Ma voisine m'accuse de l'avoir volée

Signaler
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
-
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
-
Bonjour,

Je vis dans le même immeuble depuis quatre ans environ, c'est un immeuble de centre ville avec pas mal de personnes âgées, bonne ambiance entre voisins bien que je participe peu, étant d'un naturel timide.

Ma voisine de palier est, avec son mari, le pilier de l'immeuble. Ils gèrent pas mal de choses, accueillent les artisans qui viennent bosser dans l'immeuble, etc... Bref ça se passait très bien.

En parallèle, il y a eu plusieurs vols ces dernières années. Du fait de l'ambiance, les gens ferment peu à clé quand ils descendent bricoler dans leur garage. Les voleurs ouvrent les portes au hasard et si vous êtes à l'intérieur, ils vous disent "désolé, trompé d'étage". Cela m'est arrivé deux fois d'ailleurs.

Ma voisine, elle, ne ferme toujours pas à clé et s'est fait voler plusieurs fois.

Aujourd'hui, elle est venue m'accuser car un nouveau vol à eu lieu (son sac à main) et elle m'a soi-disant croisé dans le couloir quand elle remontait de son garage, et elle a vu que son sac à main avait disparu. Pour elle, personne d'autre n'est rentré.

Elle n'était pas agressive mais son idée était faite : tout indique pour elle que je suis le coupable, puisque d'après elle "personne d'autre n'est rentré". Je suis resté compréhensif et plutôt calme, je l'ai même remerciée de son honnêteté et j'ai tout tenté pour la rassurer mais elle restait sur sa position de "mais c'est bizarre quand même personne d'autre est rentré et je vous ai croisé".

Honnêtement ça m'a fait très mal d'entendre ça, j'ai eu les larmes aux yeux et j'étais également très en colère même si je ne me suis pas énervé. Je lui ai dit que s'ils avaient besoin de mes empreintes ou autre, je coopérerai sans aucun problème mais qu'une fois mon innocence prouvée, je ne voudrai plus leur adresser la parole (c'était vers la fin ça, et je l'ai dit calmement).

Maintenant je suis chez moi et je tremble. Je poste ce message pour savoir comment je pourrais faire en sorte de convaincre de mon innocence ? Car bien sûr il leur sera impossible de prouver que c'est moi (puisque je suis innocent) mais comment moi je pourrais prouver que c'est pas moi ? Sinon je resterai le voleur à leurs yeux jusqu'à ce que je déménage.

Enfin, dans le cas où ils insisteraient, que pourrais-je faire ? Là, j'ai pris sur moi : c'était son droit de me poser la question et bien que j'ai été blessé, elle n'a pas élevé la voix. Si dans le futur elle réitère les accusations ou me lance sans cesse des sous-entendus, je ne l'accepterai pas du tout.

Merci d'avance, même si j'imagine qu'il n'y a pas grand chose à faire. Et après tout, il n'y a pas mort d'homme non plus.

2 réponses

Messages postés
3293
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2020
4 290
bonjour
il n'y a rien à faire .......c'est à votre voisine de prouver que vous avez volé.....sans preuve aucune action de la justice possible
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
1
D'accord, il ne me reste plus qu'à passer au-dessus, je pourrai jamais prouver par A+B que ce n'est pas moi quoi (sauf quand je serai parti et que les vols se poursuivront)...
Messages postés
23411
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juin 2020
9 165
Bonjour,
Vous lui demandez poliment de fermer sa porte quand elle s'absente et de ne pas accuser sans preuve. N'importe quel autre voisin peut être entré chez elle, ou une personne de passage que personne n'a remarquée.
Après avoir pris le sac, le voleur ne s'est évidemment pas éternisé.
Peut être que tout le quartier sait que personne ne ferme sa porte dans cet immeuble !!!
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
1
Merci, je note ça, lui demander de ne pas m'accuser sans preuve. Je n'ai pas osé car je trouvais que ça sonnait comme une provocation, genre "y'a pas de preuves mais on sait bien que c'est moi". Et oui l'immeuble est clairement identifié pour les vols ce sont souvent des gens du voyage qui viennent et les voisins continuent de laisser leurs portes ouvertes. Mais bon, ça, c'est leur affaire.
Messages postés
78002
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juin 2020
10 553 >
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020

" ce sont souvent des gens du voyage qui viennent " : là, c'est vous qui accusez sans preuve !
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020
1 >
Messages postés
78002
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 juin 2020

Alors je me suis mal exprimé : pour ce qui est de ce vol, je n'ai effectivement aucun moyen de savoir d'où ça vient ni même si elle n'a pas perdu son sac. Pour les gens du voyage, je parlais des personnes qui ont fait semblant de se tromper d'appartement et qui ont ouvert la porte de chez moi, j'en avais poursuivi une dans les escaliers et elle avait pris la fuite. C'était des gens du voyage, d'où ma constatation. Vous pourriez me répondre que je ne peux pas être sûr qu'il s'agissait de gens du voyage, alors je préciserai que c'était mon impression, qu'elle peut être fausse et que je n'ai absolument aucune animosité envers ces personnes. Je ne porte même aucun jugement moral sur les personnes qui ouvrent des portes non fermées à clé, chacun vit / essaie de vivre / survit / essaie de survivre comme il peut / veut. J'étais même plutôt tranquillisé de voir qu'il s'agissait plus de larcins que de vols et que leurs auteurs n'étaient absolument pas dans une optique de violence, ni même de confrontation. Comme écrivait Cioran : "On dit qu'il ne faut pas juger les autres avant de se mettre à leur place, mais c'est justement parce qu'il est impossible de se mettre à leur place que nous les jugeons" ^^

En clair : je reconnais m'être mal exprimé, et je reconnais qu'il est possible que je me trompe sur les gens que j'ai vu par le passé. Je reconnais totalement aussi n'avoir absolument aucun fait pour accuser qui que ce soit dans le vol récent de ma voisine. J'espère avoir pu dissiper le malentendu x)
Messages postés
23411
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
24 juin 2020
9 165 >
Messages postés
13
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2020

C'est un visiteur ou peut être un résident ... ou la voisine a mal rangé son sac ... et si en général tout le monde ferme sa porte à clé ce n'est pas inutile !
N'accusez pas vous non plus !
Dossier à la une