Arrachage haie mitoyenne

Signaler
-
Messages postés
81789
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
-
Bonjour,

J’habite dans un bâtiment de 6 maisons mitoyennes séparées exclusivement par des haies végétales. Notre nouveau voisin a évoqué le jour de son arrivée lors d’une discussion de courtoisie de 5 mns son intention de remplacer notre haie commune, vieille de 30 ans.
D’accord sur le principe, mais certaine que nous aurions l’occasion d’en reparler, j’ai été stupéfaite de découvrir 3 jours plus tard notre haie coupée intégralement, laissant notre jardin au vu et au su de tous, y compris de la rue, et incitant leurs ouvriers à passer chez nous afin d’emprunter notre portail.
Patiente j’ai entrepris de trouver un consensus pour s’accorder sur une espèce et un nombre d’arbres minimum pour garantir un minimum d’intimité.

3 mois plus tard, J’apprends qu’ils ne comptent financer que la moitié de la haie (2 arbres sur 5!).
Quel moyen ai-je pour rétablir un minimum de respect et garantir l’intimité de mon jardin afin d’éviter de voir leur voiture garée dans leur propre jardin ? Et comment ne pas me voir imposer le financement d’une haie dont je n’ai pas demandé qu’elle soit coupée et pour laquelle aucun accord n’a été formalisé ?
Par avance je vous remercie de vos conseils éclairés.
Bien cordialement
Florence

4 réponses

Messages postés
81789
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
13 604
Si c'est une haie mitoyenne, chacun des voisins concernés a le droit de la couper jusqu'en limite de propriété et .... remplacer sa partie par un mur.

Article 668 du code civil ► https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000006430102

Votre voisin n'avait donc pas le droit de l'arracher complètement sans votre accord.

À défaut d'entente verbale sur les modalités de réparation pour votre désagrément (visuel/financier...), alors par recommandé+AR, vous envoyez à cette personne une mise en demeure de faire le nécessaire sous X jours (à vous de choisir le délai).

À défaut, vous activez le conciliateur (voir en mairie) et si toujours pas de réaction, vous l'assignez au tribunal judiciaire.


 
Messages postés
81789
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
13 604
¿


" L'arbre était planté sur " : il n'y avait qu'UN seul arbre ?

" comme une partie commune. " : à usage privatif, sans doute, non ?
Tout comme le vôtre.

Et au sujet des haies/clôtures, etc. que dit le règlement de copropriété ?


 
Messages postés
25903
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 juin 2021
9 130
La haie était sur le terrain de qui?
L'arbre était planté sur leur jardin, lequel est considéré (comme tous les autres jardins de la copropriété) par le règlement de copropriété comme une partie commune.