Aide clause de solidarité

Signaler
-
 Darion -
Bonjour. Je vous envoie un message pour vous exposer ma situation et savoir quels recours j'ai. Je m'appelle Dorvilma Dylan. 25 ans originaire de Guadeloupe, je travaille depuis récemment à Noisy le Grand en région parisienne. J'ai donc intégré un colocation depuis fin aout. Le soucis, c'est que quelques semaine après la situation s'est dégradé. En effet une des colocataire supporte très mal ma présence m'ayant accusé de ne pas lui dire bonjour. Durant le mois de septembre des travaux ont été réalisé dans ma chambre par la propriétaire. J'ai donc prévenu en amont mes colocataires la venu des ouvrier. Sauf que cette même colocataire m'a accusé de n'avoir prévenu personne. Cela à donc donné lieu à une volonté de mise à l'écart, de ragot à mon encontre (comme quoi j'aurais été imposé à la colocation). Finalement le point de non retour a été atteint quand le 31 octobre elle a tenté de mettre fin à ses jours. Heureusement, elle n'a pas réussi

Une semaine plus tard en revenant, elle retentait à nouveau de mettre fin à ses jours, toujours prétextant que c'est de ma faute. Ne pouvant plus tenir, j'ai demandé l'accélération d'une demande de logement qui trainait. Il se trouve que la réponse a été positive. J'ai donc entamé la recherche de quelqu'un pour me remplacer dans la colocation. Le souci est que j'essuis pour l'instant de nombreux refus

J'arrive donc bientôt à la date d'emménagement et malheureusement, la propriétaire ne cherche pas de son coté

Il y a malheureusement une clause de solidarité qui m'impose de payer le loyer tant que je n'aurai pas trouver de remplacement, ce qui est impossible étant donné que je n'ai pas assez de revenu pour payer 622€ de loyer + 524€ (loyer de la colocation.


Merci de votre réponse

2 réponses

Bonjour,

Merci de faire disparaitre vos infos, perso pour votre sécurité.
Toujours en anonyme sur le net.
Je ne trouve pas de bouton pour, je ne suis pas inscrit
Messages postés
39040
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 janvier 2021
10 161
bonjour,

vous avez signé un bail "unique" de colocation avec une clause de solidarité (et, au passage, lorsqu'il y a "bail unique", l'accord des colocataires est nécessaire pour l'entrée d'un nouveau locataire... mais c'est au bailleur à se préoccuper de ce point).

Vous avez donné votre congé, donc vous devrez payer loyers et charges jusqu'à la FIN de votre préavis ET, du fait de la clause de solidarité, contribuer au paiement du loyer pendant les 6 mois maximum suivant la fin de votre préavis OU jusqu'à l'entrée dans les lieux d'un nouveau colocataire : il est donc bien évident que le + intéressé dans l'histoire, c'est vous (donc continuez activement vos recherches et diversifiez-les), mais vos colocataires actuels le sont aussi... savent-ils que vous allez bientôt quitter la colocation ? Ils pourraient connaître des personnes qui seraient intéressées...

Vous avez très certainement un garant : il pourrait payer à votre place les loyers pendant la clause de solidarité, et vous le rembourserez plus tard...

cdt.
Mon garant est la visale. Je précise de le bail est commun. Mes recherche sont diversifiés. Mais le soucis c'est que personne ne cherche hors de Paris. Et donc je suis bloqué. Je ne vais p
Messages postés
39040
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 janvier 2021
10 161 > Darion
Bail "commun" = bail 'unique".

les baux" individuels" n'ont pas de clause de solidarité.
>
Messages postés
39040
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 janvier 2021

Je sais merci
Dossier à la une