Demande prêt et licenciement en cours [Résolu]

jouja5 - 30 avril 2008 à 15:29 - Dernière réponse :  didouche59
- 24 juil. 2009 à 17:57
Bonjour,

Je suis sur le point de déposer un dossier de financement dans une banque pour une construction mais je suis aussi sur le point de me faire licencier (d'un commun accord, négociation en cours).

Personnellement ça ne me pose pas de problèmes financiers car avec les allocations assedics + mon indemnité de licenciement j'ai 2 ans de salaires devant moi. Au contraire, l'indemnité va me permettre de rembourser plus vite mon prêt...
Je suis dans l'informatique et je ne me fais de soucis pour retouver du boulot très rapidement surtout en ce moment, c'est d'ailleurs pourquoi j'ai accepté le licenciement de manière à avoir un peu plus de fond pour mon achat.

Par contre, je ne sais pas ce qui va se passer si la banque fini par le savoir avant le premier déblocage de fond (pour la vente du terrain). Est-ce qu'elle peut annuler le contrat ?

En terme de planning, je devrais être en fin de contrat de travail quelques jours après avoir déposé mon dossier à la banque.

Je leur dirais bien volontiers pour être parfaitement transparents et honnête avec eux mais ej ne voudrais pas que ça fasse capoter mon projet car financièrement il n'y a vraiement aucun problème.

Que pensez-vous de tout ça ?

Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

0
Merci
Bonjour jouja5,

Je vis actuellement la meme situation et je voulais savoir comment tu avais procedé avec ta banque et si finalement ton projet a abouti

Merci d'avance
Bonjour,

meme chose pour moi. Sauf que c'est ma compagne (co-emprunteuse) qui va perdre son travail, est-il possible de signer un crédit immobilier malgré tout? Quels sont les risques?

Merci pour vos infos.
Même chose pour moi, nous avons rencontrer un courtier pour savoir quelle sommes nous pourrions emprunter, nous avons trouvé une maison et avons fais une proposition. Je viens d'apprendre que je vais etre licencier, mais nous avons quand meme les moyen d'investir, dj coup je me demande si la banque peut etre au courant du licenciement puisque je leur ai déjà remis mes 3 derniers bulletins de salaires...
Avez vous eu des réponses a votre demande? Merci d'avance

Cordialement.
didouche59 > nyny49 - 24 juil. 2009 à 17:57
bonjour
je suis dans la meme situation avez vous eut votre pret
a part les 3 fiches de paie est ce que la banque demande autre chose ????
Commenter la réponse de Mayo
0
Merci
Hélas, non je n'ai toujours pas de réponse à ma question. Je vais signer le comprimis de vente le 16 février, mais sans savoir encore ce que je vais faire...

Certains me disent que la banque peut appeler l'employeur pour vérifier mes dires, d'autres me disent que ça ne risque rien... ça m'avance pas trop.

Si vous avez une réponse plus précise d'ici là, je suis preneur.

Bonne chance !
bonjour nico,
j'ai lu votre message et je me demande si vous avez reussi avec la banque?
je suis dans le meme cas et je ne sais pas quoi faire?
savez-vous quels sont les risques? ça cest bien passé avec votre banque?
merci de me répondre SVP!
cordialement!
Bonjour,

Je suis dans la même situation, avez-vous eu des nouvelles ?

Comment cela s'est-il passé pour vous ?

Merci beaucoup

Cordialement

Sabi
Bonjour Sabi,

finalement nous n'avons pas acheté ce terrain car la signature chez le notaire a trop tardée. Du coup impossible de cacher quoi que ce soit.

Au final je m'étais quand même renseigné auprès d'une connaissance qui travaille dans une banque. Elle m'avait dit que cela ne posait pas de pb de ne rien dire, tant qu'on a les fiche de paye à l'appuie, pas de soucis.

Je me dois tout de même de vous mettre en garde, il faut bien être certain de pouvoir rembourser le pret en question, ne prenez pas de risque car si vous rencontrez des problèmes pour payer et que la banque s'apperçois que vous ne leur aviez pas tout dit, vous risquez gros.
Je pense que cela ne pose pas de pb si vous êtes du genre à trouver du travail facilement.

Bonne chance !
Commenter la réponse de Nico
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une