Notre propriétaire nous menace

Signaler
-
Messages postés
37373
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
-
Bonjour,
Aujourd'hui, j'ai eu la visite de ma propriétaire et de son mari, accompagnée par la personne de l'agence qui ont la charge de la vente de l'appartement.
Il s'agissait de la visite annuelle.
Cela fait 10 ans que nous sommes locataires, et sous prétexte que l'appartement n'est pas rangé à leur goût, et qu'il y a des chiures de moucherons au plafond, et que nous avons repeint l'an passé, nous menacent de faire intervenir un huissier et de nous mettre un avocat sur le dos! De plus, il nous oblige à être présents désormais un jour par semaine pour les visites. Ce qui me bloque pour ma recherche d'emploi, mais ça, ils s'en moquent ! Quelle recours puis-je avoir?
Ont-ils le droit de m'imposer les jours et heures de visites ? Quelles sont les lois de notre côté ? J'en peux plus de ce harcèlement, et l'agent immobilier est vraiment hargneuse, on paie notre loyer avec assiduité. Et sous prétexte, qu'ils le vendent à un bailleur, et qu'ils n'arrivent pas à le vendre, la situation est invivable !
Merci d'avance pour votre aide.

3 réponses

Messages postés
79588
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2020
11 875
!!!!


" Il s'agissait de la visite annuelle." : ce droit à une visite annuelle n'existe nulle part dans les textes !
Il vous mène en bateau et cherche à vous intimider (et ça doit faire sans doute dix ans que ça dure, non ?)
Vous n'avez pas à ouvrir votre porte à personne si vous ne le souhaitez pas, même pas à votre bailleur.

Quant au visites pour vente, elles sont à convenir ensemble, par avance, ne peuvent excéder deux heures par jour et ne peuvent avoir lieu ni les dimanches ni les jours fériés.
Vous n'êtes pas aux ordres de ce personnage.

De plus, avez-vous été averti du projet de vente par un courrier recommandé+AR et vous a-t-on proposé de l'acheter à un prix indiqué dans le courrier, puisqu'en tant qu'occupant vous êtes prioritaire pour l'achat ?

" nous menacent de faire intervenir un huissier et de nous mettre un avocat sur le dos! " : et pour quel motif ?
Vous n'avez de compte à rendre à votre bailleur que lors de l'état des lieux de sortie.

Entre temps, et comme pour les visites, vous êtes dans votre domicile et nul ne peut vous supprimer votre droit à la tranquillité et à l'intimité dans ce lieu.

Pour vous protéger, envisagez très rapidement de changer le barillet de la porte d'entrée (très facile et pas bien cher) afin que personne ne puisse entrer chez vous en votre absence.
Vous ne donnez de double de la clé à personne évidemment : aucune loi n'exige que le bailleur dispose d'un double.
Il va sans doute vous affirmer le contraire, mais c'est faux. Ne vous laissez pas faire.

Faites respecter vos droits à l’intimité et à l'inviolabilité de votre domicile qui est consacré jusque dans la Constitution.

Que pouvez-vous encore nous dire à propos de ce qui se passe avec votre bailleur ?
Messages postés
79588
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2020
11 875
En attendant, parlez-lui donc de la loi du 6 juillet 1989....
Pour voir...

Un petit aperçu simple ici ► https://www.pap.fr/bailleur/relation-locataire/le-proprietaire-peut-il-visiter-le-logement-du-locataire/a6222

Et refusez les visites qui ne correspondent pas aux règles contenues dans cette loi.
Messages postés
16469
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
4 395
" nous menacent de faire intervenir un huissier et de nous mettre un avocat sur le dos! "

En vrai ils peuvent, encore faut il trouver un avocat et un huissier près à agir sur un dossier sans réelle fondement ; mais à partir du moment ou le propriétaire paye, c'est possible.
Après si le logement est globalement propre et sans défaut d'entretien, que ce soit l'avocat ou l'huissier, il ne pourront faire que des courriers, et sans décision d'un tribunal n'auront pas plus de pouvoir qu'un citoyen lambda .
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813
' puisqu'en tant qu'occupant vous êtes prioritaire pour l'achat ?
'
Uniquement dans le cas où il veut vendre vide
Messages postés
37373
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
9 401 >
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020

C'est ce que j'ai aussi dit post 4...
;-)
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813
Bonjour
L'état de votre logement ne les regarde pas tant que vous ne le quittez pas. Pourquoi avoir accepté cette 'visite annuelle', la loi ne vous y oblige nullement. Vous l'avez signé dans le bail ? Vous ne craignez rien, et même vous pouvez les mettre dehors s'ils vous font des remarques déplacées !
Quand aux visites c'est maximum 2,h par jour et pas le samedi ni le dimanche, et ils doivent prendre RV avec vous suffisamment tôt pour que vous puissiez le valider. Pas question de vous bloquer 1 jour par semaine, et pas question de visiter n'importe quand sans prévenir !
Messages postés
5699
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 octobre 2020
1 813
' pas le samedi ni le dimanche'
Correction : pas les jours fériés ni les dimanches
Messages postés
37373
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2020
9 401
bonjour,

avez-vous reçu une notification de "congé pour vente" conforme à la loi ?
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929

Si oui :
- les visites ne sont autorisées que pendant le préavis du bailleur à raison de.... voir les autres réponses déjà données, et prévues en avance.
- le droit de préemption n'existe que pour les locations nues... (ce qui est peut-être votre cas ?)

Si non :
- c'est que votre bailleur envisage une vente "occupée" (par vous) et les visites peuvent être réalisées mais doivent être envisagées d'avance d'un commun accord.
- vous n'avez pas de droit de préemption, mais vous êtes libre de vous placer sur les rangs des éventuels acquéreurs au même titre qu'eux.

cdt.
Dossier à la une