Voisin violent

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 10 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020
-
 Ulpien1 -
Bonjour,
Ma compagne et moi-même sommes locataires au sein d’une résidence appartenant à un organisme de logements sociaux. Il y a un an, s’est installée dans l’appartement sur le même palier une jeune femme trentenaire avec un enfant de 7 -8 ans et un petit chien. Quelques semaines après son emménagement, un homme est venu s’installer chez elle. Il s’agit d’une personne de type créole, l’air patibulaire, les yeux perpétuellement injectés de sang et répandant derrière lui de solides effluves d’alcool et de cannabis. Très vite le cauchemar a commencé. De jour comme de nuit, de la musique infâme a fond au point d’avoir la sensation qu’un concert se joue dans notre couloir. Seul ou avec d’autres trainards alcoolisés ils chantent, poussent des beuglements inhumains, s’insultent et se battent jusque dans la cage d’escaliers. A trois reprises je suis allé toquer à leur porte pour demander, en bon voisin, qu’ils baissent un peu le son. Sans réponse à chaque fois. Un jour l’homme est venu à son tour toquer à ma porte, sans raison apparente. Il était sous l’emprise de stupéfiants/alcool et s’est mis à me menacer de mort et à nous traiter de « sales blancs »( dans un dialecte quasi incompréhensible). Il a ensuite donné des coups de pieds dans notre porte d’entrée. Nous avons déposé une main courante mais la police nous a bien fait comprendre que leur manque d’effectif ne leur permettrait pas d’intervenir efficacement. Nous avons contacté le bailleur social qui lui aussi a botté en touche. Aujourd’hui le tapage continue tous les jours, cela mine notre vie quotidienne. Dorénavant il se met à être violent avec la jeune femme, l’enfant et le chien. Nous aimerions intervenir mais craignons les represailles car il vit littéralement en face de chez nous. Travaillant de nuit, ma compagne est seule le soir et à très peur. Nous sommes désemparés et ne savons pas quoi faire. Nous attendons la livraison d’un bien immobilier en Septembre pour pouvoir déménager mais j’ai très peur que cela finisse mal d’ici là. Nous sommes désemparés. Merci de m’avoir lu.

3 réponses

Bonjour
On ne fera rien pour vous en l'état, car les responsables de la sécurité publique ont peur de se faire traiter de racistes ou de fascistes, par des associations d'illuminés ! C'est ce que ces derniers appellent la mixité, situation qu'ils souhaitent sans toutefois y" participer" personnellement!
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 10 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
10 février 2020

Je suis désolé de poster ce message pour rien, mais j'espère que vous vous en sortirez, bonne chance à vous...
" mais la police nous a bien fait comprendre que leur manque d’effectif ne leur permettrait pas d’intervenir efficacement. "
J'enverrais une lettre recommandée au commissaire en lui faisant bien comprendre qu'il sera responsable si cette affaire tourne mal .
Après soit il intervient , soit vous allez "parler " au mec , sans témoins ....
Dossier à la une