Conseiller en Gestion de Patrimoine

Question - 5 févr. 2009 à 09:29
 GM Martin - 14 avril 2009 à 23:25
Bonjour,

Je souhaiterai avoir votre avis. Un conseiller en gestion de patrimoine me conseille une analyse de mes comptes et de ma situation afin de dresser des propositions de placements. Il ne me fera pas payer l'étude.
Qu'en pensez-vous? Devrais-je accepter ou attendre de mieux connaître le conseiller? A quoi dois je me fier pour lui faire analyser ma situation?
Quels serait les éventuels risques de lui donner les informations de ma situation?

Merci de votre aide.

Sincerement


Miss Questions

3 réponses

Bonjour,

Le fait de prendre en compte votre situation patrimoniale et vos objectifs en matière d'investissement répond au souci d'adapter un conseil juridique et fiscal ou encore un produit d'investissement suivant votre profil.
La réalisation d'un bilan patrimonial par un professionnel a pour objectif de collecter les informations sur votre situation personnelle. Les éléments comme votre situation civile et matrimoniale, la structure globale et composante de votre patrimoine, votre situation fiscale, votre taux d'endettement, votre capacité d'épargne, votre retraite, votre succession, vos objectifs et critères de gestion, doivent permettre au conseiller d'élaborer et de définir avec vous une stratégie patrimoniale d'ensemble selon des objectifs patrimoniaux réalistes. Cette démarche s'inscrit dans une lecture de vos besoins aujourd'hui et demain.
Je tiens à préciser que le but d'un audit est de pouvoir rencontrer des gens qui désirent un éclairage sur leur patrimoine ou qui souhaitent investier selon une approche globale.
Cette méthodologie du conseil est différente de celle pratiquée par les banques puisqu'elles ne proposent que des produits maisons. Leur approche commerciale tend aujourd'hui à ressembler à celle des conseillers en gestion de patrimoine indépendants ou gestion de fortune. On fait un audit et on vend un produit maison.
Le diagnostic du bilan doit être un outil le plus objectif possible.

Nombre de conseillers ou de cabinet démarchent de cette manière. Certains ont réellement pour fonction de servir les personnes qui se sentent perdues en matière de stratégie patrimoniale et qui ne font pas confiance à leur banque. Outre parfois l'aspect vendeur de radiateurs de par leur démarche, certains ont réellement pour ambition de fondre une relation de confiance et de durée. Autre avantage d'un cgpi par rapport à une banque, le conseiller sera votre interlocuteur unique pour toutes problématiques patrimoniales, votre conseiller bancaire change tous les trois ans. Demander à votre nouveau conseiller bancaire de vendre une partie de vos actions en cas de coup durs et voyez sa réaction.

Néanmoins nombreux sont les charlatans qui proposent la réalisation d'audit dans la prospection de clients. Ils réalisent leur audit et hop vous proposent un autre rendez vous tout en sachant que ce sera de l'immobilier de défiscalisation le produit miracle à tous vos soucis patrimoniaux et ce en tois points; super rendement, super économie d'impot, super plus-value. Même les produits de lessive n'ont pas meilleur argument.

Pour conclure l'approche globale en matière de gestion de patrimoine est une démarche ambitieuse qui demande une excellente expertise commerciale, juridique, fiscale et financière. Alors si on vous propose ce genre de services, posez les bonnes questions qui vous permettrons de détecter les fourbes et si cette personne vous semble convaincante renontrez-le. Si vous tombez sur un bon professionnel l'entretien qu'il vous accordera pourra vous être utile.
1
BONJOUR :
Comment vous a-t-il contacté ???? C'est la banque qui vous l'a indiqué ????

Parfois les banquiers donnent des conseils, et parfois il s'avère qu'on a bien fait de les écouter.... parfois non.
Les banques ont des conseillers financiers.
Quant on conseille sur l'avenir, c'est jouer à Madame Soleil, donc on risque d'avoir raison ou tort.

Les conseils en placement, il faut faire attention : dans certains cas l'argent est bloqué pour 8 ans si on veut profiter d'avantage fiscaux. Si on veut faire un retrait, on y perd. Il faut toujours avoir du disponible en premier lieu.
Par contre si on a des assurances vies qui ont 8 ans, et que les frais sur versement ne soient pas trop élevés, il peut être interessant d'y verser de l'argent si on a assez de disponible :( genre livret A). On pourra y faire facilement des retraits, sans trop faire d'aller et retour, à cause des frais sur versement (sur la plupart des assurances vie.)

Avec une nouvelle assurance vie, on vous "embarque" un peu pour huit ans, donc il faut voir : si on ne risque pas d'avoir besoin de cet argent pendant huit ans, pas de pb, sinon, ce n'est pas l'idéal. Et ça, les conseillers n'insistent guère sur ce fait, qu'il ne faut pas perdre de vue. Il faut bien comprendre le principe des différents placement, du moins en gros, car c'est tellement complexe, que je me demande si même les banquiers ne s'y perdent pas parfois;

Quant aux PEA, ce sont des "usines à gaz" très complexes.....
-1
artedo38 Messages postés 389 Date d'inscription vendredi 9 janvier 2009 Statut Membre Dernière intervention 22 mai 2013 156
5 févr. 2009 à 12:13
Bonjour,

Attention surtout à ne pas vous faire arnaquer, car les escrocs çà ne manque pas. Voyez un conseiller de votre banque il y a moins de risques.

Vous savez les meilleurs placements, en ce moment, c'est l'assurance-vie sur les fonds en euros, pas grand'chose d'autre.

Bon courage.

Cordialement.
-1