Frais de notaire pour le survivant d'un membre usufruitier

- - Dernière réponse : condorcet
Messages postés
30879
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
- 8 août 2019 à 11:06
Bonjour,
Nous avions donné tous nos biens à ma fille et nous étions usufruitiers, mon mari et moi-même. Mon mari vient de décéder et quels sont les frais de notaire que je vais avoir à régler et ceux de ma fille.
Je vous remercie de votre réponse.
Bien cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
30879
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
10400
1
Merci
quels sont les frais de notaire que je vais avoir à régler et ceux de ma fille.
Pour ce qui concerne les biens donnés, vous ne connaîtrez aucun frais.
Soit vous profiterez de cet usufruit en cas de réversion des droits de votre mari, soit cet usufruit reviendra à votre fille.
Dans les 2 cas, cette transmission d'usufruit ne nécessite pas l'intervention d'un notaire et ne motive aucune démarche auprès de l'administration fiscale.

De toute façon, vous devrez déposer une déclaration de succession d'où la nécessité de rencontrez votre notaire pour la régler.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23917 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Merci pour votre réponse CONDORCET,
J'ai vu mon Notaire et je suis un peu étonnée car il me réclame également le détail des voitures et la cotation ainsi que les cartes grises, etc... Est-ce que tout cela rentre dans la succession ?
Merci et excusez-moi
Commenter la réponse de frejus
Messages postés
30879
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
10400
0
Merci
Est-ce que tout cela rentre dans la succession ?
Bien sûr.
Tout ce que possédait le défunt, soit à titre personnel, soit en communauté, faisant partie de sa succession doivent figurer dans la déclaration de succession.
Si la donation a été consentie moins de 15 ans à votre fille, elle est aussi prise en compte dans le calcul des droits de succession.
Cela ne change à mon premier message pour ce qui concerne l'usufruit revenant à vous ou à votre fille.
Vous n'aurez aucun frais.
Commenter la réponse de condorcet
Dossier à la une