l'on achète un bien surtout s'il est loué on se renseigne sur le bail en cours, et on déduit de l'achat le montant du dépôt de garantie car on devient également responsable de son remboursement.
Maintenant si vous avez une preuve de ce que vous écrivez, je suis preneur. Par contre je suis foncièrement Français (je m'en excuse) et je ne sait pas ce que signifie cut off.
Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
C'est egalement votre interpretation, avec tout le reste.
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
Tenez, trouvé au hasard sur le site de l'Anil

N° 2000-29 / A jour au 28 octobre 2008




--------------------------------------------------------------------------------

La transmission du bail à l'occasion de la vente de l'immeuble n'a pas d'effet rétroactif. L'ayant cause à titre particulier (c'est-à-dire l'acquéreur) peut exercer pour l'avenir les droits que lui donne le bail, mais pour tout ce qui a trait à la période antérieure à la vente du bien, l'acquéreur n'est pas substitué dans les droits du vendeur.

Ainsi par exemple, l'acquéreur ne peut réclamer au locataire des loyers qui n'ont pas été payés au précédent propriétaire. Cette créance reste personnelle à l'ancien bailleur.


Bon, peut pas faire chauffer google tout le temps a votre place camarade.... ;o)
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
Re,
Absolument pas
le texte de loi est clair :
Article 2277
Modifié par Loi n°2005-32 du 18 janvier 2005 - art. 113 JORF 19 janvier 2005

Se prescrivent par cinq ans les actions en paiement :
Des salaires ;
Des arrérages des rentes perpétuelles et viagères et de ceux des pensions alimentaires ;
Des loyers, des fermages et des charges locatives ;
Des intérêts des sommes prêtées,
et généralement de tout ce qui est payable par année ou à des termes périodiques plus courts.
Se prescrivent également par cinq ans les actions en répétition des loyers, des fermages et des charges locatives.

Ou voyez-vous une quelconque attribution de la loi uniquement à l'ancien propriétaire en cas de changement de propriétaire durant le bail.
Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
L'art 2277 ne dit rien a ce sujet et pout cause. Ne rajoutez pas a la loi des termes qui n'y figurent pas.

Les textes de l'anil ne vous interpellent pas ?..... Ils sont clairs.

Je repete :

La transmission du bail à l'occasion de la vente de l'immeuble n'a pas d'effet rétroactif. L'ayant cause à titre particulier (c'est-à-dire l'acquéreur) peut exercer pour l'avenir les droits que lui donne le bail, mais pour tout ce qui a trait à la période antérieure à la vente du bien, l'acquéreur n'est pas substitué dans les droits du vendeur.

Ainsi par exemple, l'acquéreur ne peut réclamer au locataire des loyers qui n'ont pas été payés au précédent propriétaire. Cette créance reste personnelle à l'ancien bailleur.


L'ACQUEREUR N'EST PAS SUBSTITUE DANS LES DROITS DU VENDEUR

Nous sommes là dans le cadre de particuliers, ce que je vous avait expliqué.

Yes ? (traduction : Oui ?)
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
RE,
Très bien ce texte d'où vient-il ? que je le mette dans mes dossiers, voilà une réponse claire et précise il ne me manque plus que son origine. Nous avons perdu beaucoup de temps pour en arriver là, car c'est ce que je vous réclame depuis le début.
De plus je n'avais pas vu votre post 19 je répondais dans mon dernier au 18
Voilà , si je trouve confirmation de ce texte de quoi alimenter ma bibliothèque internet .
surfeur91
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17 -
Vous savez, ceci dit, le droit est un tout, vous ne trouverez pas a chaque fois une reference reglementaire sur chaque cas particulier.
Mon avis relevait de la connaissance general du droit, confirmé par un texte que j'ai eu la chance de trouver au hasard, sur de mon coup, sur le net. Je n'ai pas non plus en permanence mes CD de jurisprudence sous la main, une recherche prenant par ailleurs plusieurs heures a plusieurs jours de recherche...
Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
Google, anil, ref du document.... Faites chauffer.
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
Désolé je n'ai rien trouvé
par contre j'ai trouvé que la caution (garant) ne suit pas le bail lors de la vente sauf si la clauses est marquée sur l'acte de caution solidaire
Commenter la réponse de Igor1
Messages postés
331
Date d'inscription
jeudi 18 février 2010
Dernière intervention
2 janvier 2018
17
0
Merci
Damned !..... :o(

Trouvé en deux secondes sur google :

http://www.anil.org/...

Vous me devez, en sus, des emoluments de documentaliste.... ;o)
Igor1
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933 -
Bonjour,
merci je suis pourtant resté plus d'une 1/2 heure à chercher sur le site de l'ANIL
Commenter la réponse de surfeur91
Messages postés
8278
Date d'inscription
mercredi 26 mars 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 décembre 2018
6933
0
Merci
Bonjour,
C'est avec plaisir que je vous invite à l'apéritif . Le plus grave ce n'est pas de faire des erreurs c'est de ne pas les reconnaitre, je reconnais donc que vous aviez raison et j'ai de suite mis le liens de l'ANIL dans mes foutoirs heu !!! dossiers.
Commenter la réponse de Igor1
Dossier à la une