Mon proprietaire a un double des clef [Résolu/Fermé]

Lucette - 23 oct. 2008 à 22:36 - Dernière réponse :  ^^Marie^^
- 29 août 2010 à 21:51
Bonjour,

Je loue un studio en bail meublé, mon proprietaire a conserver un double des clef qui lui permet d'acceder au logement a sa guise, en a t'il le droit ?

Merci d'avance de vos reponse, lucie :)
Afficher la suite 

62 réponses

Meilleure réponse
21
Merci
ah ouais, ça c'est de la réflexion.. ^^' Tout le monde n'a pas forcément envie de s'enterrer dans une propriété, la location ca a du bon aussi, au moins on peut bouger...

Et puis tout le monde n'est pas honnête, ce serait trop beau ! Ma propriétaire a le double de mes clés, ce que je n'apprécie pas mais j'accepte car je n'ai jamais rien constaté, heureusement ! J'ai déposé mon préavis le mois dernier et elle veut rentrer chez moi pour faire visiter mon appartement alors que je travaille. Je lui ai dis non car il y a toute mes affaires, mon animal de compagnie, mes produits personnels et je ne veux pas que des inconnus voient tout pendant mes heures de travail. Elle détient peut-être le bail de l'appartement mais celà ne lui donne pas tous les droits et je pense qu'il est normal de s'insurger lorsque le propriétaire garde les clés, surtout quand il habite à 30km du logement...

Lors d'un préavis, il est mieux de convenir d'un rendez-vous ensemble et sinon, le propriétaire n'a rien à faire avec les clés d'un appartement loué. Si on oublie nos clés, autant donner les double au voisin, moi j'ai donné mon double à mes parents en cas de soucis, donc la proprio n'a absolument pas à intervenir que ce soit en cas "d'urgence" que lors d'un préavis (en tout cas, sans mon consentement).

En règle général, on ne connait pas nos propriétaires, donc comment les appeler des "personnes de confiance" ??? Je ne comprends pas, laisser des clés d'une locations à des propriétaires, c'est insensé !! Surtout quand on est une femme célibataire, qui sait ce qui pourrait arriver ? Le principe d'avoir un "chez soi", c'est de s'y sentir en sécurité, et pas devoir s'inquiéter que le proprio puisse rentrer à sa guise, ce qui, il faut être un peu réaliste, peu arriver à n'importe qui !!

Certes, il y a des propriétaires réglo, comme des locataires horribles mais l'inverse existe aussi alors moi je dis, il faut toujours se méfier et toujours être avec le proprio lors d'une de ses "visites", même si c'est pas évident ! Mieux vaut prévenir que guérir ! D'apres vos autres interventions sur ce forum, vous avez l'air d'être réglo, mais tout le monde ne l'est pas donc, il faut faire attention et comprendre les locataires un brin parano !

Sur ce, bonne journée à vous tous et bon courage avec vos propriétaires, ou vos locataires !!

Merci Junkiet 21

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13391 internautes ce mois-ci

11
Merci
boujour a tous!
et oui tout les proprios ne sont pas " gentils".
Moi aussi mes proprietaires sont entrés chez moi sans mon accord
la 1ere fois je revenais des cours ( je suis etudiante) et je les ai vu de mes propres yeux sortir de chez moi.
la 1eme fois j etais au toilettes j entends sonner et le temps de je sorte ils etaient dans mon salon...
parano? non juste les faits!

donc dsl mais c est dans mes droits je change la serrure et ma voisine aura le double de mes clés comme ca pas de probleme.
10
Merci
Le propriétaire a parfaitement le droit d'avoir les clefs d'un bien qu'il loue car aucune loi ne l'interdit. Ce qui est interdit par contre (et pénalement sanctionné) c'est de rentrer chez son locataire sans son accord sauf péril imminent (feu, inondation etc... et la jurisprudence est très stricte sur ce dernier point).

De même aucun texte n'interdit au locataire de changer le barillet de la porte d'entrée (et je doute qu'une stipulation inverse soit légale) à ses risques et périls. Ce dernier point signifie que s'il met un barillet à 5 euros que n'importe qui peut forcer avec un trombone il devra assumer cette responsabilité envers son propriétaire et son propre assureur. Inversement, un tel changement garantit la non intrusion par des tiers (dont le propriétaire) ce qui a aussi pour inconvénient qu'en cas d'oubli des clefs c'est serrurier dans le meilleur des cas et forcage de porte bien souvent...
papillon42 - 18 avril 2009 à 00:22
5
Merci
bonjour, moi pour le cas ou, que ce soit mon proprio ou l'ancien locataire je change sistématiquement le barilet de l'appartement que je loue comme sa pas de problème. Et pour le cas ou j'oublie mes clées c'est ma soeur qui a un double. Quand je rend l'appartement je remet l'ancien barilet. Voilà. Change ton barilet et si ton proprio te dit quelque chose tu lui répond qu'il n'a aucun droit de rentrer chez toi quand tu n'es pas la. Meme quand tu es là si il veut rentrer et que tu ne veu pas tu as tout a fait le droit de le laisser a la porte.
papillon, votre mentalité vous trahit !

dernièrement, une de mes locataires a bien apprécié le fait que j'avais gardé la 3ème clé de sa serrure ; elle avait oublié son trousseau chez son ami ( à 400 km) et se retrouvait un lundi matin à l'aube sans pouvoir entrer chez elle ! nous avons résolu le blème rapidement pour son plus grand soulagement

penser que les propriétaires sont "tordus" dénote d'un esprit qui ne l'est pas moins

pour ce qui concerne les "inspections", rien n'empêche de les notifier sur le contrat de bail, genre "visite technique semestrielle du bien loué"
babewa 2 Messages postés dimanche 1 novembre 2009Date d'inscription 1 novembre 2009 Dernière intervention > conophobe - 1 nov. 2009 à 02:29
je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites :

penser que les propriétaires sont "tordus" dénote d'un esprit qui ne l'est pas moins

j'ai moi même eu la mauvaise surprise de m'apercevoir que mon propriétaire était rentré en mon absence maintenan oui je suis quand un peu plus méfiante car jamais j'aurais pu pensée que mon propriétaire aller se permettre de rentrer chez moi en mon absence! il y a des gens tordu heureusement ils ne le sont pas tous mais sa existe malheureusement...par la suite j'ai quand même laisser les doubles de clefs à mes autres propriétaire au cas ou justement il m'arrive la même situation que votre locataire ou autres, mais le doute et toujours la...
5
Merci
Que Monsieur rentre et sorte pour faire des travaux en mon absence, pour entretenir son bien et avec mon accord, c'est une chose, que je comprends tout à fait.
Que j'apprenne, en l'ayant remarqué ou sur le pas de ma porte, que Monsieur est passé à l'improviste, sans même un coup de fil, c'en est une autre.
Je n'ai pas envie que Monsieur rentre dans un appartement à l'improviste alors que quelqu'un est dans mon lit, et que la vaisselle n'est pas faite. On prévient, mon appartement n'est pas un moulin. La politesse marche dans les deux sens. Dernièrement, un hallogène de la cuisine a grillé, je suis venu lui demander quelle type de lampe à économie d'énergie il voulait en remplacement.
Je n'hésite pas à lui faire part du moindre problème que rencontre la copropriété, et paie mes loyers en temps et en heure.
Monsieur est venu, sur le pas de ma porte, un soir, à l'improviste, m'avertir que des travaux seraient faits dans mon appartement, pour réduire la taille des fenêtres, posées de façons illégale par le précédent propriétaire. Et qu'il comptait faire les travaux un de ces quatre matins. Suite à ces travaux, je me suis retrouvé 6 jours sans électricité, et sans information dans ma boite aux lettres, ni coup de fil, et avec un gros trou dans le mur.
Donc non, je ne tolère plus que Mr rentre et sorte de chez moi sans m'avertir.

Rentrer, faire des travaux vite, oui, mais la vitesse des travaux n'implique pas dans mon cas qualité, ça c'est la première chose. Et je vous assure que vous n'aimeriez pas rentrer chez vous un lundi soir à 21H après le travail, sans savoir pourquoi vous avez un trou dans le mur et pas la lumière, et que vous chauffez dans le vide. Le tout en passant la nuit à écouter les gravats tomber. C'est bien connu, en Décembre, c'est l'été.
La deuxième, c'est que je n'ai aucune information, ni un "excusez-moi pour la gène occasionnée", et évidemment pas le moindre centime de dédommagement, car rien ne l'y oblige.

Être présent et réactionnel, oui, je n'en doute pas. Sympathique, jusqu'à présent, c'est un fait.
Maintenant l'impression de n'être QUE l'occupant qui paie pour habiter son bien me dérange. Je vous assure que vous n'aimeriez pas qu'on rentre et qu'on rentre chez vous quand vous avez laissé tous vos papiers importants sur la table du salon, le tout, sans en avoir été averti.

Je ne doute pas qu'il soit animé par le souci d'entretien de son bien. C'est bien naturel. J'accepte les inconvénients liés aux travaux, et entretient l'appartement. Comme je vous l'ai dit, ça n'empêche pas la politesse et l'information. Je pense que peu de gens savent saisir la nuance.
Quand je reçois un mot dans ma boite aux lettres me disant "électricité ok, merci de nous donner les doubles des clés de la boite aux lettres" après 6 jours passés avec un trou dans le mur, je me dis qu'il y a un souci.
3
Merci
bonjour : Le propriétaire a le droit de conserver un double des clés, par sécurité, comme dit ci-dessus. En effet si vous perdez les clés, il faut casser la porte...... à vos frais.......

On ne peut pas avoir le beurre......

Ceci dit, il n'a pas le droit d'entrer en votre absence, et quand ça lui chante, ce qui est respecté dans la grande majorité des cas.

J'ai toujours eu un double des clés des deux logements que je loue, et j'ai autre chose à faire que d'entrer dans les appartements. J'y passe bien assez de temps dans ces appartements lorsqu'il faut que je les remette en état entre deux locations. Donc, ça me suffit. Il ne faut pas être parano, et s'imaginer que tous les propriétaires vont entrer dans l'appartement lorsqu'on est absent. D'autant plus que lorsqu'on a un locataire sérieux et de confiance, on a toutes les raisons de penser qu'il ne sacage pas le logement, et qu'il n'y fait rien d'anormal ou de dangereux.
bonjour,
paulin je souhaite vous faire part de mon expérience pour vous prouver que tous les propriétaires ne sont pas correct
Depuis que nous avons emménager (il y a 2mois) dans notre nouvelle maison ma propriétaire est déjà venu me rendre visite 7 fois nous avons une double entrée une à l'avant et une à l'arrière de la maison avec un portail fermé à clef les premières fois elle à sonné et j'ai répondu mais la dernière fois je sortais de ma salle de bains avec une serviette de bains au tour de la taille sachant que c'était surement elle je n'ai pas répondu madame à donc pris ses clef pour accéder à la maison par l'arrière.
Je paye un loyer j'estime avoir le droit de me promener chez moi comme je veux et de répondre si j'en ai envi
Cette dame est âge de 65ans et ne connait même pas le minimum de politesse.
Utilisateur anonyme > coralie2106 - 15 janv. 2010 à 14:03
bonjour : Si vous aviez un propriétaire correct, qui vous fiche la paix, et qui ne vienne que lorsque vous l'appelez pour un problème, comme c'est le cas de nombreux propriétaires dont on ne parle pas puisque tout est normal, cela ne vous ferait pas vraiment souci qu'il ait des clés.

Dans la même situation que vous, je ferais une lettre à la propriétaire en lui expliquant qu'elle n'a pas à venir pour un oui ou pour un non vous déranger et encore moins à utiliser le jeux de clés dont la possession qui ne peut servir qu'à la sécurité. Vous lui expliquez qu'entrer ainsi non seulement n'est pas correct, mais que cela constitue une violation de domicile répréhensible par la loi.

Vous lui rappelez qu'à partir du moment où elle perçoit un loyer pour cette maison, elle renonce à l'avoir à disposition.(on ne peut pas tout avoir). Et même devant un tel abus, déjà la porte de derrière vous ajoutez un verrou avec un bouton à l'intérieur et clé à l'ext, et vous le tenez de fermé.

Il est certain que devant un tel comportement, vous pouvez même changer le barrillet de la porte de devant.

Ceci dit, il y a des quantités de propriétaires qui ne demandent qu'une chose, c'est d'avoir des locataires sérieux et qui ne leur causent pas de souci. Et ils ne risquent pas d'aller leur casser les pieds, ni d'entrer dans leur logement.
3
Merci
Bonjour, mes propriétaires sont venus de nombreuses fois dans le domicile que je loue, sans m'en avertir. Quelques temps après mon arrivé, on m'a enlevé le portail, alors que sur le bail il est écrit " Maison individuelle avec terrain clos ". Ils ne m'ont même pas prévenu, ou quoi que ce soit. Depuis que j'ai donné mon préavis pour partir de cette maison, ils viennent régulièrement dans la semaine, pour faire divers travaux sur le terrain. De plus les visites sont nombreuses et ne respecte pas le contrat qui stipule que les visites ne pourrons avoir lieu que la semaine, entre 17h et 19h. Les dernières visites remontent à samedi matin, où de 10h à 12h, il y a eu 4 visites. et quand on est contre, car on n'est pas là, ils s'en fichent, car ils ont un double des clés.

Que faire ?
Faire une main courante au commissariat pour violation de domicile, et leur signaler par lettre recommandée que la prochaine étape sera une plainte en bonne et due forme.
3
Merci
Bonjour,

Alors, aux gentils propriétaires honnêtes, je suis ravi de voir que vous existez, et que les doubles des clés que vous avez en votre possession vous serviront uniquement en cas d'urgence.
Pour le reste, j'ai choisi d'être locataire, pour la modique somme de 750€ par mois+80€ de parking. A ce prix-là, à Toulouse, je peux m'acheter un appartement, mais je n'en éprouve pas le besoin, car je suis célibataire et j'ai la bougeotte. Je vis au jour le jour, on verra le jour où j'aurais des enfants peut-être que j'achèterai pour eux, et je participe tous les mois à la solidarité nationale par le biais des impôts.
Néanmoins, j'aime me sentir chez moi, je paie assez cher pour ça. Donc, récemment, mon propriétaire, qui habite en face, a eu régulièrement des travaux à faire chez moi, il est venu très vite, en mon absence, et à ma demande. Super. Rien à dire.
Sauf que de nombreuses fois, il est aussi venu, sans m'en avertir, "ah oui, au fait, je suis passé chez vous", et je m'en suis aperçu. J'ai eu d'autres travaux à faire dans l'appartement, il a trouvé porte close suite à un changement de barillet. Car oui, on prévient, c'est le minimum de la correction.
A chaque visite, il n'hésite pas à faire le tour de l'appartement et à regarder partout.
Les ouvriers du bâtiment on un emploi du temps chargé, c'est un fait, et ne peuvent pas venir facilement.
Il n'empêche qu'un coup de fil, ne serait-ce qu'une demi-journée avant me parait normal. Ça s'appelle la politesse. Ça s'appelle respecter l'intimité des gens. Payer un loyer ne me donne pas tous les droits dans l'appartement, mais celui d'avoir une vie privée, si.

Aujourd'hui, il me réclame les doubles des clés de la boite aux lettres et de l'appartement. Je ne lui donnerai pas. Je ne me sens plus chez moi et je compte poser mon préavis. Ce qui était, à la base, un arrangement avec lui, du fait de sa proximité, de sa rapidité d'exécution des travaux, est en train de se transformer en big brother.
J'ai été ravi il y a deux mois, que mon propriétaire me prête son double des clés pour rentrer chez moi, car je les avait oubliées. Sauf que le lendemain, il m'a appelé pour me dire "les ouvriers ne peuvent pas rentrer pour les travaux car vous avez les doubles". Je n'en avais pas été averti, et comme il m'avait aidé, je n'ai rien dit.
Comme je l'ai dit, je suis célibataire, et je rentre tard le soir. Je n'ai pas forcément envie que des gens rentrent chez moi sans prévenir et qu'ils voient que je n'ai pas fait la vaisselle, ou mon linge étendu dans le salon. De plus, quand un fuite a été colmatée dans le toit, j'aime savoir ce qui a été fait, et quand. Ce n'est jamais le cas.
Je ne vois pas pourquoi ces gens auraient toujours mes doubles.
3
Merci
J'ai envoyé deux recommandés, et le dernier n'était pas franchement tendre, voir même, je l'avoue désagréable.
Je suis désolé de m'emporter de la sorte, mais comprenez que j'ai l'impression d'être un lemming dont on vient entretenir la cage lorsqu'il n'est pas là.
Je ne suis que locataire, oui, mais un petit peu de considération à mon égard me parait normale.
3
Merci
J'attends, et fait bien en sorte de ne pas croiser ce Monsieur. Je pars tôt et rentre tard. C'est une situation ubuesque.
Je suppose que je vais recevoir un recommandé me mettant en demeure de lui ouvrir la porte pour faire de nouveaux travaux. Dans ce cas, je lui ouvrirai ou ferai en sorte que quelqu'un le fasse pour moi.
De la même façon, s'il m'appelle pour me dire qu'il souhaite visiter l'appartement, je lui ouvrirai. Mais il n'est plus question de rentrer n'importe quand.
C'est bien dommage, car j'aime cet appartement (poutres apparentes, vue magnifique, immeuble classé...), mais l'idée que l'on puisse y rentrer n'importe comment, et de ne pas savoir si, en rentrant le soir, je vais pouvoir en profiter sereinement, fait que je ne me sens plus chez moi.
C'est pourquoi il me parait naturel de ne pas lui donner les doubles de mes clés de boite aux lettres.
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 15 déc. 2009 à 13:43
3
Merci
re
qu'il n'est pas les clés, c'est votre plein droit, il ne peut pas les exiger, vous avez le droit de changer la serrure et le barrillet et vous remettrez l'ancien en place lors de votre départ
donc, le probleme est regler ?
2
Merci
tous les propriètaires ne sont pas scrupuleux et je n'apprédierai pas de savoir que le propro a les clés ;la curiosité est souvent mal placée !!!!
2
Merci
bonjour : On est tenté de penser que les gens qui sont obsédés par le fait que le propriétaire ait des clé de SON LOGEMENT ont vraiment des choses à cacher. Mais on n'a même pas besoin d'entrer dans un logement pour se rendre compte qu'on a un locataire pas net... Cela se sent à 10 lieues.

Si vous êtiez dans la situation inverse, c'est à dire que ce soit vous le propriétaire, accepteriez-vous de ne pas avoir la moindre clé d'un appartement qui vous appartient. Et quand le locataire s'en va à la cloche des bois, sans payer, et qu'i ne donne aucune nouvelle...... vous vous sentiriez à l'aise de savoir qu'il vous faut un tas de complications et que pour récupérer votre logement, en plus des impayés il faudra casser la porte ou faire des dégats pour ouvrir, comme si on ne vous avait pas déjà pas fait assez de tort.

Prenez un crédit et achetez un logement, au moins il n'y aura que vous qui aurez la clé;
2
Merci
bonjour : Ne pas accepter que le propriétaire ait les clés du logement loué, c'est confondre location et propriété.

C'est en quelques sortes vouloir déposséder matériellement le propriétaire de son bien, c'est bien dans l'esprit du moment.

Dans ce cas, on y va à fond sur les économies et on devient propriétaire comme dit plus haut.

L'état d'esprit des locataires finit d'écoeurer les propriétaires, enfin heureusement que tous les locataires ne voient pas les choses ainsi, surtout ceux qui ont pour but de devenir propriétaires.
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 18 avril 2009 à 11:16
bonjour Paulin

mais de quel droit possederait t'il mes clés ? ne comprenez vous pas que l'on ne se sente pas chez soi dans ce cas la ? espiionnez et suspecter en permanence ?

ne pouvez vous vous mettre a la place d'un locataire egalement ?

personne n'a mes clés et je paie mon loyer et entretien mon logement et je partirais dignement dans les regles le jour venu car j'ai une concience et une moralité

pourquoi integrez vous tout le monde dans le meme panier ?

c'est tout simplement illegal de detenir les clés, dailleurs, vous n'en avez meme pas le droit legalement

cordialement
2
Merci
Heu...mon proprio lui a carrément changé la serrure de mon appart ca fait 5 jours j'ai porté plainte mais la police ne bouge pas et mes éconnomie sont en train d'atteindre le 0 absolu....

Je fais quoi ? je défonce la porte ?
Je change la serrure sachant qu'elle sera de nouveau changé dés que je tournerais le dos?
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 4 nov. 2009 à 13:07
2
Merci
bonjour Maana
pourquoi à t"'il changé la serrure ?
sinon, oui, vous reprenez une serrure que vous lui facturez ensuite et vous portez l'affaire au tribunal surtout , par un depot de plainte

cordialement
2
Merci
NON IL NA PAS LE DROIT DE RENTREE CHEZ VOUS SENS VOTRE AUTORISATION OU EN VOTRE PRESENCE
tatou_38 1930 Messages postés vendredi 21 avril 2006Date d'inscription 5 août 2015 Dernière intervention - 23 oct. 2008 à 22:39
1
Merci
Non.
Le plus simple, tu changes le canon de serrure de la porte, tu le remetra en place avant de quitter le logement.
C'est simple à faire (en général).
1
Merci
il a le droit de garder un double des clefs mais uniquement par securite. si il penetre dans le logement sans ton accord il n'en a pas du tout le droit et c'est une violation de domicile
bonjour, et comment sait on s'il n'y pas d'effraction que ton proprietaire s'est introduit chez toi ?
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention > microseb - 29 oct. 2009 à 22:22
bonsoir
voici une jurisprudence

cordialement

Le droit de visite du propriétaire d’un appartement loué a ses limites. Ce droit de visite existe au cas de mise en vente du bien loué dans des conditions que la loi détermine ; Mais surtout le propriétaire doit avoir la permission du locataire pour entrer dans l’appartement. Le fait d’entrer chez le locataire, contre son gré ou à son insu, même si la porte est ouverte, est une violation de domicile sanctionnée par la loi pénale. Cette interdiction est incompatible avec la conservation d’un jeu de clés. Au moment de l’entrée dans les lieux, dans le cadre de la délivrance du bien loué, le propriétaire est tenu de remettre toutes les clés du local, sauf convention contraire avec le preneur. Au cas d’absence prolongée du locataire, celui-ci doit prévenir le propriétaire et lui dire qui est détenteur des clés. A défaut, au cas d’urgence par exemple un dégât des eaux, le bailleur pourrait obtenir une autorisation du juge des référés pour entrer dans l’appartement. Référence : €€http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnArticleDeCode ?code=CPENALLL.rcv&art=L226-4€- Code pénal, article L. 226-4€€FAQ de l’Office notarial de
microseb > sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 29 oct. 2009 à 23:18
merci pour le renseignement
le bail etant pré-remplis par le propriétaire - dans les clauses particuliere : "autorise le proprietaire à posseder une jeu de clé" - , si je raye la mention (cf "rayés nuls") le propriétaire peut il me refuser ce bail au moment des signatures ?
merci de votre aide
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention > microseb - 30 oct. 2009 à 07:20
bonjour
oui, il faut etre d'accord sur ce point la entre vous deux
car de toute facon, vous etes chez vous et rien n'a jamais interdit à personne de changer le verrou
cordialement
1
Merci
bonjour : Si j'ai un candidat locataire qui ne supporte pas que j'ai un double de clés du logement qui m'appartient et que je lui loue, je ne le veux pas comme locataire.

Il ne faut pas confondre location de logement et achat de logement. Je n'ai jamais eu le moindre problème, car je n'ai jamais mis les pieds chez un locataire en son absence. On est réglo, ou on ne l'est pas. Et cela est valable aussi bien du côté propriétaire que locataire.
babewa 2 Messages postés dimanche 1 novembre 2009Date d'inscription 1 novembre 2009 Dernière intervention - 1 nov. 2009 à 02:22
bonsoir personnellement j'ai toujours était réglo vis à vis de mon propriétaire, mais sa ne la pas empêché de rentrer chez moi en mon absence...maintenan oui j'autorise mon propriétaire actuel d'avoir mes clefs car je sais que c'est une personne de confiance mais je ne vous cache pas que j'ai toujours un doute quand même. certes il y a des gens avec une éducation mais il ne faut pas oublier qu'il y a aussi des gens avec de mauvaise intention. je pense que c'est normal qu'un locataire se méfie et je ne pense pas que c'est une raison pour ne pas lui louer un appartement vous ne pouvez pas savoir se qu'il a pu vivre avant...

Dossier à la une