Harcellement de voisinage

Résolu/Fermé
TARTINE.K - 31 janv. 2009 à 15:26
Matthieu Blanc Messages postés 500 Date d'inscription mercredi 28 avril 2010 Statut Administrateur Dernière intervention 8 septembre 2023 - 2 mai 2011 à 18:22
Bonjour, et merci
Locataire dans un H.L.M. avec un contrat type standard, stipulant les droits et obligations des deux parties.
Handicapée physique j'habite le rdc- Au 1er étage les voisins ne veullent pas d'une femme comme moi, donc tous les jours mes fenêtres sont bénies. A l'eau claire très rarement, au jus de serpillière souvent et fréquemment au "jaune odorant" parfois à l'orange ou couleur caramel. En dehors des 'bénédictions' il y a aussi des solides, les pots de yaourt, divers détritus et mégot incadescent arrivent chez moi. Sans compter les coups répétitifs à intervalle de 20 à 30mn idéal pour ne pas pouvoir dormir.
Dans la montée d'escalier règne une 2ème famille pleine d'incilité. Là, depuis fin Août, les deux garçons se partagent un scoot. Pour ne pas le laisser dehors, à chaque sortie, le scoot entre et sort du hall d'entrée, moteur en marche pour pouvoir grimper la marche d'escalier. Je leur est gentillement expliqué, que malgré l'interdiction de déposer des appareils motorisés dans le hall je tolère leur scoot SOUS CONDITION QUE LE MOTEUR SOIT ETEINT ! Résultat VROUM VROUM dans le hall et les gaz d'échappement entrent dans mon logement.
Depuis 10 mois que j'habite ce lieu, j'ai essayé la négociation verbale gentille sans aucun succés.
La Police Nationale et la Police Municipale sont intervenues à diverses reprises sans aucun succés, c'est même de pire en pire. Le bailleur s'en fout.
je recherche donc UN BAZOUKA LEGAL ! Sincèrement j'ai besoin de connaître les moyens légaux et efficaces pour vivre ensemble en bonne intelligence. De jour en jour, cette situation s'intensifie en atrocité, je suis arrivé à un stade ou j'ai peur. J'ai peur de faire une bêtise à cause d'une poignée de crétins. Je refuse de finir soit en milieu psychiatrique, soit en prison, donc il faut une solution efficace et légale avant que je puisse déménager. Seul le prix des locations est un frein à mon départ. AVEZ-VOUS UNE SOLUTION LEGALE ? Merci.
A voir également:

66 réponses

Foyer Messages postés 18723 Date d'inscription lundi 1 septembre 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 13 octobre 2016 7 551
19 févr. 2009 à 17:41
Bonjour ,

A ce que je peux lire, tout le monde se lave les mains de vos problemes .

Le moment est venu, je pense, de vous facher une bonne foi et de mettre les gens devant leurs responsabilités.

Pour commencer, le bailleur (HLM). Vous avez ecrit en LR/AR et ils ont bien reçu le courrier.

Vous allez leur refaire une lettre dans laquelle vous leur rappelerez le courrier en question et vous leur demandez quelles suites ils comptent donner a vos problemes signalés. Rien ne vous empeche de demander une reponse sous 8 jours. (Mise de pression).
Vous pourrez egalement preciser qu'a defaut de mesures efficaces, vous n'hesiterez pas a saisir l'autorité administrative.


La Police vous a invité a ecrire personnellement au Prefet: Prenez les au mot.

Preparez votre courrier en rappelant les faits, les incidents, ce que vous avez tenté, ce que vous avez fait, les courriers, vos demarches aupres de la police et vous preciserez alors que c'est la Police qui vous a suggéré ce courrier pour les raisons que vous avez indiquées.

Ce courrier, attendez d'avoir la reponse du bailleur et d'en connaitre le contenu avant de l'envoyer. J'aurai peut-etre d'autres idées d'ici là.



Voila, je pense que vous avez "du pain sur la planche" et vous pouvez, tranquillement preparer la lettre a "l'autorité administrative".