Rupture afpr

Fugane2011 - 17 janv. 2021 à 23:49
tutu7777 Messages postés 275 Date d'inscription mardi 12 janvier 2021 Statut Membre Dernière intervention 24 mars 2021 - 1 févr. 2021 à 17:26
Bonjour,
Je souhaite savoir ce qu'on risque si on part du jour au lendemain d'un AFPR ? J'y suis depuis un mois et demi et
Ma conseillère pôle emploi ne me répond pas, et l'ambiance au travail est plus supportable du tout. Je ne suis pas payé, et je subis une pression monstrueuse ... Je ne me vois pas rester encore un mois dans cette entreprise.. aidez moi !!

2 réponses

chris.02 Messages postés 6 Date d'inscription mardi 22 novembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2021 6
28 janv. 2021 à 13:39
Bonjour,

Avez-vous obtenu plus d'information sur la rupture de l'AFPR ?
0
Bonjour alors oui tout à fait j'ai eu un entretien avec mon pôle emploi.

En premier lieu si on quitte un AFPR en cours c'est abandon et radiation de pôle emploi entre 3 a 12 mois.

Par contre , si vous prouvez que cela ne se passe pas bien, et que pour votre bien être vous ne pouvez pas y rester il y a aucun soucis.

Il faut aussi savoir que NON jamais l'employeur ou pole emploi ne peut réclamer l'argent que l'on fait "perdre" a l'employeur. Comme entendu sur ce forum et qui est totalement faux.

Si vous souhaite d'autres informations n'hésitez pas à me le demander je répondrais avec plaisir car je sais à quel point c'est difficile de trouver des réponses à nos questions.
0
chris.02 Messages postés 6 Date d'inscription mardi 22 novembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2021 6 > Fugane2011
29 janv. 2021 à 03:53
Bonjour,
Merci beaucoup pour votre retour. C'est étonnant les divergences des informations selon les agences. Pour ma part, une conseillère PE joint au 3949 m'a dit que l'on pouvait rompre une AFPR en cours de formation (sans préciser la démarche administrative à suivre toutefois) sans incidence sur les indemnités ARE. Mon conseiller attitré contacté 24h plus tard, a été plus froid et m'a répondu ne pas savoir avec certitude si j'aurai une sanction. Puis j'ai eu un deuxième retour téléphonique devmon conseiller qui m'a dit que je ne risquais "pas grand chose" et que ça ne servait a rien d'aller au bout de l'AFPR (14 jours dans mon cas) et que je devais contacter la direction pour signer un papier de rupture anticipée d'AFPR... Je suis donc perdu et n'ai encore pas agit car c'est trop ambigu. Dois-je aller au bout de ces 14 jours d'AFPR ou rompre avant ? Si ensuite, au bout de ces 14 jours d'AFPR le CDD de 6 mois à la clé m'est proposé et que je refuse de le signer, j'ai peur que cela soit considéré comme une démission au niveau du Code du Travail et que mon indemnisation ARE soit supprimée. En gros si j'ai bien saisi, l'AFPR ne protège que le potentiel futur employeur qui peut décider de rompre l'AFPR avant son terme ou de ne pas vous embaucher par la suite de cette période de formation. Dans ce cas, cela serait considéré comme une perte involontaire d'emploi et donc aucune incidence sur les droits ARE. Mais cette mesure ne semble pas protéger le "stagiaire" qui semble être pris au piègesi ça se passe mal... Je vais tenter de téléphoner à nouveau au 3949 ce jour et vous tiens informée en retour. Belle journée.
1
Fugane2011 > chris.02 Messages postés 6 Date d'inscription mardi 22 novembre 2011 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2021
29 janv. 2021 à 06:52
L'employeur signe un papier comme quoi il s'engage à vous prendre en CDD après l'AFPR, si il ne le fait pas c'est lui qui risque des soucis avec pôle emploi mais pas vous. Si il vous reste 14 jours je vous conseille de le continuer si vous pouvez bien entendu et ensuite refuser le CDD, car vous avez le droit tant que vous ne signez rien. La dessus je suis plus que au courant je suis à mon deuxième crédit pôle emploi cause de trop perçu / démission / quitter un emploi pendant la période d'essai. On est pas trop copain avec pôle emploi et je suis comme vous je me renseigne a milles endroits différents, mais j'ai une connaissance au service indemnisation de Paris et elle m'a dit que on garde L'ARE si on peut expliquer que l'AFPR ne convient pas du tout, faire un mail avec des exemples etc. Ou si c'est juste parce que on ne veut pas ça peut être considéré comme un refus de travailler mais avant de vous faire enlever vos ARE vous avez deux chances! Oui bien sûr tenez moi au courant avec plaisir
1
Deaver Messages postés 3258 Date d'inscription vendredi 3 août 2018 Statut Membre Dernière intervention 29 septembre 2022 1 277 > Fugane2011
29 janv. 2021 à 13:12
Étonnant vos réponses car j ai été conseillère pôle emploi et quasiment tout ce que vous dîtes est faux
-1
Fugane2011 > Deaver Messages postés 3258 Date d'inscription vendredi 3 août 2018 Statut Membre Dernière intervention 29 septembre 2022
29 janv. 2021 à 13:19
Je vais pas m'amuser à inventer quoi que se soit, ça servirait à quoi ? C'est ce qu'elle m'a dit et ce qui s'est passer, j'ai bien sûr la preuve via la synthese de rdv téléphonique ;)
0