Fin garde alternée sans jugement

- - Dernière réponse :  Joprive - 23 août 2019 à 08:39
Bonjour.
Je vous expose ma situation en espérant obtenir conseil.
Papa de 2 enfants de deux mères différentes. J ai une fille de 15 ans qui vit en Vendée et un fils de 11 ans qui vit dans le Gard. Je suis séparé de la maman de ma fille depuis 14 ans et de la mère de mon fils depuis 3 ans. Cela fait 2 ans et demi que j ai mon fils en garde alternée suite à un accord verbal stipulant que je m y engageais jusqu'à la fin du primaire afin de ne pas changer notre fils d école. Durant ces 2 ans nous avons donc imposé à notre fils 30 min de route matin et soir une semaine sur deux (lorsqu il était chez moi) pour le maintenir dans son école. Voyant le collège approcher, j ai proposé à mon ex de choisir un établissement à mi chemin de nos deux domiciles. Cette dernière a refusé estimant que c était compliqué pour elle. Mon fils rentre au collège dans quelques jours et ce collège se situe encore plus loin de mon domicile (mais à 200 m de chez sa mère) avec bien sûr des plages horaires plus amples et des devoirs, ce qui me semble être un train de vie plus qu épuisant pour notre fils. Je vis actuellement dans un F1 avec une chambre partagée avec mon fils et ce dernier entrant dans l adolescence, cela aussi devient compliqué. De plus, je suis artisan et ai des plages de travail allant parfois jusqu à 20 h à certaines périodes de l année (la maman elle a des horaires de bureau à 75%). Je veux donc renoncer à la garde alternee mais celle ci refuse... Nous ne sommes jamais passés devant le JAF ni aucun accord écrit. Que puis je faire en attendant de passer devant le JAF ? La situation devient de plus en plus compliquée, cette femme a 50 ans et a refait sa vie donc je pense n a pas envie d avoir notre fils en permanence mais cela impose à notre fils énormément de trajet. 45 min environ quand il sera au collège. Elle me demande de venir vivre dans sa ville ! Mais cela ne correspond pas à mon secteur d activité. De plus je ne vois pas pourquoi je ne serais pas en droit si je le désirais de partir vivre près de ma fille (projet à moyen terme) si je le souhaitais. Je ne comprends pas pourquoi elle se sent en droit de me priver de mon autre enfant....
Merci pour vos conseils
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
366
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2019
52
0
Merci
bjr

Sans avis d' un juge , c' est le bon sens qui doit l' emporter :

1) D ' abord privilégier les intérêts du garçon ( scolarité , fatigue , bien être )
2) Demander l' avis du garçon ...à 11 ans , ce n' est plus un gamin et il a déjà une personnalité.

3) la solution la plus évidente semble la suppression de cette garde alternée créatrice de trajets très longs pour une garde alternée classique : la semaine chez sa mère , partage des we et des vacances scolaires ).
La description de votre logement et de votre situation professionnelle renforce ce raisonnement .
Commenter la réponse de peuplecameleon
0
Merci
Je vous remercie pour votre réponse, je vous avoue que la situation n est pas évidente à vivre mais me semble la plus appropriée. J insiste également sur le fait que j avais suggere un établissement à mi chemin qu, elle a refusé
peuplecameleon
Messages postés
366
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2019
52 -
j ' avais noté cette idée mais reconnaissez qu' avoir son collège à 200 m de son domicile , c' est un luxe peu commun ....
De votre côté , puisque vous ne pouvez pas modifier vos horaires de travail , il serait indispensable que vous modifiez les conditions d' accueil de ce garçon ( 1 chambre en plus ) ..... si la mésentente s' amplifiait ou si votre fils décidait d' habiter chez vous et que vous décidiez de passer devant le JAF
> peuplecameleon
Messages postés
366
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2019
-
En effet c est un luxe peu commun. Raison pour laquelle je ne comprends pas pourquoi elle préfère imposer 1h30 de route quotidienne à notre fils.
Professionnellement il m est impossible d accueillir mon fils à temps plein. Je n ai qu une chambre pour la simple et bonne raison que démarrant mon entreprise personne n acceptait de me louer.
Commenter la réponse de Joprive
Messages postés
25775
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2019
4621
0
Merci
J'ajouterai que ce que vous appelez garde alterné classique n'existe pas - rien dans la loi ne dit que c'est par défaut de ce type ( c'est juste une paresse des avocat et des juges)
Rien n'impose le même nombre de jour chez chaque parent
A titre d'exemple une résidence alterné parfaitement légal peut etre

toute les vacances chez un parent (16 semaines= 112 jours)-
par exemple 3 WE sur 4 (58 j) chez ce parent
total 170 jours

Le reste chez l'autre parent

(il y a une jolie jurisprudence de résidence alterné entre les Antilles et la métropole sur ce sujet)
peuplecameleon
Messages postés
366
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2019
52 -
Quand on lit l' auteur du post , on a un ressenti que le droit aurait du mal à corriger ... la mère ne souhaite pas garder le garçon à temps plein mais seulement une semaine sur 2 et le père n' a pas les moyens matériels pour compenser la situation en ayant en plus l' idée de partir à 600 kms.

Petit doute sur l' avenir immédiat de ce garçon .
En effet je suis papa de 2 enfants et non, d un seul même si la maman du garçon déteste ma fille et a tjs tout fait pour qu elle passe en second plan après notre fils.
Commenter la réponse de Poisson92100
Dossier à la une