Litige ex conjoint crédit conso

Signaler
-
Gilbert06400
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 5 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2020
-
Bonjour,
ma compagne avait acceptė d etre co-empruntrice 30000€ environ il y a plusieures annees de son compagnon de l epoque, pour un regroupement de plusieurs credits conso concernant essentiellement son ex compagnon, apres leur separation ( et un accord verbal) son ex compagnon a soldė ce credit ,13 ans apres il demande a ce qu elle lui remboursse la moitie du credit et l attaque en justice , le credit etant totallement soldė. Le juge des affaires familiales vient de la condamner à rembourser la moitié de ce crédit alors que preuve a l appuie elle a bénéficié que de 4000€, tout le reste ayant servie à Monsieur. Doit elle faire appel? Ou est ce peine perdu ?

1 réponse

Messages postés
3778
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 février 2020
2 013
Bonjour,

Jugement très intéressant. Sur quel base légale repose la décision du juge, quels sont ses arguments ?
Votre compagne et son ex-compagnon était marié ? sous quel régime ? et quand ont-ils divorcés ?

Gilbert06400
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 5 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2020

Bonjour,
merci d’avoir vite répondu alors non ils étaient pas marié ni pacsé , juste en concubinage et elle était enceinte de leur premier enfant, le juge a tranché sur le seul fait qu’il y avait la signature de ma compagne en tant que co-empreintrice cela date de 14 ans ce rachat de crédit a était soldé il y a 6 ans environ par Mr le montant exact de l’empreint était de 25 000 euros il y a eu 4120 euros pour ma compagne et pour son ex tout le reste, il avait besoin d’elle pour ce rachat de crédit car seul il ne passé pas seul, donc elle a signé, mais sans réalisé que cela l’engagé à part égale elle avait seulement 19 ans à l’époque et ne se projeté pas sur une séparation .

Plusieurs années s’en sont suivit et Mr a un jour envoyé un courrier à madame en lui réclamant la moitié du crédit plus intérêts ect ma compagne avait alors répondu et ce par courrier accuse de réception lui disant ok mais si je paye la moitié du crédit je veux la moitié des sous chose qu’elle n’a jamais eu il n’a jamais répondu à ça et en 2016 Mr décide d’attaquer ma compagne en justice avec avocat ect...
Aujourd’hui elle perd, il gagne toutes ses demandes même des frais d’avocats à lui payer
Nous sommes désespéré de cette situation et notre avocat n’a pas su gérer ce dossier je pense et nous dit qu’il faut payer une grosse somme à la partie adverse pour faire un appel.

Pensez vous la même chose ? Quels sont nos recours et dans le pire des cas pensez vous que l’huissier fera preuve d’indulgence en M’étant en place des petites mensualités ?

Bien cordialement
Gilbert06400
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 5 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2020

Bonjour,
merci d’avoir vite répondu alors non ils étaient pas marié ni pacsé , juste en concubinage et elle était enceinte de leur premier enfant, le juge a tranché sur le seul fait qu’il y avait la signature de ma compagne en tant que co-empreintrice cela date de 14 ans ce rachat de crédit a était soldé il y a 6 ans environ par Mr le montant exact de l’empreint était de 25 000 euros il y a eu 4120 euros pour ma compagne et pour son ex tout le reste, il avait besoin d’elle pour ce rachat de crédit car seul il ne passé pas seul, donc elle a signé, mais sans réalisé que cela l’engagé à part égale elle avait seulement 19 ans à l’époque et ne se projeté pas sur une séparation .

Plusieurs années s’en sont suivit et Mr a un jour envoyé un courrier à madame en lui réclamant la moitié du crédit plus intérêts ect ma compagne avait alors répondu et ce par courrier accuse de réception lui disant ok mais si je paye la moitié du crédit je veux la moitié des sous chose qu’elle n’a jamais eu il n’a jamais répondu à ça et en 2016 Mr décide d’attaquer ma compagne en justice avec avocat ect...
Aujourd’hui elle perd, il gagne toutes ses demandes même des frais d’avocats à lui payer
Nous sommes désespéré de cette situation et notre avocat n’a pas su gérer ce dossier je pense et nous dit qu’il faut payer une grosse somme à la partie adverse pour faire un appel.

Pensez vous la même chose ? Quels sont nos recours et dans le pire des cas pensez vous que l’huissier fera preuve d’indulgence en M’étant en place des petites mensualités ?

Bien cordialement
Dossier à la une