Augmentation des charges avec regularisation

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
30485
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 décembre 2019
- 15 nov. 2019 à 06:26
Bonjour, ma fille loué a partement avec des charges de 60 euros par mois, l'agence a augmenter de 30 euros par mois passé , soit presque 90 euros alors que le contrat ,'etait pas de cette somme
cela fait 4 mois qu'elle est partie
elle avait loué 2 ans alors il me reclame presque 700 euros d'augmentation, est ce qu'il a le droit
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
30485
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 décembre 2019
6545
0
Merci
bonjour,

I) Si les charges sont "au réel" (= par provisions mensuelles), elles doivent être régularisées 1 fois/an, suite à l'approbation des comptes en AG (Assemblée Générale), sur justificatif (envoyé au locataire, mais pas d'obligation pour le bailleur, OU tenu à la disposition du locataire pendant 6 mois à partir de la demande du bailleur/agence), et le montant mensuel ajusté pour l'année suivante.

Régularisation tardive des charges (Loi du 6.7.89 : art. 23, al. 9) :

En cas d'"oubli" de régularisation, celle-ci peut être faite tardivement, sans toutefois remonter à + de 3 ans en arrière :
Article 7-1 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 :
"Toutes actions dérivant d'un contrat de bail sont prescrites par trois ans à compter du jour où le titulaire d'un droit a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant d'exercer ce droit.".
Votre fille n'étant restée que 2 ans, elle doit la différence entre le montant des charges avec régularisation et le montant des provisions versées chaque mois sur 2 ans.

Tant que le décompte des charges et le mode de répartition ne lui ont pas été communiquées (mais pas d'obligation du bailleur de les envoyer au locataire) OU tant qu’il ne peut consulter les pièces justificatives (pendant 6 mois après la demande), le locataire a le droit de ne pas payer les charges qui lui sont réclamées (CA PARIS 9 janvier 2001).

II) Si les charges sont "au forfait", elles ne peuvent que être "indexées" en même temps et aux mêmes conditions que la révision du loyer si une révision annuelle de loyer a été prévue à la signature du contrat de location.

Je vous propose un peu de lecture : (post 4) par ce lien (et particulièrement le § III - H) :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8379252-france#4

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une