Ma supérieure me parle mal

Eveya - 29 sept. 2021 à 08:24
dna.factory Messages postés 23534 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 19 janvier 2023 - 29 sept. 2021 à 10:44
Bonjour,

Ma patronne me parle constamment avec un air supérieur et hautain.
Moi ça me met extrêmement mal à l'aise et mal. Ca façon de parler, vous fais juste sentir minable.

La dernière fois, je lui ai fais remarquer qu'il y a des manières de dire les choses. et là elle m'a répondu "C'est ma façon de parler".

J'en ai aussi parlé à un collègue qui m'a dis "oui mais elle parle toujours comme ça c'est sa façon de parler".

Mais bon bizarrement, les clients ne l'aiment pas du tout. Normal, elle leur parle aussi comme ça.
A voir également:

2 réponses

dna.factory Messages postés 23534 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 19 janvier 2023 11 172
29 sept. 2021 à 09:17
La meilleure solution ici est évidemment de chercher un autre emploi ailleurs, et une fois rassuré sur les possibilités de trouver encore un entre emploi si le prochain se passe mal, poser sa démission, et aller remercier sa responsable de nous avoir mal considéré et ainsi motivé à trouver un boulot plus intéressant et mieux payé (même si ce n'est pas le cas).

Évidemment, ceux qui ne comprennent pas le marché du travail répondront ici qu'ils ne démissionneront pas, parce qu'ils n'ont rien à se reprocher et que quand on démissionne on perds tout. Je leur signalerai de relire le début de cette phrase.

Si vous ne voulez pas changer de travail pour des raisons qui vous sont propres, ou si vous n'arrivez pas à trouver d'autre emploi, vous pouvez remonter le point à son responsable (ou éventuellement au CSE/CHSCT).
Mais gardez à l'esprit que faire reconnaitre le harcèlement moral sera extrêmement compliqué. Et bien sur, il y a le gros risque que ça fasse empirer la situation. Et que bien souvent, dans cette situation, l'employeur doit choisir quel salarié il souhaite soutenir/conserver.
Pensez vous que face à l'obligation de choisir votre employeur préférera vous garder plutôt que cette personne ?

Et bien sur le dernier recours sera d'aller voir un psy/conseiller en développement personnel pour apprendre à 'gérer' ce genre de personnes.
2
Bonjour,

Toute d'abord merci pour votre réponse.

Ensuite la situation est bien plus compliquée.
Car ma supérieur est la femme du dirigeant. Et c'est une entreprise familiale sans ce ni syndic.

Je commence actuellement à rechercher ailleurs.
Mais ça le peine, car j'aime mon travail et elle est sensé partir dans 1 ans et demi après avoir effectué ma formation
1
dna.factory Messages postés 23534 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Contributeur Dernière intervention 19 janvier 2023 11 172 > Eveya
29 sept. 2021 à 10:44
Et vous aimerez encore mieux le prochain qui sera payé deux fois plus....

Rien ne vous empêche d'en parler au dirigeant. En lui expliquant les dégâts que sa femme commets envers les clients et employés. Bien évidemment, rien n'oblige le dirigeant à avoir une conduite intelligente par la suite...

Si elle est sensée partir dans 18 mois, pour un premier emploi le mieux est effectivement surement de 'prendre' sur soi.. comme indiqué un psy pourra aider (mais un 'compagnon', ou même simplement des amis pourront suffire en permettant d'avoir une vie en dehors du boulot). Mais on n'est plus dans le registre légal ici.
0