Erreur de métrage au détriment du vendeur

Signaler
-
 Ulpien1 -
Bonjour,

Nous étions sur le point de vendre un appartement dont nous avions toujours pensé que la surface était de 95m2. Or juste avant la vente, le diagnostic a révélé une surface de 90m2.

Nous avons donc accepté de diminuer assez fortement le prix de vente lors de la signature du compromis.

Dans le doute, nous avons quand-même demandé au même diagnostiqueur professionnel de refaire le métrage. Il a alors constaté sa propre erreur, l'appartement faisant bien 95m2.

L'acheteur semble vouloir profiter de la situation et n'accepte pas de réajuster le prix de vente.

Je souhaiterais donc savoir s'il nous est possible de nous rétracter du compromis sur la base de cette erreur de métrage. Je précise qu'il a été signé il y a moins de 7 jours.

Merci d'avance pour vos conseils.

3 réponses

Messages postés
29189
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 avril 2021
7 494
Bonsoir

Aucun conseil particulier, vous auriez du refaire le mesurage avant de signer le compromis c'est trop tard pour vous
Bonjour
Questions :
1/ est-ce le même diagnostiqueur qui a trouvé d'abord 90 puis 95 M2?
2/ Qui a rédigé le compromis et quand ; entre les deux mesures?
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 9 mars 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
10 mars 2021

Bonjour Ulpien1,

1/ Oui c'est le même professionnel, qui a ensuite émis un certificat de mesurage rectificatif
2 / Le compromis a été rédigé chez le notaire après la première mesure. Il indique une surface de 90m2
Bonjour
je présume que vous aviez des doutes sur la superficie indiquée en premier par le diagnostiqueur? En avez-vous parlé au notaire avant de signer le compromis?J'en doute car il vous aurait dit de refaire un mesurage avant de signer.
la différence de prix est-elle importante? Dans votre cas vous avez subi un préjudice résultant de l'erreur du diagnostiqueur. mais la preuve à en apporter est difficile s'il n'y a aucune trace écrite de la réduction du prix.Je ne pense donc pas qu'une action contre ce professionnel -et son assureur- soit réalisable sans risque financier.