Recherche DADS [Résolu]

Signaler
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
-
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
-
Bonjour,

Je souhaiterais savoir jusqu'à quelles années on peut remonter avec la DADS ?
dans le cadre d'une recherche d'info remontant à plus de 45 ans.
merci
cordialement

12 réponses

Les DADS (Déclaration Annuelle des Données Sociales) ont été créés en même temps que la Sécurité Sociale. C'est le document global qu'envoient tous les employeurs d'une région à la Caisse de retraite, tous les ans, et où ils font figurer les noms et prénoms + numéro de sécu + dates d'embauche et salaire brut soumis à cotisation retraite de tous leurs salariés. Les CARSAT exploitent ces documents en début d'une année pour l'année précédente, ce qui permet de faire figurer les salaires indiqués par les employeurs sur les relevés de carrière.
Je crois que les plus anciennes datent de 1947. Avant cela, il y avait déjà des choses existantes : les Assurances Sociales. Des documents existent : j'ai déjà eu à rechercher dans le cadre de mon travail des décomptes d'Assurances Sociales datant des années 1920 : très belles fiches écrites à la plume !).
Tous les salaires qui figurent sur votre relevé de carrière sont là grâce à des DADS reçues par la CARSAT et exploitées.
Vous pouvez détailler votre besoin, votre recherche ? Il vous manque un salaire et vous n'avez plus les bulletins ? Votre tout premier salaire ?
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Bonjour

Merci pour votre réponse comme d'habitude claire et précise ! (on vois le pro! :-))
Je précise aussi que je contrôle la carrière de mon épouse dont la relation avec sa caisse se passe pas très bien (au vue des réponses et des éléments fournis par celle-ci)
Oui il me manque des éléments d'employeurs et de justificatifs des montants de salaires affairant au relevé de situation individuelle pour des périodes de 1972 a 1987. Car je ne retrouve pas (notamment) l'équivalence des salaires en ma possession. Et donc ne suis pas en mesure d'apporter la preuve de ceux-ci auprès de la caisse AG.AR.
Merci
> jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020

Peut-être que vous pouvez scanner les bulletins de 1974 sans qu'on voie les données personnelles...
> jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020

Je ne crois pas que le forum laisse passer les coordonnées personnelles.
jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1 > WalkingFred
En fait par exemple dans la ligne 1974 des données carsat sur le relevé de situation individuelle le montant total des salaires est supérieur aux salaires en ma possession et, sur cette ligne il est noté "employeurs multiples". Je présume que ce que vous pourrez me dire c'est le temps de travail (mois, années) chez l'employeur dont je vous communiquerai un élément de bulletin de salaire, mais si au final il manquait des infos sur d'éventuels autres employeurs, comment pourra ton avoir les infos : par le biais de la DADS qui serait nominative ?
Merci
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212 > jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020

Bonjour,

La DADS n'est pas individuelle pour une personne. C'est un état récapitulatif annuel réalisé par la Société A de tous ses salariés, par la société B de tous ses salariés. Une personne ayant travaillé pour 2 employeurs sera présente sur la déclaration des 2 sociétés.

Pour la carrière, il faudrait regarder sur https://www.info-retraite.fr/portail-info/home.html où le récapitulatif, de mémoire était plus détaillé.

Sur le document de la CNAV "Relevé de situation individuelle", pour la retraite de base, sur les périodes anciennes, il n'y a pas le nom des entreprises et le montant peut être cumulé, par contre après sur le relevé de points Agirc/Arrco, les noms des entreprises apparaissent.
> jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020

Votre épouse a eu combien d'employeurs en 1974 ? Plusieurs ou un seul ?
Vous avez tous les bulletins de 1974 ou bien vous en manque-t-il ?
Aviez-vous des enfants de moins de 3 ans en 1974 ?
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Bonjour

Donc si je comprends bien si la société B n'a pas transmis ses récapitulatifs à l'époque c'est peine perdue ?.....
J'ai le bon document https://www.info-retraite.fr/portail-info/home.html, c'est de là que je le tiens.
Le problème est que Agirc/Arrco me demande justement de justifier ces périodes car là aussi sur la ligne 1974 par exemple il est noté "employeurs regroupés" .
Mais aussi il manque par exemple une ligne 1972 qui elle est présente sur le relevé assurance retraite !
Mon épouse ne se souviens plus des ces périodes car très jeune à l'époque.... et pas d'enfants dans ces années là.
De plus la caisse Mxx nous donne juste une le montant prévu de sa pension sans aucun détail sur le calcul.
C'est pour cela que je veux vérifier car tout cela me parait je vais dire trouble ! et j'en suis à me demander si, compte tenu de la faible pension prévue (carrière incomplète) il n'y aurait pas une envie de solder vite fait !

Merci
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
Si la société B n'a pas transmis ses récapitulatifs, ou s''il y a des erreurs (de nom, de numéro SS, en 70 c'est encore manuscrit pour de nombreuses sociétés), ce sont les bulletins de paie qui vont servir à justifier. Sans l'un ou l'autre, il ne reste pas de trace.

Peut être que WalkingFred aura une idée sur "employeurs regroupés" ?

Ce qu'il faut aussi comprendre c'est qu'à partir des documents d'un employeur, la Cnav/Carsat, pour la retraite de base, et l'Agirc-Arrco, pour la retraite complémentaire, n'en utilisent pas les mêmes infos. La retraite de base, utilise l'assiette de cotisation (le revenu brut dans la limite du plafond), pour le calcul des 25 meilleures années et des trimestres de retraite. Alors que la complémentaire va regarder le montant de la cotisation versée (par l'employeur et le salarié) pour attribuer des points. Le taux de cotisation à la complémentaire a longtemps été libre, avec un taux minimum, on ne peut donc pas retrouver la cotisation d'un salarié avec le seul montant retenu pour la retraite de base. C'est pourquoi l'organisme complémentaire demande les bulletins s'il n'a pas les éléments fournis par les employeurs.

Sur le relevé de carrière pour la complémentaire, il y a bien les points connus année par année. Le montant de la complémentaire, c'est nbre points X valeur du point (1,2714 €).
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Ou la complémentaire va piocher ses infos ?
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
Je ne sais pas, elle doit les consolider chaque année pour conserver son propre historique. Entre des déclarations papier manuscrites et la procédure actuelle DSN (Déclaration sociale nominative) unique cela a nécessairement évolué dans le temps. Par exemple, pour le privé, avant 1990 il y avait une quarantaine de caisse de retraite complémentaire, elles ont alors été fusionnées dans l'Agirc-Arrco. Chaque entreprise devait (probablement ?) fournir le détail à sa caisse de rattachement.
> jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020

A un moment il y avait même une centaine de caisses complémentaires différentes, et on pouvait dans une carrière cotiser à une dizaine différentes si on changeait un peu de métier (personnellement, au bout de 10 ans d'activité j'avais déjà cotisé à 8 caisses complémentaires différentes !).
Puis elles ont eu tendance à se regrouper. Actuellement, ce qu'on appelle l'ARRCO est divisé en 10 sous-groupes (Humanis, Malkoff etc...) : c'est l'employeur qui fait cotiser à tel ou tel sous-groupe et c'est l'ARRCO qui chapeaute le tout. Les données obtenues par ces organismes sont transmises directement par les employeurs : ils prélèvent une cotisation sous forme d'un pourcentage. Cet argent sert à acheter des points (valeur d'achat). Quand on prend sa retraite, les points achetés tout au long de la carrière sont transformés en rente par le biais d'une autre valeur basée sur pleins de critères (évolution des salaires, de l'inflation etc...).
Il est impossible de vérifier ses points à une complémentaire : il faut juste s'assurer que les divers employeurs qu'on a eus figurent sur leurs relevés mais c'est dur de faire quelque chose de plus efficace.
Avant 1972, les employeurs n'étaient pas obligés de faire cotiser leurs salariés à une complémentaire (mais on peut rétroactivement présenter les bulletins de salaire non soumis et faire valider gratuitement des points !). Quand il manque un employeur, il faut présenter les bulletins de salaire pour faire valider les points. Les caisses complémentaires ont tendance à se la jouer un peu paresseuses à ce niveau-là et disent aux affiliés de demander la recherche à la CARSAT ou d'apporter un relevé de carrière détaillé : comme ça, ils ont juste à recopier le travail des autres en laissant croire que c'est la CARSAT qui freine.
Les DADS ne concernent que la CARSAT (il n'est jamais fait mention de l'affiliation à une caisse complémentaire sur ces documents spécifiques), et la CARSAT ne les cherchera que s'il manque quelque chose sur le relevé de la CARSAT.
La mention "employeurs regroupés" veut juste dire qu'il y a au moins 2 reports sur une année donnée avant 1975 et après 1975 ça veut dire qu'il y a beaucoup de reports (trop nombreux employeurs ). Il est très dommage de ne pas avoir davantage de détails.
Paradoxalement, il n'est pas toujours judicieux de faire rectifier une erreur ou une omission. Une année qui ne comporte pas de trimestre (un petit salaire insuffisant pour valider un trimestre) ne sera jamais dans le calcul de la moyenne des meilleures années. Quand il n'y a pas 25 années, le calcul se fait sur toutes les années qui comportent au moins un salaire validant au moins 1 trimestre. Ce qui veut dire qu'un salaire trop faible pour valider un trimestre ne pénalise pas le calcul. Mais si sur une année de ce type on fait ajouter un autre petit salaire et que le total des 2 petits salaires permet de valider un trimestre, alors cette année sera retenue dans le calcul alors qu'elle aura surtout tendance à faire baisser le salaire annuel moyen, sans que ce trimestre supplémentaire n'affecte positivement le taux du calcul (et tellement peu la proratisation en 166èmes)
Vous ne pourrez vérifier la carrière de votre épouse qu'avec ses bulletins de salaire. Sans document vous ne pouvez pas vérifier. Et sans souvenirs, vous ne pouvez pas contester.
Il y a rarement des erreurs sur les relevés de carrière. La plus courante, c'est l'absence du tout premier job : l'employeur a sans doute bien envoyé la DADS à l'époque mais ne connaissait pas le numéro de sécu de son jeune salarié et la CARSAT n'a alors pas pu valider le salaire. Mais l'employé figure sur la DADS et son salaire aussi : la CARSAT recherche alors cette DADS et recopie le salaire indiqué dessus. Mais il est possible que les informations ou les souvenirs donnés par les assurés soient insuffisants pour retrouver une DADS. Les archives des caisses de retraite ont pu être endommagés, perdus, noyés, brûlés... tout comme les bulletins de salaire que les assurés peuvent perdre dans un déménagement, un incendie ou un dégât des eaux. La recherche d'une DADS est aléatoire. Le document peut exister et être bien rangé mais être devenu illisible. Tout peut arriver, vraiment, d'où l'intérêt de conserver ses bulletins de salaire.
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Bonjour

Alors là ça m'en bouche un coin ! Jamais eu d'explications aussi détaillée ! Merci beaucoup.
Une question : est-ce que MSA=CARSAT dans la philosophie et surtout dans la méthode des recherches et calculs, ou est-ce différent ?
Merci
La MSA (Mutualité Sociale Agricole) gère les cotisations des exploitants agricoles et des salariés agricoles. On a tendance à ne penser qu'en termes agricoles pour la MSA, mais c'est surtout les activités relevant du secteur primaire. Un marin-pêcheur cotise à la MSA, un bûcheron, une scierie, une exploitation forestière relèvent aussi de la MSA, et je crois que les carrières (exploitation des roches) et certains secteurs de l'énergie en font partie aussi, et même des banques (le directeur d'un Crédit Agricole cotise à la MSA !)
Pour ce qui est des salaires validés par la MSA, cela fonctionne exactement de la même manière qu'un salaire du Régime Général : même taux de prélèvement, même somme pour valider un trimestre etc...
De plus, depuis le passage en LURA (Liquidation Unique des Régimes Alignés) au 01/07/2017, le calcul ne fait plus de poly-pensions : sur une même année, les salaires agricoles s'additionnent aux salaires du Régime Général. Il y a à cela des inconvénients, mais aussi des avantages : par exemple, des vendanges, qui avant 2017 ne servaient à rien en termes de trimestres et n'ouvraient pas droit à une retraite MSA, s'ajoutent aujourd'hui aux salaires habituels du salarié agricole très occasionnel. Cependant, les MSA n'archivent pas les déclarations des employeurs comme le font les CARSAT. Les MSA ne corrigent des manques qu'avec les bulletins des assurés.
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Donc dans son cas en l'absence de bulletins c'est fichu....Peuvent-ils faire une DADS ?
Doivent-ils donner la méthode de calcul de la pension ? (je veux dire est-ce obligatoire?) ou juste le résultat obtenu.
Je dois dire que lors de la liquidation de mes droits j'ai eu les calculs retenus (CARSAT et HUMANIS) alors que là (MSA) rien... juste "tant" .....
Et dans tous les cas que puis-je demander (en légalité)
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
La DADS est faite, chaque année, par l'employeur pour ses salariés de l'année.

A quelle étape êtes vous exactement simulation, demande retraite, notification, ... ? Et quelle/s est/sont les caisses concernée/s qui traient le dossier ? et quels documents sont en votre possession ?

Pour la retraite du privé, avec un relevé de carrière comportant montants, et trimestres il est possible de faire une simulation du montant de retraite. Je ne sais pas de quoi on dispose au départ pour un dossier relevant de la MSA.
jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1 > jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020

Pré "notification (MSA) date d'effet de la retraite" (à signer) avec choix 1=maintient de la demande au taux de 45% 2=annulation de la demande. Délai du document 2 mois, au delà classé sans suites. Il y est dit que:" la durée d'assurance ou d'activités aux différents régimes (Agirc-Arrco dans mon cas) auxquels vous avez appartenu est de 118 trimestres". j'en déduis que la MSA traite les 2 dossiers.
> jean-naimarre
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020

ARRCO, c'est la complémentaire. La MSA ne s'en occupe pas. En revanche, les dernières cotisations dans un régime de base ont dû être versées à la MSA. C'est donc la MSA qui traite le dossier et met en paiement pour l'ensemble des régimes alignés (Régime Général + Commerçants + Artisans + Salariés agricoles). Le document reçu, c'est une proposition de retraite à taux minoré : cela signifie que l'étude de la demande de retraite est terminée, que le taux plein n'est pas acquis et que seule une retraite avec décote peut être proposée. Il est toujours dans ce cas-là demandé aux assurés de confirmer qu'ils veulent bien prendre leur retraite avec décote. Il est normalement indiqué son montant, ainsi que le montant que fera la retraite à l'âge du taux plein (67 ans) pour que les assurés puissent voir si ça vaut le coup d'attendre. Vu le taux et vu le nombre de trimestres, j'en déduis que votre épouse a 65 ans. Elle n'est qu'à 2 ans de sa retraite à taux plein, qui doit donc s'élever à au moins 457 euros à ses 67 ans. A combien s'élève sa retraite avec décote ? Avez-vous eu au moins 3 enfants ?
Normalement, le calcul figure sur le document que vous avez reçu : il doit y avoir les années retenues revalorisées, le taux, le nombre de trimestres... tous les éléments du calcul figurent sur ce document. Je ne connais pas trop ceux de la MSA, mais je ne pense pas qu'ils soient très différents de ceux de la CARSAT.
Si vous arrivez à scanner un relevé de carrière de votre épouse (sans nom, sans numéro de sécu), je peux vous faire les 2 calculs (décote et taux plein) et vous les expliquer. Sinon, il y a des simulateurs très fiables (je ne connais pas les sites mais je crois que jee pee peut vous fournir le lien).
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Je viens de recevoir au courrier ce matin (étonnant non ? après la proposition de la caisse !) le relevé de compte et la reconstitution de carrière de la caisse. Ils prennent en compte 3 régimes. MSA, RG, RSI. Alors oui il y a bien les années retenues, la revalorisation, le taux, le nombre de trimestres.
Je présume que la différence entre les estimations (plus généreuses) des montants annuels sur l'estimation indicative de la CARSAT et le montant proposé par la caisse le sont par le fait que le calcul effectué sur l'estimation CARSAT sont bonifiés "en carrière continue" jusqu'à la clôture du dossier ?
Non, le taux plein de mon épouse "serait" de 209€.

209 euros avec 118 trimestres, ça me paraît faible pour un taux plein : vous devriez contacter la MSA pour vérifier s'ils ont inclus sur cette proposition de retraite avec décote le complément du minimum contributif auquel votre épouse a vraisemblablement droit.
Les estimations "automatiques" sont faites en reproduisant sur l'avenir la dernière situation connue. Donc elles peuvent être un peu surévaluées selon la situation réelle.
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
même si sa carrière est entrecoupée de petits boulots ? il y a de nombreuses années qui n'ont pas 4 trimestres, (certaines à 1)....
Ici entre l’estimation indicative globale CARSAT et la proposition MSA il y a une différence de 25%...
La dernière situation connue est de 2017 puisqu'elle a cessée de travailler à ce moment là, et l'estimation CARSAT date de 01/2020.

L'estimation de la CARSAT datant de 2020, si elle a été faite avec des projections, c'est ce qui figure sur l'année 2018 qui est reconduit sur le futur.
Je pense qu'il y a soit une erreur, soit une incompréhension.
La retraite de votre épouse à taux plein ne peut pas faire moins de 457 euros environ. Encore une fois, je peux vous faire les calculs si vous pouvez scanner un relevé de carrière à jour (+ date de naissance de votre épouse et nombre d'enfants).
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1


2 enfants 17/05/1955
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
J'ai effectué une simulation départ 2020 avec le fichier excel de la cfdt : https://www.xn--cfdt-retraits-mhb.fr/21-Du-salaire-annuel-moyen-au-calcul-de-la-pension-de-base

resultat : http://le.wiki.free.fr/temp/sam_2020_avec_decote_v2_CCM2.xls

On obtient une estimation retraite de base voisine de celle de l'EIG 188,57 vs 186,75. C'est assez logique puisque l'estimation s'effectue sur le même référentiel de données. Ce n'est qu'en apportant des données nouvelles (bulletins de paie non pris en compte notamment) que cela pourrait faire évoluer ce montant.

Par contre contrairement à ce que vous aviez écrit, votre femme n'a pas le taux plein, qui est à 67 ans. C'est une condition pour le minimum contributif. L'estimation de WalkingFred devait tenir compte de ce minimum contributif qui ne sera acquis qu'à 67 ans. C'est le sujet de la question formulée par la Cnav/Carsat, voulez partir aujourd'hui, sans le taux plein (50%) mais avec une décote (45%), ou attendre, par exemple 67 ans et alors bénéficier du taux plein (et du minimum contributif).
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Ma date de départ est demandée pour le 01/06/2020. Dans votre tableau si l'on modifie cette date on ne tombe par sur les mêmes montants.. qui du coup sont plus avantageux que le proposition de la caisse.
1 - Qu'en est-il ?
2 - Je présume que la partie ARRCO est à ajouter au montant premier.
Merci
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
il ne faut pas changer car le simulateur va supposer des trimestres acquis en 2020 en plus ce qui n'est pas le cas.

et oui il y a en plus la retraite complémentaire, il faut toujours distinguer les 2 montants, ne pas les cumuler car règles et formules sont différents.
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Merci a jee pee
Merci WalkingFred
Je vais faire le calcul ce week-end avec le relevé de carrière que vous avez fourni. Vous devriez dire à la MSA qui traite votre dossier que vous êtes en recherche d'emploi depuis la fin de l'indemnisation : il devrait être possible de valider au moins 4 trimestres de chomage gratuitement, voire plus si vous décalez la prise de retraite à 67 ans.
Je ne m'explique toujours pas le montant à 67 ans qui me paraît inférieur au minimum contributif alors qu'il est bien spécifié que la colonne en gris inclut le minimum contributif...
Sur sa proposition de retraite à taux minoré, la MSA vous a -t-elle indiqué le montant que ferait la retraite à 67 ans ?

J'ai fait le calcul à partir du relevé que vous avez fourni. Je ne parle que du Régime Général /MSA (ce sera une retraite commune pour ces 2 régimes de base), je n'évoque même pas les complémentaires.
A 65 ans, je trouve 188,88 euros brut par mois (taux minoré à 45%), ce qui est conforme avec l'estimation que vous avez fournie et le simulateur de jee pee.
En revanche, à 67 ans avec le taux plein, je suis à 457 euros (209 euros de retraite + 248 euros de complément pour atteindre le minimum contributif). Je ne veux pas paraître pédant ou prétentieux (j'ai l'habitude de ces calculs, c'est mon quotidien depuis 15 ans...), mais pour moi il y a une erreur sur l'Estimation Indicative Globale.
De plus, je ne vois pas d'où vient l'erreur. Souvent, ça peut s'expliquer assez facilement (projections non avérées, trimestres pour enfants non encore validés, régime absent...), mais là, je ne trouve pas l'origine de cette grosse différence. Vérifiez la somme que propose la MSA (qui regroupe le Régime Général dans votre cas) aux 67 ans dans leur dernier courrier que vous avez reçu. Si mon calcul est exact, attendre les 67 ans est amorti en à peine 1,5 année au régime de base, ce qui est extrêmement court et justifie certainement de refuser une retraite à taux minoré.
Messages postés
18
Date d'inscription
dimanche 16 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2020
1
Bonjour
Merci pour votre réponse
Mon épouse ne souhaite pas attendre le taux plein. Donc on va s'en tenir à la proposition 65 ans.
Avez-vous connaissance d'une feuille de calcul des points ARRCO ?
jee pee
Messages postés
28416
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 mars 2020
2 212
C'est nbre de points X valeur point (X minoration/majoration)

500,13 X 1,2714 X 0,92 (8 trimestres manquants pour age taux plein) = 585 € annuel

https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/instructions/Coefficients-de-minoration.pdf
Dossier à la une