Réforme du bac 2018 (réforme Macron - Blanquer)

Posez votre question

La réforme du bac s'applique aux élèves qui entrent en seconde en 2018 - 2019. Le point sur ce qui va changer.

Le nouveau Bac sera très différent de celui connu jusqu'à maintenant. Voici les grands changements instaurés à compter du bac 2021.


Principale idée de la réforme : réduire le nombre d'épreuves pour recentrer l'examen sur un plus petit nombre de matières. Un lycéen passe aujourd'hui une douzaine d'examens, répartie sur 2 ans. Ce nombre sera nettement réduit, pour donner plus de place au contrôle continu. 40 % de la note finale sera désormais fixée en contrôle continu et 60 % via les notes finales.


Suppression des séries

Les séries S, L et ES disparaissent. Désormais, les lycéens auront un socle de culture commune et choisiront des disciplines de spécialité.

Conséquence pratique : à la fin de leur première année de lycée, les élèves de 2nde en 2018 - 2019 n'auront plus à choisir une filière s'il décide de choisir la voie générale.

Epreuves finales

Les épreuves finales compteront pour 60 % de la note au Bac. Elles se déroulent comme suit.

Liste

Comme aujourd'hui, une épreuve de français (écrite et orale) aura lieu dès la fin de la classe de 1ère. 4 autres épreuves auront ensuite lieu en Terminale :

  • deux épreuves écrites dans des matières de spécialités choisies par le lycéen ;
  • une épreuve écrite de philosophie ;
  • une épreuve orale de 20 minutes au cours de laquelle le candidat présentera un projet préparé dès la classe de 1ère.

Périodes d'examen

Ces épreuves finales ne seront pas toutes passées en juin.

Les épreuves de spécialités (deux examens écrits) seront passées dès le retour des vacances de Pâques.

Les 3 autres épreuves (français, philosophie et oral) auront lieu à la fin du mois de juin.

Contrôle continu

La note obtenue en contrôle continu comptera pour 40 % de la note finale. Elle repose essentiellement sur les notes obtenues dans le cadre d'épreuves communes organisées par le lycée.

Epreuves communes

Le lycée organisera des épreuves communes en 1ère et en Terminale. Elles ne seront pas fixées nationalement : les lycées les organiseront librement, sur le modèle des "partiels". Une banque nationale numérique de sujets sera toutefois mise en place.

Il y aura deux épreuves communes en 1ère et une épreuve en Terminale.

Notes

Le contrôle continu comptera pour 40 % de la note finale au Bac. Ces 40 % sont répartis comme suit :

  • 30 % pour les épreuves de contrôle continu : Histoire-Géographie, Langue vivante A, Langue vivante B, Enseignement scientifique, Éducation physique et sportive et l'enseignement de spécialité choisi par le candidat ne donnant pas lieu à une épreuve terminale ;
  • 10 % pour le bulletin scolaire.

Examens

Les copies seront anonymes. Elles seront corrigées par d'autres professeurs que ceux de l'élève.

Dates et calendrier

La réforme commence à être mise en oeuvre dès 2018. Toutefois, elle n'entrera pleinement en vigueur que pour le bac de juin 2021. Ce décalage s'explique par les 3 années de lycée, puisque les élèves qui entreront au lycée en 2018 ne passeront en effet le bac qu'en 2021.

Les règles du bac 2018 n'ont donc pas été modifiées, tout comme celles du bac 2019 et du bac 2020 qui resteront soumises au dispositif actuel. La réforme s'applique aux lycéens entrant en seconde à la rentrée des classes 2018.
En revanche, les règles applicables à l'admission post-bac (remplacée par la plateforme Parcoursup) et à la sécurité sociale étudiante ont été modifiées pour cette année 2018.

Crédits photo : © Mike Studio Prod - Fotolia.com

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

Publié par Matthieu Blanc.

Ce document intitulé « Réforme du bac 2018 (réforme Macron - Blanquer) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une