Obligation de réaliser l'emprunt mentionné dans le compromis de vente?

Signaler
-
 Avantcetaitmieux -
Bonjour,
Mes parents âgés (80 et 86 ans) vendent leur maison pour se rapprocher de moi .Ils ont trouvé une maison (350 000 euros)et vont signé compromis achat. En même temps ont vendu leur maison 350 000 euros( compromis signé , les acheteurs font un emprunt et ont jusqu'à fin avril pour obtenir prêt pour lequel déjà simulation positive banque).
Mes parents doivent ils mentionner dans leur compromis d'achat qu'ils apportent 180 000 euros d'épargne et qu'ils feront prêt relais de 170 000 euros tout ceci pour parer à un éventuel refus prêt banque des acheteurs de leur maison. Par contre si acheteurs de leur maison ont bien leur prêt mes parents n'auront pas à amener leur épargne ni faire un prêt relais.
On me dit que l'on doit mettre en oeuvre ce que l'on a mentionné dans compromis d'achat en l'occurence pour mes parents prêt relais et épargne même si la vente de leur maison se fait.
Cordialement

3 réponses

Bonjour
On me dit que l'on doit mettre en oeuvre; affirmation de café du commerce.Il suffit simplement de ne pas confier la rédaction de l'avant-contrat "à un marchand de soupe".

Bonjour
Le " on" n est pas une affirmation du commerce mais releve du souci de faire bref.
La rédaction ne sera pas confiée à " un marchand de soupe "mais à un notaire. Rien n empêche de réfléchir avant de confier un acte à un professionnel.
Salutations
@kasom

A mon tour de vous informer (cela dit, vous ne m’avez rien appris) : Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’assurance emprunteur est soit facultative soit obligatoire, cela influencera directement le TAEG du crédit( technique pour rester sous le taux d’usure). Cela n’a strictement à voir avec le fait que l’assurance pour un prêt relais soit différente d’un prêt classique.

Je le répète une nouvelle fois : Aujourd’hui, la mise en place d’un prêt relais pour un senior de 80 ans est devenu difficile en raison de taux d’usure très bas. Maintenant, vous pouvez continuer à penser le contraire, je ne suis pas là pour vous convaincre.

A toutes fins utiles :

https://www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/1123036

En revanche et pour en finir, les échanges seraient plus agréables si vous laissiez votre condescendance de côté.
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
7 328
votre lien renvoie vers des prêts classiques, ici on parle de prêt relais , soit au maximum deux ans , et l'assurance est facultative



En revanche et pour en finir, les échanges seraient plus agréables si vous laissiez votre condescendance de côté.


pas de la condescendances, de l'agacement face à des intervenants qui ne sont pas de la partie , et assènent des certitudes erronées ...

vous maintenez toujours qu'aucun vendeur n'acceptera de signer un compromis ? ( c'est la base de la question initiale ? )

et que le prêt doit obligatoirement être mis en œuvre ?
>
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021

votre lien renvoie vers des prêts classiques, ici on parle de prêt relais

Prêt relais ou amortissable, cela reste un prêt immobilier avec les mêmes réglementations.

On parle de prêt relais , soit au maximum deux ans , et l'assurance est facultative :

L’assurance d’un prêt immobilier relais ou amortissable est rendue obligatoire par les banques. Elle a toutefois la faculté de la rendre facultative totalement ou partiellement pour rester sous le taux d’usure. Pour un couple de 80 et 86 ans, elle ne prendra pas ce risque.

vous maintenez toujours qu'aucun vendeur n'acceptera de signer un compromis ?

Je dis simplement et je maintiens ce que je dis depuis le début : ici, le prêt relais sera difficile à mettre en œuvre et ne permettra pas de sécuriser l’opération en cas de non obtention du crédit par l’acquéreur. A quoi sert une clause si elle ne peut pas être mise en œuvre si ce n’est faire perdre du temps à tout le monde.

De fait, l’achat est bien conditionné à la vente. Par correction, il m’apparaît nécessaire d’être transparent avec le vendeur pour lui permettre de décider en toute conscience s’il souhaite ou non prendre ce risque.
Bonjour,

Il est en effet préférable d’indiquer le prêt relais au compromis pour les raisons évoquées dans votre post.

En effet, Ils seront tenus de le mettre en place mais pas de débloquer les fonds si la vente se conclue avant l’achat.

En revanche, avec le taux d’usure actuel et l’âge de vos parents sa mise en œuvre paraît compliquée
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
7 328 > Avantcetaitmieux
l’achat est conditionné à la vente !

Absolument pas , la condition suspensive sera su style : en cas de caducité du compromis de l'acheteur , celui ci s'engage à entreprendre les démarches pour un prêt relais ...d'un montant de ...

vous comprenez mieux là ?
>
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021

J’ai parfaitement compris la situation et depuis le début :
1- attendre fin avril pour potentiellement lancer le prêt relais. Cela induit un délai à rallonge
2- prêt relais qui ne pourra sûrement pas être obtenu pour le motif évoqué plus haut
Dans le cas présent, on peut dire que l’achat est quasi subordonné à la vente.
Je répète ma question, quel est le vendeur qui va l’accepter ?
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
7 328 > Avantcetaitmieux
2- prêt relais qui ne pourra sûrement pas être obtenu pour le motif évoqué plus haut

ah bon ? quel motif ? l'âge ? et vous ne pensez pas qu'il soit possible d'avoir un pré accord de la banque pour ce prêt relais avant la signature du compromis ? les assurances demandées sont différentes de celles pour un prêt classique

Je répète ma question, quel est le vendeur qui va l’accepter ?

tous les vendeurs accepteront, puisque la clause sera parfaitement rédigée et le déclenchement d'un prêt relais ne ferait retarder la vente que d'un mois environ ...

on voit que vous êtes de la partie .....

PS : non ce n'était pas mieux avant, c'était pareil ..;=))
>
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021

Il n’y a pas de pré accord qui vaille seul l’offre de prêt compte. Maintenant, je suis d’accord, la démarche peut s’entreprendre en amont pour gagner du temps.

Pour autant, j’affirme que le seul moyen d’obtenir un prêt relais à cet âge est de rendre l’assurance facultative en raison d’un taux d’usure à 2,97 %.
En effet, à cet âge le taux d’assurance le moins cher ressort à 4 % et peu aller jusqu’à 8 %.

Maintenant, je vous mets au défi de trouver une banque prête à prendre ce risque.
Messages postés
28913
Date d'inscription
samedi 25 septembre 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 février 2021
7 328 > Avantcetaitmieux
Il n’y a pas de pré accord qui vaille seul l’offre de prêt compte.

euh non !!! vous êtes agent immobilier ? clerc de notaire ? vous n'avez jamais vu de clause avec prêt relais on dirait ..


vous affirmez ...... oui vous reprenez mes propos , j'ai bien précisé que l'assurance est différente

pour information on peut emprunter jusqu'à 90 ans sur 5 ans maximum pour un projet immobilier , sachant que la durée max d'un prêt relais est de 2 ans

Au final : vous vous trompez sur la question initiale : ( il est bon de vous la rappelez ) / Tout vendeur acceptera de vendre son bien à des personnes âgées jusqu'à 90 ans , personnes qui paient comptant suite à la vente de leur bien, avec clause de prêt relais au cas où la vente de l'acheteur capoterait ,

avec une petite précision : la banque prête en général à concurrence de 70 % max du prix estimé de la maison de l'acheteur