Je veux démissionner

Signaler
-
dna.factory
Messages postés
19445
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2020
-
Bonjour,
Je rencontres des problèmes dans l'entreprise où je suis actuellement. Ayant eu un entretien avec les patrons j'ai vidé mon sac et tout dit ce que j'avais sur le cœur. Cependant par peur je n'ai osé demander une rupture conventionnelle. Le lendemain j'ai envoyé un message comme quoi je ne pouvais pas aller travailler comme quoi j'étais pas bien stressé.. je fais des crises d'angoisse. J'ai demandé la rupture conventionnelle et depuis aucune réponse .. je compte faire un abandon de poste mais le soucis cest qu'il ont un délai de 2 mois pour me licencier. Et pour me faire *** ils en sont capables. J'ai peut-être une solution et j'aimerai savoir si on peut démissionner pendant un abandon de poste ? Jai peut être trouver un autre boulot mais avant d'être sur de démissionner faudrait que sa soit sur de l'autre côté sinon je peux pas me permettre d'être 2 mois sans revenus . Est ce que quelqu'un pourrait m'aider ??

2 réponses

Messages postés
9375
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 février 2020
1 468
mais le soucis cest qu'il ont un délai de 2 mois pour me licencier
pas du tout .. il n'existe pas de délai..

si vous démissionnez avez vous songé au préavis ?
Si il ont un délai de 2 mois j'ai été a l'inspection du travail
Messages postés
19445
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2020
6 364
Mais le soucis cest qu'il ont un délai de 2 mois pour me licencier.
Comme beaucoup vous n'avez pas compris le sens de cette phrase.
L'employeur ne peut sanctionner une faute (plus exactement, lancer les démarches) que dans les 2 mois après qu'il ait pris connaissance de la faute

Sauf que.
- L'abandon de poste est une faute continue.
Si vous arrêtez de venir au boulot au 2 janvier, au 1 avril l'employeur ne peut PLUS vous licencier pour votre absence du 2 janvier. Mais il peut vous licencier pour celle du 2 mars. ou celle du 3 mars, ou celle du 4....
- Et surtout, l'employeur n'est PAS obligé de vous licencier.
Comme indiqué, au 2 mars, il ne peut PLUS vous licencier pour l'absence du 2 janvier. Et bien il ne vous licenciera pas.
C'est tout.
Par contre, il vous paiera 0 euros pour janvier, 0 pour fevrier, 0 pour mars, 0 pour avril, 0 pour juin, 0 pour juillet...
Jusqu'à ce que vous démissionniez.
Dossier à la une