Autorisation découvert

Signaler
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020
-
Messages postés
5527
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 août 2020
-
Bonjour,
J'ai actuellement une autorisation de découvert sur mon compte de 800 euros. Je suis à moins 480, la banque veut bloquer mes comptes et me menace d'une mise en demeure et d'être fiché à la banque de france. Pour le mois qui vient mon compte descendra à moins 400 maiq ils ne veulent rien entendre sous pretexte que j'ai dépassé les 90 jours.
En ont ils le droit?
Je vous remercie

3 réponses


Bonjour oui ils ont le droit vous ne pouvez pas vivre constamment avec un découvert autorisé
Cordialement
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020
1
Pour 400euros!!! Wouaouh ...ok

Bonjour.
Il serait mieux de se garder des jugements moraux et de s'en tenir au droit.

Le découvert c'est un contrat entre la banque et vous. Ce contrat prevoit que la vous prête une certaine somme d'argent et que celle -ci doit être remboursée. Il suffit donc de lire le contrat que vous a remis le conseiller.
Cependant, il est d'usage que le découvert soit remboursé dans les 90 jours et il est aussi courant que le contrat prévoit que les parties peuvent y mettre fin lorsqu'elles le souhaitent et sans se justifier. Encore une fois c'est écrit dans le contrat.
Il est dans ce cas prévu un délai de prévenance et un délai dans lequel la résiliation prendra effet afin de vous permettre de vous organiser et de rembourser .
Encore une fois, le contrat étant la loi des parties, il faut d'abord retourner au texte avant quoi que ce soit. Après deux solutions : soit les clauses du textes sont réputées non écrite par la jurispridence en application de la loi, soit aucune clause ne régie le cas et là on regarde ce que prévoit la loi souvent dans un code, ici en l'occurence, le code monétaire et financier.
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020
1 > ledroitnestpaslamorale
D'accord, je vous souhaite une bonne journée, détendez vous le week end arrive... ????
>
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020

Je ne pensais pas à vous, mais à Fred12360... la première personne qui vous a répondu. C'est toujours facile de critiquer au nom de la morale mais c'est pas une grande preuve d'intelligence...

Le droit c'est des règles, parfois absurde qu'il faut savoir utiliser. C'est tout ce qu'on demande ici. Une information juste. Après chacun est assez grand pour mener sa vie et tant que vous ne nuisez à personne, vous faîtes bien ce que vous voulez.
Messages postés
78976
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 août 2020
11 297
Parlons donc de loi, et pas de morale.
Et de façon détendue.

" Pour 400euros!!! Wouaouh ...ok " : vous avez utilisé ces 400 € pour votre profit.
Qui les compense puisque ce n'est pas vous qui avez alimenté le compte pour arriver à l'équilibre comptable exigé ?
Il faut donc bien que quelqu'un d'autre compense sur ses revenus propres alors qu'il n'a rien demandé : là, concrètement et légalement, vous nuisez à autrui car vous l'amputez d'une partie de son bien.

Mais apparemment, vu votre réponse, cette somme vous semble dérisoire ; il devrait donc être facile de la remettre sur votre compte rapidement.

" Le découvert c'est un contrat entre la banque et vous " aussi bien du point de vue de la somme que de la durée : en effet, et en l’occurrence ce contrat ne semble pas avoir été respecté quant à la durée, donc la sanction est appliquée, avec un rappel gratuit préalable.

Quant au caractère éventuellement non-écrit d'une clause ou d'une autre, il faudra déjà étudier le texte de près.
Texte dont nous ne disposons pas, sauf erreur.

Enfin, légalement il faudrait emprunter si l'on ne dispose pas d'assez de liquidités pour ses besoins ou envies, avec toutes les contraintes techniques et financières que cela comporte, notamment le paiement d'intérêts ; le découvert représente donc techniquement un emprunt qui vous est concédé à moindre frais par votre banquier.
Mais qui a ses limites aussi, car il n'a pas vocation à financer trop longtemps votre défaillance.
Pour laquelle il n'a aucune responsabilité.
Lui.
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020
1
C'est juste que je travaille, j'essaie de m'en sortir avec mes 1500 euros, et que moi je n'ai pas de bon pour faire des courses ou des aides à volonté. Mais bon c'est comme ça
Messages postés
5527
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 août 2020
3 300 >
Messages postés
12
Date d'inscription
mardi 24 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juillet 2020

Si le découvert est permanent depuis plus de 90 jours, exigez de votre banque une offre de prêt pour essayer de vous en sortir.
La réponse à votre question est oui, Ils ont le droit de supprimer cette autorisation de découvert. A vous de trouver une solution autre que celle qu'ils doivent vous proposer pour ne pas être trop perdant (prêt familial par ex)
Messages postés
5527
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 août 2020
3 300
Bonjour,

Dans beaucoup de modèle de banque, un découvert de plus de 90 jours peut être considéré comme un défaut de paiement. La loi prévoit même qu'au delà de 90 jours de découvert permanent, la banque doit vous soumettre une offre de prêt pour vous en sortir.

Le découvert est une facilité censée dépanner quelques jours de manière ponctuelle et non être utilisé de manière permanente où ça en devient un abus. La banque peut à juste titre au delà de 90 jours considéré que vous êtes dans une situation irrémédiablement compromise et conformément à l'article L313-12 du code monétaire et financier elle peut y mettre fin sans délai de prévenance.

Sauf clause contraire indiquant que la banque ne pourra pas y mettre fin sans délai de prévenance (ce qu'aucune banque n'inscrira dans son contrat), ce n'est pas le contrat mais la loi qui s'applique.
Dossier à la une