ACHAT : remise en question du diagnostique

- - Dernière réponse :  Ulpien1 - 24 oct. 2019 à 21:10
Bonjour,

En pleine acquisition d'un bien (compromis signé) la visite de l'entrepreneur a révélé des défauts sur le compteur qui n'ont jamais été mentionnés dans les diagnostiques . Selon l'entrepreneur la salle de bain est raccordée directement sur l'interrupteur différentiel or ce dernier protège les personnes des risques d'électrisation mais ne détecte ni les surcharges ni les courts-circuits. La salle de bain doit donc être raccordée sur un disjoncteur divisionnaire en aval de l'interrupteur différentiel. J'ai mentionné cela à l'agence et aux notaires.
Depuis l'agence m'a appelé plusieurs fois + envoyé des mails pour m'indiquer que les diagnostiques sont bons et que je n'ai pas le droit de demander un nouveau diagnostique. Par ailleurs l'agence harcèle mon courtier pour obtenir mes demandes de prêts des différentes banques.

Mes questions sont simples :
-puis je demander obliger l'agence / le propriétaire à me rouvrir les portes pour que je fasse passer un électricien pour aviser de plus de détails et chiffrer les travaux? car je n'avais pas prévu cela...
- y a t il un enjeu sur la sécurité de fait?
- par ailleurs vis à vis des normes (bâtiment ancien) cela aurait il du être mentionné sur le diagnostique? sur qui me retourner?
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonsoir
Votre^entrepreneur a raison.<Mais la pose d'un disjoncteur divisionnaire avec raccordement du circuit de la salle de bains représente une dépense modique. Quel est le circuit qui est mal raccordé: le circuit lumière ou le circuit prises?
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une