Arrêt maladie - travail « forcée » ? [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

Je suis en arrêt maladie depuis ce lundi (début de grossesse compliquée), je travail à 30km de mon domicile et je ne suis plus en mesure de conduire.

Je contact donc mon employeur pour lui faire part de ma récente grossesse mais aussi de mon arrêt de travail qui court jusqu’au 21/07 et sera sans doute renouvelé jusqu’au 22/08.

Après m’avoir brièvement félicité, mon patron m’a demandé « quelles solutions me proposez vous ? Parce que vous vous doutez que je ne peux pas laisser votre poste vacant pendant 2 mois ».

Je suis restée un peu désemparée face à cette question, mais aussi face à sa façon de jouer la carte de la « conscience professionnelle ». Je me suis donc senti obligé de répondre à ses coup de fil pro (sur mon tel perso) mais aussi à des e-mails, whatsapp etc. J’ai également formé par téléphone mes collègues de travail à différentes tâches..

Conscience professionnelle ok , sauf que je ne me repose pas , je reste stressée par toutes ces problématiques professionnelles alors que je devrais me reposer et penser à mon bébé et moi.

Je dois rappeler mon patron pour donc « lui proposer une solution » et je suis totalement perdue. Je ne sais pas comment réagir , que lui dire ?
De mon point de vu je n’ai pas à lui proposer de solution, je ne comprend vraiment pas ce qu’il attend de moi.

Comment réagiriez vous ? Quelle position adopteriez vous ?

Merci de m’avoir lu.

1 réponse


Bonjour si vous etes en arrêt de maladie, vous ne pouvez pas travaillée, sinon a quoi cela sert les arrêts de maladie
Dossier à la une