Voisin menacant

Signaler
-
 diverker -
Bonjour,
J'habite dans une résidence hlm, maison jumelée.
Je suis la dernière maison donc obligé de passer devant chez mes voisins pour rentrer ou sortir de chez moi.
Plusieurs fois, la femme m'insultait, diffamation comme quoi je parlais d'elle avec des gens etc... Que je racontais n'importe quoi sur sa fille ... ( réactions très adulte à mon goût. ). Elle criait dehors que je suis une pute, que si je sors elle me frappe etc, même ce jour quand je suis rentré elle m'a coupé la route alors que j'avais le bébé dans les mains. Ils disaient également que les gendarmes serait de leurs côtés. Entre temps je suis allée à la gendarmerie pour porter plainte contre provocation et diffamation contre eux. Et on me dit que non on ne peut pas porter plainte dans ce genre de situation. Qu'une main courante est la meilleure solution. Et que donc il m'enverrait une copie de ma main courante par mail.
Ensuite ça s'était calmé, sachant que je n'ai jamais reçu son mail.
Puis un matin, je suis en train de dormir, mon copain ouvre la fenêtre car il entend crier, je me réveille j'écoute et je m'aperçois que c'est son mari cet fois qui s'y met, en me dénonçant d'avoir partager une photo de sa femme, d'après ce que j'ai compris. Il disait qu'il me tuerait si je passe devant chez lui, qu'il me couperait la tête a coup de sabre... qu'il me b**se, qu'il s'en fou de tuer mon copain s'il s'en mêlent etc...
Je ne sais plus ce que je dois faire, j'ai peur de sortir de chez moi, même les gendarmes de ma villes n'ont rien fait... Je n'ai pas les moyens de déménager et d'encore payer un loyer et une caution... Si quelqu'un peut m'aider svp ! Je suis à deux doigt de péter un câble, je compte même voir un médecin car je suis à fleur de peau, je fais que stressée, je ne dort plus... SVP ! Je suis de l'île de la reunion.

1 réponse

Bonjour
Il disait qu'il me tuerait si je passe devant chez lui, qu'il me couperait la tête a coup de sabre... qu'il me b**se, qu'il s'en fou de tuer mon copain s'il s'en mêlent

Menaces de mort?
Cela relève du pénal (art222-17) et les gendarmes ont l'obligation de recevoir votre plainte.
a défaut, vous vous adressez directement au procureur de la République.
Et vous allez voir votre bailleur commun avec cette plainte pour lui reclamer qu'il prenne les dispositions necessaires pour calmer votre voisin, suivant les dispositions de l'article 6-1 de la loi de 89 et de 1725cc.
Dossier à la une