Je voudrais etre famille d'acceuil !

Résolu/Fermé
glawdys
Messages postés
14
Date d'inscription
lundi 22 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
23 septembre 2008
- 22 sept. 2008 à 14:12
 Zaza - 26 avril 2018 à 22:00
Bonjour,
j'ai besoin d'info pour devenir maison d'acceuil!!!
avec mon mari nous avons construit une petite maison a la campagne pour nos 3 petits bout!!!
nous voudrions faire profiter un autre enfant!!
je n'ai que 4 chambres (une pour chaque enfant et la notre!) esceque ça serait un frein?
et mes enfants seront-ils perturbé par les arivées et les départs des enfants
donné moi des rréponces des avis !!!!!!!
j'ai encore 1 an pour y réfléchir !
mais c'est vraiment ça je pense que je voudrais faire !!!!
merci de vos témoignages!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! glawdys

5 réponses

bonjour : Si vous voulez devenir famille d'accueil, il sera préférable que vous réserviez une chambre pour l'enfant accueillis.

Nous avons fait cela pendant 14 ans, nous avons accueilli successivement plusieurs enfants, parfois deux à la fois.
Parfois, les familles d'accueil essaient de prendre que des enfants qui ne sont pas plus âgés que leur propres enfants, pour éviter certains problèmes.

Si certains enfants ne posent pas de gros problèmes, d'autres ont des comportements qui peuvent nuire sérieusement à vos enfants. C'est pour cela qu'il vaut mieux que vos enfants soient un peu plus grands.

En général, on nous parle des problèmes des enfants qu'on nous propose, mais parfois il y a quelques omissions, donc il faut très bien surveiller surtout au début, on risque parfois d'avoir des grosses surprises.

A la télé, on voit "famille d'acceuil", les histoires ne sont pas exagérées, elles sont tout à fait plausibles, et parfois on voit bien pire.

Parfois, les équipes ASE, confient des enfants plutôt difficile à des familles d'accueil débutantes, qui, toutes contentes de travailler, sont moins méfiantes que celles qui travaillent depuis longtemps.

Bien sûr, on ne peut pas toujours refuser, mais pour commencer, si vos enfants sont jeunes, prenez comme prétexte que vous ne voulez pas un enfant plus grand que les vôtres, parce qu'avec des ados, si vous tombez mal...

Il y a aussi le problème des congés, des RTT que certaines n'arrivent pas à prendre, bien que si on ne les prend pas on n'a rien de plus. Il faut se faire remplacer par une collègue. Et là si on a un enfant très difficile, ou ayant des comportements très nuisibles pour les autres, personne n'en veut.

Allez doucement, il y a de toute façon une formation, et puis il y a des réunions ou l'on rencontre les collègues dont certaines sont plus anciennes, il y a aussi du soutien technique avec un psychanalyste où chacune fait part de ses expériences, des difficultés qu'elle a rencontré, des problèmes avec les parents naturels, sur lesquels on ne peut pas toujours compter, même si c'est prévu qu'il prendront l'enfant tel jour.

Avec l'ASE, il faut faire attention à toutes les paroles, ne jamais se plaindre, on peut seulement parler du comportement de l'enfant et des difficultés qu'il crée.

On nous dit qu'en cas de difficulté, on peut téléphoner aux équipes, ou à telle personne. Mais en réalité, souvent la personne n'est pas là, elle est en congé, en RTT. Et lorsque les problème arrivent un samedi soir, alors là on se débrouille.

Il faut téléphoner de temps en temps pour "donner des nouvelles" de l'enfant, parler de ce qu'il fait, SANS AVOIR L'AIR DE SE PLAINDRE, (ne jamais dire "j'en ai marre"), même si ça soulagerait de le dire, mais parler éventuellement des perturbations qu'il crée, à la maison, à l'école etc...)

Quoiqu'il en soit, il faut toujours "positiver" avec ses enfants, les considérer comme des enfants "standards", même s'ils ne le sont pas toujours. Il faut à la fois être sympa, mais ferme. Et surtout les encourager, remarquer leur qualités, leurs efforts. Lorsqu'on parvient à les faire rire, ça passe mieux, le climat est plus agréable.

On y arrive, mais pour avoir un weekend de libre, ce n'est pas facile, et pour les congés non plus. Il faut s'entraider entre collègues, et la place dans une maison n'est pas sans limite, et aussi il faut tacher de respecter le nombre d'agréments ( il faut un agrément pour un enfant, deux agréments pour deux enfants etc...) Mais il n'est pas rare qu'une personne qui a deux agrément garde trois enfants...

Il vous faut faire une demande, vous aurez un entretien avec un psychologue : attention aux questions déroutantes, il cherche parfois à vous décourager, c'est simplement pour savoir si vous êtes bien décidé, si vous savez ce que vous voulez. Il faut faire attention aux réponses, rester prudent, car parfois ils "interprêtent" à leur façon ce qu'on leur dit. Attention, bien souvent l'argent est parfois tabou, cependant tout travail mérite salaire
Il faut dire qu'on a mûrement réfléchi, et qu'on est bien décidé, et que cela permet parallèlement de s'occuper de ses propres enfants..
469
Merci pour toute ces informations
0