Garde alternée : difficultés à se mettre d'accord pour Noël

- - Dernière réponse :  Marley44 - 4 déc. 2019 à 16:20
Bonjour à tous,
je poste mon problème ici avant tout pour avoir l'opinion d'autres parents divorcés et partager nos expériences !
Mon mari et moi sommes en cours de divorce, nous rencontrons beaucoup de difficultés à nous mettre d'accord sur beaucoup de points et celui des vacances est le plus problématique (il est enseignant, a donc deux mois de vacances l'été mais a choisi en juillet et août dernier de les prendre "à la carte", sans me prévenir de ses dates de départ ni d'arrivée et me contraignant sans m'avoir consultée au préalable à les récupérer à l'aéroport à 2h30 du matin).
Bref le nouveau point de discorde est à nouveau les vacances, celles de Noël cette fois-ci. Nous pratiquons depuis 2 ans la garde alternée et dans sa proposition de convention de divorce mon avocate propose que j'ai les enfants la semaine de Noël les années impaires. Comme j'avais déjà gardé les enfants la semaine de Noël l'année dernière et que je savais que mon mari souhaitait passer le réveillon avec eux cette année (ce qui est parfaitement légitime) et qu'il ne souhaite pas les garder pour le réveillon du 31 décembre, je lui propose donc cette année d'échanger nos semaines de garde : il les aura donc comme il le souhaite le 24 et pas le 31, mais comme le stipule la convention, je souhaite passer un moment avec mes enfants dans la journée du 25 décembre, à la convenance de mon mari. Je pensais que cette solution était la plus simple et c'est là que je fais appel au bon sens de tous les parents séparés car la réponse de mon mari est sans appel : aucun échange de semaine ne sera envisagé, il les veut le 24 et pas le 31 point barre. Nous devons donc "échanger nos soirées de réveillon", ce que je trouve bien peu pratique. Sachant qu'il est en vacances et moi pas, j'avoue ne pas comprendre cet entêtement à refuser de convenir d'un arrangement qui, je le pensais, ménagerait les souhaits de tout le monde. Que faire ? Vers qui me tourner ? Les services de médiations sont débordés et mon avocate aux abonnés absents :(
D'avance merci pour vos réponses et vos témoignages.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
18150
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 décembre 2019
10695
1
Merci
Bonjour,

Si le juge avait rendu sa décision concernant la garde des enfants, je vous aurais répondu : "conformez-vous au jugement".

Mais là, de jugement, il n'y en a pas encore si j'ai bien compris.
Il va donc bien falloir que vous trouviez un terrain d'entente, car pour l'instant, vous faites exactement comme vous voulez... ou plutôt comme vous pouvez !

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24538 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Energizor
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 3 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 décembre 2019
1
1
Merci
Bonsoir
Je ne suis pas certaine de comprendre :vous envisagez de passer la première semaine avec vos enfants hormis le réveillon du 24 et la journée du 25 ?
Que de complications, non ?
Pourquoi ne pas tenter de faire 1 semaine pour l’un et une autre semaine pour l’autre ?
Lorsque le divorce sera prononcé, ce sera sans doute ce que le juge décidera. Alors pourquoi ne pas tenter d’ores et déjà de vous y conformer ?
Et comme l’an dernier vous aviez passé Noel avec eux, il me semble effectivement légitime que ce soit le papa qui profite de la première semaine avec vos enfants et vous de la deuxième.
On s’y fait vite aux Noëls décalés, mais le premier est toujours un peu compliqué, j’en conviens...

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24538 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour, la première semaine avec leur papa et la deuxième avec moi : c'est effectivement ce que j'ai proposé au Papa qui refuse, mais veut néanmoins ses enfants la nuit du 24 et refuse de les garder la nuit du 31.
Commenter la réponse de bouteillalamer
Dossier à la une