Tutelle d'un malade d'alzeihmer

Signaler
-
Messages postés
12704
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2020
-
Bonjour,
Ma belle mère a la maladie d'alzeihmer. Ma belle soeur veut que nous remplissions une demande auprès du tribunal pour être la tutrice. Dans ce cas, peut-elle décider seule de la gestion du patrimoine ? Peut-on être deux tuteurs représentant les deux branches familiales ?
Quels sont les risques ou n'y en a-t-il pas sachant que je ne suis pas en bon termes avec ma belle soeur ? que me conseillez vous sachant qu'il y a un certain patrimoine dont mes enfants doivent hériter en ligne directe.
avec tous mes remerciements

2 réponses

Messages postés
33727
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2020
13 298
Dans ce cas, peut-elle décider seule de la gestion du patrimoine ?
Ce sera exactement son rôle.

Peut-on être deux tuteurs représentant les deux branches familiales ?
Vous pouvez parfaitement vous opposer à ce qu'elle soit choisie en adressant un courrier au juge devant prendre la décision de placer votre belle-mère sous la protection de la justice en proposant de désigner 2 co-tuteurs choisis dans les 2 branches familiales ou en proposant de confier la tutelle à une association tutélaire habilitée.

Cette dernière solution d'éviter les conflits entre membres de la famille.
Messages postés
12704
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2020
3 487
Dans ce cas, peut-elle décider seule de la gestion du patrimoine ?

Oui

S'agissant des actes de gestion du patrimoine, que craigniez vous ponc ?

que me conseillez vous sachant qu'il y a un certain patrimoine dont mes enfants doivent hériter en ligne directe.


Demandez au juge la Tutelle conjointe, ainsi vous pourrez "surveiller" le fonctionnement de la Tutelle et ^serrez partie prenante dans les prises de décisions.

Attention, la Tutelle c'est aussi du travail et du temps à consacrer à la personne protégée. Vous êtes prêtes à vous investir ?
Dossier à la une