Comment reagir? un agent de recouvrement se fait passer pour un HUISSIER

Signaler
-
Messages postés
2480
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
-
bonjour,

une amie handicapée psychiatrique à 80% m'a demandé conseil car elle était terrorisée par les appels téléphoniques et les menaces d'une personne.

Mon amie a une créance auprès d'un établissement scolaire d'un peu moins de 1000e.
Cette créance est due au fait que cet établissement a longtemps surfacturé mon amie avant de régulariser. Il a ensuite mandaté le cabinet Pégase recouvrement afin de reccuperer cette créance.

Cette agence lui facture déjà 200e de frais de recouvrement sur ses courriers avec mention "recouvrement amiable". Dépassée, n'y connaissant rien, et de bonne foi, mon amie a commencé a se faire prélever 2 mensualités de 117e chacune.

Son seul revenu étant l'aide aux personnes handicapées, elle n'a pas pu honorer ses prélèvements pendant le COVID 19.

Je tiens a préciser qu'elle n'a jamais reçu le moindre courrier d'un huissier, ni d'aucun tribunal dans ce dossier !

Quand cette amie a fait appel a moi, elle m'a dit être persécutée par un huissier EXTRÊMEMENT agressif et menaçant par téléphone... J'ai donc attendu que cette personne rappelle afin de me rendre compte par moi même.

La personne rappelant, je réponds, explique que mon amie est sortie, et lui demande de se présenter.
Cette personne se présente comme "l'huissier" sans autre détail, et me parle d'une manière si cavalière que je lui ai raccroché au nez.

J'ai regardé les courriers reçus par mon amie, lui ai expliqué qu'un huissier de justice se présentait, ne parlait pas comme cela, et qu'elle aurait du recevoir des courriers de sa part. Soupçonnant une pratique frauduleuse, j'ai installé une application enregistrant les conversations téléphoniques sur le mobile de mon amie. Comme elle est TRES fragile psychologiquement, je lui ai conseillé de ne pas se fâcher tout de suite mais de le faire parler pour avoir des preuves de son discourt au téléphone.

Quelques jours plus tard, le mobile de mon amie sonne. je décroche, et l'homme se présente en tant que le cabinet Pégase... reconnaissant sa voix, et vu comment il m'avait parlé, je lui ai raccroché au nez... il a essayé de rappeler 7 fois d'affilé... Je dis a mon amie: "on est bête, le téléphone enregistrait...

Le lendemain, le téléphone sonne avec un appel provenant d'un téléphone mobile non caché.
Mon amie décroche et la même personne se présente de nouveau comme "l'huissier" en lui demandant si elle est chez elle, en lui disant qu'il va venir nous rendre visite en compagnie d'un serrurier afin de nous apprendre la politesse, a elle et a moi... Toujours sur un ton inquisiteur et très agressif... Elle a réussi a le faire suffisamment parler pour que l'enregistrement soit très explicite avant de s’énerver, de lui dire que tous ces appels et menaces étaient enregistrés et qu'elle allait se retourner contre lui...

ma question:

Nous savons qu'il s'agit de méthode frauduleuse, et nous avons réellement les enregistrements de ces conversations téléphoniques. (quand il se présente en tant que cabinet de recouvrement, puis quand il se présente en tant qu'huissier, ses menaces infondées, et même l'enregistrement ou elle le confond et il s'embrouille les pinceaux tellement il est pris au dépourvu...

Mais que faire ? quels sont nos recours ? a qui se plaindre et présenter les preuves?
Que pouvons nous en obtenir ? Surtout, comment faire pour que cette agence de recouvrement soit lourdement sanctionnée pour ses pratiques ou elle usurpe carrément la fonction d'huissier de justice afin de terroriser de pauvres gens... (handicapé en plus !) ? médiatiser l'affaire serait peut être une bonne idée ?...

Merci de vos réponses !

Nos irons quoi qu'il arrive au bureau de protection des populations (anciennement DGCCRF, répression des fraudes) des lundi afin de demander conseil...

1 réponse

Messages postés
2480
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
796
Bonjour,

Vos enregistrements ne servent à rien, ce ne sont pas des preuves reconnues.

Tant que vous n'avez pas de réelles preuves, vous ne pouvez que déposer plainte pour harcèlement.

Les frais demandés en sus sont illégaux.
Dossier à la une