Garde exclusive ou garde partagée

Signaler
-
Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
-
Bonjour,
Bonjour,
Voilà je suis en pleine procédure de divorce. Mon ex, père de mes 2 enfants de 5 et 7 ans, a pris la décision de nous quitter il y a bientôt 2 ans..mais a continué à venir dormir à la maison les week-ends créant un flou permanent pour les enfants et moi même, jusqu’à il y a 6 mois ou il a enfin pris un appartement. Il faut savoir que mon ex a decider de partir travailler à Londres il y a 5 ans et ne rentre sur Paris que les week-ends ou tous les 15 jours. Je m’occupe donc depuis les 5 dernières années de mes enfants toute seule la semaine, je travaille également, les journées ne sont pas assez longues selon moi, mais j’ai pas eu le choix que d’accepter cette situation quand mon ex a souhaité saisir une opportunité professionnel. Aujourd’hui, il compte revenir sur Paris et souhaite dans notre divorce obtenir la garde partagée de nos enfants, sous prétexte qu’ils ne les voit pas suffisamment, m’accusant que les enfants sont trop sous mon emprise. Aujourd’hui, on s’était mis d’accord qu’il les prendrait un week-end sur 2, et il était d’accord pour ce type de garde pour les enfants, sauf qu’il change d’avis. Il est devenu grossier avec moi, m’accusant d’être une mère possessive qui ne veut pas que les enfants voient leur père. La seule chose que je lui ai toujours demandé c’est de penser au bien-être et à la sécurité des enfants avant le sien. Il a toujours privilégié son bonheur, sa réussite, il est parti pour sa carrière en me laissant avec un nouveau née et un enfant de 2 ans...mon garçon de 5 ans ne sait même pas aujourd’hui ce qu’est d’avoir une famille réunie hormis les week-ends et 2 semaines pendant les vacances. Je prends soin de mes enfants, je les emmène à l’école, à leurs activités (même les samedi quand lui rentrait), les rdv docteurs ou les nuits aux urgences c’est moi aussi...lui rentre les week-ends et les enfants sont contents de le retrouver mais je suis leur repère, je suis le parent câlin et le parent sévère si besoin...depuis 5 ans...les courses c’est moi, le ménage c’est moi, les devoirs c’est moi...et généralement j’essaie de prendre de l’avance sur ma semaine pour que quand mon ex rentrait on avait du temps pour la famille ensemble. J’ai arrêté de travailler les mercredis pour être davantage présent avec mes enfants au départ de leur père malgré une baisse de revenu, et une carrière en attente mais c’est pour mes enfants.
Aujourd’hui, j’essai de me remettre de ce conjoint qui m’a fait beaucoup de mal dans mon couple mais je garde, j’essai en tout cas, la tête sur mes épaules pour mes enfants et leur bien-être. Ils ont besoin de leur père, mais les bousculer dans leurs repères juste parce que son contrat professionnel s’acheve et qu’il peut revenir sur Paris, c’est pas juste. Oui les enfants doivent lui manquer, mais c’était le cas il y a 5 ans, il avait promis que ça ne durerait qu’1 an, puis il a renouvelé encore et encore sans jamais me consulter, et dieu seule sait le nombre de fois ou je lui ai demandé de revenir pour les enfants, pour notre couple, pour notre famille, mais il n’en faisait qu’à sa tête. Il a fini par décrété que de toute façon ça n’allait pas dans notre couple et qu’il valait mieux qu’il continue là bas, c’était de ma faute donc s’il ne rentrait pas.
Aujourd’hui il n’a plus de perspective la bas et souhaite rentrer sur Paris et il faudrait qu’on s’adapte à ses choix? Encore une fois?
Je ne suis pas d’accord, je voudrai la garde exclusive de mes enfants, qu’elles continuent à voir leur père 1 week-end sur 2.
Qu’en pensez vous svp? Il me fait aujourd’hui très peur par sa manière de tourner l’histoire en ma défaveur, pour qu’il obtienne la garde partagée, sans jamais, lui remettre en question son absence de 5 ans. Je vous remercie pour l’aide et conseils que vous pourriez m’apporter.

5 réponses

Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
109
Bonjour,

Déjà, vous n'aurez jamais la "garde exclusive". Il y a deux choix ici: l'un des parents obtient la résidence principale et l'autre un droit de visite et d'hébergement, ou il y a une résidence alternée une semaine sur deux.

Si vous ne voulez pas de la résidence alternée, vous en avez tout à fait le droit mais le JAF tranchera dans l'intérêt des enfants.

Vous dîtes êtes en pleine procédure de divorce. Vous n'avez pas d'avocat ? Je vous conseille vivement d'en prendre un le plus rapidement possible et de lancer la procédure de divorce.

Est-ce que ça serait une si mauvaise chose que le père de vos enfants assument enfin ses responsabilités envers ses enfants ? Est-ce que ça serait une si mauvaise chose que vous puissiez enfin avoir du temps pour vous ?

Je comprends que vous trouviez injuste que Mr veule les enfants maintenant qu'ils sont plus "intéressants" et plus indépendant (plus de couches, plus de biberons, ils parlent, ils marchent...) mais il reste leur père et peut-être qu'il a réellement envie de prendre son rôle au sérieux.

Vous pourriez lui proposer pour commencer et dans l'intérêt des enfants un DVH élargi: un WE sur deux, la moitié des vacances scolaires et un mercredi sur deux sur la semaine où il n'a pas les enfants le WE (soit dès le mardi soir jusqu'au jeudi matin début de l'école, soit jusqu'au mercredi soir).

Si il arrive à gérer et qu'il assume tous les DVH, une résidence alternée ne serait peut-être pas une si mauvaise idée que ça.

Après, il y a deux questions à se poser pour que la résidence alternée soit possible:

1) est-ce que Mr a au moins une chambre pour accueillir les enfants ?
2) est-ce que son nouveau logement est proche des écoles des enfants ?
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 23 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2020

Bonjour, je vous remercie de votre réponse. Je n’ai pas encore d’avocat car mon ex conjoint m’indique depuis 6 mois qu il va initié la procédure, que ca sera a l’amiable et qu’il sera d’accord sur les modalités dont la garde des enfants donc effectivement depuis 6 mois j’attends sauf qu’entre temps à chaque désaccord personnel entre nous il me menace sur le droit de garde des enfants. En réalité, il n’est pas prêt pour un divorce car il trouve que c’est de la
paperasse et que ça coûte cher, c’est en insistant et en lui faisant comprendre que je dois avancer et que divorcer m’aiderai qu’il a fini par accepter mais il fait trainer les choses. Mais c’est vrai que j’aurai du lancer la procédure ou du moins me faire aider avec un avocat.
Concernant la garde des enfants, effectivement la présence de leur père est primordiale mais je suis convaincu que la garde alternée sera très dure pour mes enfants. Ce n’est pas juste que quand leur père privilégie sa carrière il les met en second plan puis quand il decide de revenir il revoit ses priorités, il n’agit pas en fonction des enfants mais en fonction de ses besoins. Oui j’aurai personnellement plus de temps pour moi mais je ne serai pas rassuré car aujourd’hui je ne suis pas certaine que son choix soit orienté pour le bien-être des enfants. C’est au regard de ces éléments que je voudrais un mode de garde avec une résidence permanente chez moi et un droit de visite et d’hébergement chez leur père un week-end sur 2. Je n’ai peut-être pas utilisé les bons mots pour décrire les modes de garde. Actuellement, il travaille toujours la semaine à Londres et rentre les week-ends dans un appartement à 1h de chez moi, mais il m’indique que prochainement il va déménager près de chez moi pour justement obtenir la garde partagée. Est-ce qu’on peut me garantir qu’avec ce mode de garde partagée auprès d’un père présent uniquement les week-end, mes enfants seront bien, en sécurité et en bonne santé? Et que l’intérêt qu’il manifeste aujourd’hui n’est pas uniquement pour me blesser personnellement car il sait clairement que je souhaite divorcer pour avancer et que je souhaite garder une stabilité à mes enfants qui se sont déjà beaucoup adaptés malgré leur si jeune âge. Est-ce que avec cette historique, je pourrai préserver mes enfants leur évitant une garde alternée une semaine chez papa et une semaine chez maman?
Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
109
Il faut que vous lanciez la procédure le plus vite possible. A l'heure d'aujourd'hui, la résidence alternée est impossible et si vous passiez devant le JAF demain, vous obtiendriez la résidence principale mais si votre ex se rapproche, il pourrait obtenir cette résidence alternée si il ne doit plus bouger pour le travail.

Personne ne peut rien vous garantir parce que personne ne peut prédire le futur.

La seule chose que l'on peut vous recommander, c'est de prendre un bon avocat et vite.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 23 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2020

Merci infiniment pour vos conseils. Je suis effectivement à la recherche d’un avocat afin de lancer la
Procédure. Je me rends compte que j’ai encore une fois fais confiance à mon ex conjoint en pensant qu’il voudrait faire bien faire les démarches et que cela serait un divorce à l’amiable, or il n’a juste fait que de retarder la
Procédure le temps de finir son contrat de travail et de se revenir sur Paris. J ai le sentiment d’avoir été bien manipulé ou bien naive.
Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
109 >
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 23 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2020

Maintenant que vous savez, à vous de prendre les devants et de ne pas attendre après Mr pour engager les démarches.

En attendant l'onc, il va falloir vous mettre d'accord avec Mr sur le mode de garde. A voir avec votre avocat mais je vous conseille de mettre en place les choses de manière claire le plus tôt possible:

- résidence principale pour vous.
- DVH pour le père: un WE sur deux (proposez lui les fins de semaines paires ou impaires), du vendredi 18h ou dimanche 18h (si il travaille la semaine à Londres, il ne pourra peut-être pas les prendre le vendredi soir mais seulement à partir du samedi matin à moins qu'il ait un tiers de confiance qui puisse s'occuper des enfants dès le vendredi soir) + moitié des vacances scolaires (pour l'année 2021, vous choisissez soit la première partie des vacances, soit la deuxième). Pour les grandes vacances (vous ne serez peut-être pas passés devant le JAF d'ici Juillet), vous pouvez lui proposer de les fractionner en 2*1 mois ou 4*15 jours.
- qui prend en charge les trajets (il est parti à 1h de là où vivent les enfants donc la logique veut que ce soit lui qui vienne les chercher et qui les ramènent).
- le montant de la pension.

A partir de là, il faudra voir comment Mr réagira et si il accepte et assume ses DVH.

Je vous conseille, juste pour le cas où, d'envoyer par recommandé votre opposition à la radiation de vos enfants de leurs écoles.

Je vous conseille aussi de faire très attention à ce que vous écrivez que ce soit par sms, mails ou recommandé à Mr. Si il veut vous faire passer pour une mère possessive et vous accuse à demi-mot d'aliénation parentale, il y a des choses sur lesquelles vous allez devoir faire attention:

- les appels pendant les DVHs de Mr: je ne vous les conseille pas. Je sais que ça va être dur si il les prend toute une semaine mais d'une, il risque de ne pas répondre juste pour vous embêter et il pourrait vous accuser d'harcèlement.
- qui garde les enfants si il doit travailler: Mr fait garder les enfants par qui il veut sur son temps de garde et vous n'avez à redire là dessus sauf si les enfants sont en danger ou maltraités.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 23 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2020

Merci encore pour tous ces éléments. Je me sens aujourd’hui bien stupide de lui avoir fait tant confiance, il y a eu plusieurs épisodes pendant lesquels il me faisait du chantage car je n’acceptais pas ses volontés. Après il redevenait « gentil » et je me disais bon j’attends qu’il engage la procédure et ensuite c’était à nouveau un épisode chaotique, avec des hurlements et maux d’une violence de plus en plus fort, mais c’est toujours au téléphone, jamais il ne m’a envoyé de message ou de mail qui peut décrire cette violence..du coup quand je ne réponds pas au téléphone il me harcèle, me dis que c’est pour parler aux enfants et je me fais avoir...alors que moi pour éviter de lui parler j’envoi des écrits. Mais depuis peu, des qu’il me hurle dessus, je lui renvoie un message en disant que ce jour la il m’a hurlé, et bizarrement la il répond en se justifiant et en indiquant que c’est de ma faute.
C’est compliqué d’être dans une situation pareil avec quelqu’un à qui vous ne souhaitez même plus parler...mais vous avez raison, il est malin et plus renseignes que moi sur pas mal de choses. Je vais rapidement contacter un avocat et lancer la procédure. Pendant la procédure, il faudra mettre en place un mode de garde même si il n’y a pas de jugement ? Comment faire confiance qu’il me ramènera mes enfants sachant qu’il m’a déjà tenu des propos lors d’un épisode qu’il serait capable de les prendre directement à l’école sans mon consentement et qu’il les garderait? Je suis en stress permanent quand il a des episodes comme ça et en ce moment c’est le cas.
Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
109
Malheureusement, sans jugement, chaque parent a les mêmes droits et il pourrait effectivement ne pas vous les ramener. C'est pour cela que vous devriez envoyer votre opposition à la radiation aux écoles des enfants. Il sera plus dur pour lui de les inscrire dans une autre école sans certificat de radiation.

Il va falloir vous armer de patience parce que la période avant l'ONC est toujours difficile. Comme vous l'avez dit: il est bien renseigné donc il doit savoir qu'aller chercher les enfants à l'école et ne pas vous les ramener reviendrait à se tirer une balles dans le pied devant un JAF surtout si il prévoit de demander la RA.

Votre avocat vous conseillera sur comment organiser les choses mais couper le lien père/enfant pendant plusieurs mois est une très mauvaise idée.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 23 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2020

Merci pour ces conseils. J’espère qu’on arrivera à trouver une situation qui sera sereine pour le bien-être des enfants. Leur père est important et c’est bien pour ça que je suis restée toutes ces années à espérer que les choses s’arrangent dans notre couple...je vais suivre vos conseils et trouver rapidement un avocat pour m’aider à trouver un équilibre dans cette situation. Je vous remercie beaucoup encore une fois, passez un bon réveillon de Noël.
Messages postés
344
Date d'inscription
lundi 24 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2021
109
Merci, vous aussi.
Dossier à la une