Dommages et intérets abusifs ? valables ?

- - Dernière réponse : AntiEnrayage
Messages postés
490
Date d'inscription
dimanche 29 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2019
- 9 oct. 2019 à 11:56
Bonjour,

En juillet 2016, mon mari et moi avons défendu notre petit garçon de 9 ans qui s'était fait agressé verbalement par un individu alcoolisé.Nous y sommes allés et celui ci m'a frappé, s'en ai suivi une bagarre avec mon mari qui m'a défendu.De retour chez nous, l'homme est venu 3 fois devant la maison en voiture, et observé, j'ai donc prévenu la police, qui m'ont alors demandé de passer déposer plainte ou main courante, ce que nous n'avons pas fait car les enfants avaient peur que l'homme revienne pendant notre absence.Suite à celà cet homme à déposé plainte, certificat médical à l'appui itt de 30 jours, dent cassé, lacérations au visage, hématomes sur le ventre. Or quand nous l'avons quitté cet personne n'avait absolument rien, ni ne saignait de la bouche, ni de dent cassée, idem quand nous l'avons vu devant chez nous. Nous savons également que cet homme, après notre dispute, est parti une nuit entière et est rentré chez lui au petit matin, alcoolisé, sa femme lui ayant demandé des comptes, il l'a frappé, a été arrété pour ce fait, a effectué une peine de prison, car ce n'était pas la première fois ! Mon mari est moi sommes passés en CRPC en décembre 2016, (cette personne était absente car incarcérée) les policiers nous avaient alors dit que la CRPC était une procédure plus rapide et moins contraignante, je précise que nous ne savions pas ce que les lettres crpc signifiait et l'avons après . Nous avons donc pris un avocat, et celle ci nous a dit, que la "victime" n'était pas là mais qu'il avait fait une lettre et ne demandait pas de dommages et intérets. Nous avons été condamnés à 70h de TIG, notre avocate voulait faire appel de la décision et allait en correctionnel, car pour elle le certificat médical établi était bizarre et aussi on ne savait pas ce qu'il s'était passé cette fameuse nuit ou il n'est pas rentré. Mon mari et moi avons refusé et accepté les TIG, pour être tranquille t en finir avec ce stress. Aujourd'hui j'ai eu la désagréable surprise, presque 3 ans après, de voir un huissier de justice devant ma porte et nous remettre une convocation au tribunal, car ce monsieur nous réclame 7250 euros de dommages et intérêts. Je suis anéantie, complètement perdue, et ne sait pas quoi faire ! Y a t'il une chance même infime, que le tribunal lui refuse ?
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
490
Date d'inscription
dimanche 29 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2019
221
1
Merci
Bonjour,

Reprenez contact avec votre avocat de l'époque .

Cordialement

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25948 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

j'ai repris contact avec elle hier, j'attends de ses nouvelles, mais j'avoue avoir très peur, depuis hier je pleure sans arrêt.
Commenter la réponse de AntiEnrayage
Messages postés
843
Date d'inscription
mardi 14 août 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2019
139
1
Merci
bonjour,

comment l'homme vous a retrouvé ?
CRPC = Reconnaissance préalable de culpabilité en procédure pénale française

prenez un avocat , je ne suis pas sur que vous vous sortiez sans peine, il y a eu bagarre

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25948 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

à l'époque des faits, il habitait pas très loin de chez nous, une maison louée par le ccas, et mon fils de 9 ans était parti jouer au terrain de foot pas loin, il a rencontré des enfants la bas, les enfants de cette personne, ils ont joué au ballon mais le ballon s'est coincé dans un arbre, son fils a alors voulu demander a son père de l'aider, mais comme il était alcoolisé il s'en ai pris violemment aux enfants. Mon fils avait indiqué à son copain où il habitait.
CRPC : nous avons su qu'après avoir signé et rentré chez nous ce que la CRPC signifiait.
bagarre : oui, je suis d'accord, mais bagarre veut dire coups portés des 2 cotés, or il s'est fait passer pour victime en disant que seul mon mari avait tapé, quand nous sommes partis il n'avait rien du tout, il a passé la nuit dehors on ne sait pas où, on peut très bien supposé qu'il a cherché "bagarre" autre part ! Ce qui me révolte le plus, c'est de savoir, que ce n'est pas la première fois qu'il fait le coup, qu'il a plus de 9 condamnations à son actif, qu'il tape sur sa femme, ses enfants ...mais que malgré tout c'est qui sommes coupables !
AntiEnrayage
Messages postés
490
Date d'inscription
dimanche 29 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2019
221 -
C'est à la justice de trancher ! Seul votre avocat pourra vous aider !

Bon courage
Commenter la réponse de vincent_d
Dossier à la une