Voisin qui parle la nuit.

Signaler
-
Messages postés
100953
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
-
Bonsoir.

J'habite dans un appartement en banlieue assez ancien et très mal insonorisé. J'ai un voisin au-dessus, qui parle avec ses colocataires la nuit jusqu’à 2-3 heures du matin. Pour être franc avec vous, il ne parle pas hyper fort, mais on perçoit légèrement des voix. Le souci c'est que comme j'ai pu le dire plus haut le bâtiment est mal insonorisé et en parallèle je suis sensible au bruit au point où c'est une maladie.

J'aimerais simplement savoir si une voix légèrement perceptible ( pas extrême, mais qu'on entend légèrement ) est illégale la nuit à 1h-2h du matin ou si c'est acceptable dans un appartement mal insonorisé.

En gros, doit-il arrêter de parler totalement ou chuchoter ? Ou au contraire est-il dans son droit de parler un peu fort chez lui la nuit ?

Merci d'avance.

7 réponses

Messages postés
37438
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2020
9 438
bonjour,

vous le dites vous-même : vous souffrez d'hyperacousie.
Vous ne pouvez rien contre un voisin de l'appartement du dessus (qui visiblement fait attention à ne pas parler fort avec ses colocataires) d'où vous "percevez" "légèrement des voix"... (une personne non atteinte d'hyperacousie ne percevrait probablement rien...)

Mettez des bouchons d'oreille si vous êtes trop gêné... ou cherchez un logement mieux insonorisé...

cdt.
Merci pour votre réponse.

Bonne nuit.
Messages postés
161
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
64
Bonjour! Je connais bien le problème puisque des tests d'audition ont révélé que je percevais des sons inférieurs à 10 décibels. Le moindre son nocturne (je ne parle même pas de bruit) me perturbe et je me focalise dessus. Mais je me dis que ce sont des sons normaux et que c'est moi qui ai l'ouïe trop fine et donc un seuil de tolérance très bas... Comme le dit Djivi38, essayez les bouchons d'oreille! Il en existe de toutes sortes et quand vous aurez trouvé le modèle le plus confortable pour vous, vos nuits seront transformées!
Messages postés
100953
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
942
Si vous devez les porter souvent, optez pour des bouchons sur mesure, plus cher certes mais bien plus efficace et surtout confortables
Messages postés
100953
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
942
Oui l'isolation peut être une bonne idée mais pour toute question technique, prix, je vous propose de poser cette question chez nos cousins bricoleurs ici :
https://bricolage.linternaute.com/forum/isolation-3
Oui, c'est une vraie maladie clairement. Je lis beaucoup la nuit et j'aime énormément le calme et parfois j'entends des bavardages légers et cela me perturbe. La solution des bouchons d'oreille est une bonne solution en effet.

Merci encore pour votre aide.
Je voulais savoir une dernière chose pour clore le sujet. J'ai pris en compte la solution des bouchons d'oreille que je vais tester dès ce soir.

Mais est-ce qu’insonoriser sa maison ou plus modestement sa chambre avec par exemple du placoplatre et de la laine de roche ou de verre peut avoir un impact positif contre les nuisances sonores ?

Est-ce que cela coute cher dans un premier temps et est-ce que ça reste efficace contre le bruit comme les bavardages extrêmes, la musique, les bruits de pas, talon, etc.

Parce que je crains un jour d'avoir des voisins très bruyants comme ce fût le cas de 2014 à 2016 et je me demande si ça peut être une solution dans un appartement ancien et mal insonorisé comme le mien outre les bouchons d'oreille ?

Encore merci pour tout.
Sorry. merci j'y vais de ce pas.

Bonne soirée.
Messages postés
100953
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 octobre 2020
942
Mais de rien et repassez donner des nouvelles ou si autre question
Bonne soirée également
Dossier à la une