Expropriation de mon chemin par un agriculteur [Résolu]

- - Dernière réponse :  Marie38 - 1 nov. 2019 à 18:49
Bonjour;
J'ai un chemin agricole bordé par des terrains agricoles, l'agriculteur qui cultive l'un des terrains à chaque labourage ne prend 30 à 50 cm à chaque fois. Je tiens a précisé que cet agriculteur vient avec un tracteur non immatriculé, pour venir il prend des routes départementale. Que doive faire car les gendarmes refuse ma plainte me disent quelle sera classée sans suite.
Merci de votre réponse.
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
35014
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
783
3
Merci
bonjour
moi j'ai retenu le terme bornage, qui me semble juste # 10
l'amende est salée pour celui qui les enlèves.

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25394 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

J'ai trouvé au bord du chemin une tige plate jaune en plastic assez dur se terminant en pointe de 50 cm. Je me demande si cela ne fait pas partie d'une borne de géomètre.
Commenter la réponse de xplom
Messages postés
294
Date d'inscription
lundi 1 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
60
0
Merci
Bonsoir,

faire appel a un conciliateur de justice
Déjà fais avec le propriétaire du terrain agricole qui n'est pas l'agriculteur, agriculteur qui vient par une départementale avec un tracteur non immatriculé, qui a créé un autre accès sur mon chemin sans mon accord. L'accord auquel le propriétaire s'était engagé devant le conciliateur, il ne la pas respecter.
christian67430
Messages postés
294
Date d'inscription
lundi 1 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
60 -
alors il faut allez en justice ,
Commenter la réponse de christian67430
Messages postés
75585
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 novembre 2019
8012
0
Merci
Et un particulier ne peut pas exproprier.
Si cette parcelle-chemin vous appartient bien, il continuera à vous appartenir, même s'il a aété labouré.

--
Oui mais bientôt je ne pourrais plus y circulé avec mon véhicule pour accéder à mon domicile.
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
14143
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
5705
0
Merci
Saisissez le tribunal.
Malheureusement en effet je ne voie que cette solution pour l'instant. Mais je pensai avoir un article de loi.
Merci de votre réponse.
Cordialement.
bern29
Messages postés
4236
Date d'inscription
mercredi 21 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
1201 -
Sinon,clôturez votre limite de chemin.
En effet, je pensais saisir le tribunal et demander un géomètre judiciaire, car avant il y avait déjà une clôture, que le précédent agriculteur qui exploitait ses terrains l'a enlevé sans notre accord, mais à l'époque mon mari m'a pas voulu saisir le tribunal. Et il ni a pas de bornage. Et je ne veux pas mettre une clôture toute seule car elle sera arracher à coup sûr.
Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
7303
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
2477
0
Merci
je pensais saisir le tribunal et demander un géomètre judiciaire, car avant il y avait déjà une clôture, que le précédent agriculteur qui exploitait ses terrains l'a enlevé
C'est ce que j'allais vous suggérer. Demandez un bornage judiciaire, faites clôturer et si le rebelle arrache la clôture, vous pourrez l'attaquer. N'hésitez pas à prendre des photos quand les bornes seront posées, puis la clôture. Et si vous êtes quasi certaine que la clôture ne résistera pas à l'agriculteur, n'hésitez pas à faire appel à un huissier pour constater sa pose, puis sa dépose. Cela aura encore plus de poids que des photos face à un juge.

je pensai avoir un article de loi.
Voir les articles sur la propriété privée. Votre voisin n'a pas à passer sur votre propriété et encore moins à le détériorer.

J'ai un chemin agricole bordé par des terrains agricoles, l'agriculteur qui cultive l'un des terrains à chaque labourage ne prend 30 à 50 cm à chaque fois.
Toutefois, pour bien comprendre, à qui appartiennent les terres agricoles ? À vous ? À un propriétaire autre ? Le conducteur du tracteur (exploitant du fonds) est-il locataire ?
Le chemin vous appartient, mais existe-t-il un droit de passage pour l'agriculteur en cause ?
Gayomi
Messages postés
7303
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
2477 -
Location non déclaré un paiement en espèce entre le propriétaire et l'agriculteur. Le propriétaire lui même me l'a dit, en me disant que je n'avais qu'à faire pareil au lieu de le faire C....
Vous pourriez le signaler aux services fiscaux, mais il leur sera difficile de rassembler des preuves et d'agir.

De plus cet agriculteur prend les routes communale et les départementales avec des tracteurs non immatriculé, je l'ai signalé en gendarmerie mais ils non rien voulu savoir
Disons qu'il faudrait que les gendarmes le prennent sur le fait. Une photo d'un particulier n'est pas exploitable. Les gendarmes sont libres, tout comme les services fiscaux pour le paiement en espèces, de cibler leurs actions. L'infraction que vous relevez ne fait pas partie de leurs priorités. Peut-être à tort mais vous n'y pouvez rien.


En ce qui concerne la configuration, j'ai un peu de mal à comprendre, même si au fond ça ne change rien. Vous possédez un chemin entre 2 propriétés qui ne nous appartiennent pas. Et ce chemin mène à votre propriété, une sorte de "T" ?
Si le chemin est privé, puisque vous en êtes le propriétaire, pourquoi les propriétaires des fonds voisins l'utilisent-ils (ou leur "locataire") ? Sont-ils enclavés ? Avec un droit de passage publié ?
Sur mon acte de propriété pas de droit de passage, rien d'écrit, certains terrains agricoles sont enclavé; mais celui de ce propriétaire à la possibilité de créer un passage à gué depuis la voie communale pour passer le ruisseau, sans passer par le mien; chose qu'il avait accepté devant le conciliateur, et qui devait être fait au plus tard le 2 Septembre 2019.
Gayomi
Messages postés
7303
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
2477 -
Je ne connais pas bien la procédure. D'autres intervenants la connaissent sans doute mieux que moi et pourront peut-être vous aider.
Il semblerait que le résultat de la conciliation doive être soumis au juge.
Lire : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1736

Commencez par le bornage, le passage par le tribunal et poser la clôture. Et un portail en "dur" à l'entrée de votre chemin ?
Merci, j'ai pris RdV avec mon avocat.
Gayomi
Messages postés
7303
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
2477 -
Alors il est inutile de se perdre en conjectures sur ce forum. Attendez votre rendez-vous avec votre avocat et ses conseils.
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
14698
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2019
2056
0
Merci
bonjour, déjà les gendarmes n'ont pas le droit de refuser la plainte, vous pouvez aussi la déposer dans d'autres endroits
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1435
Commenter la réponse de cristali
Dossier à la une