Problème façade

Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 25 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2019
- - Dernière réponse :  mab34000 - 25 juin 2019 à 11:43
Bonjour,
J'espère réussir à être le plus clair possible. Je viens d'acquérir un appartement. Lors de la visite nous avions vu que la façade avait besoin d'un ravalement. On nous a garanti que celle-ci était déjà votée et payée (40 000€ pour l'immeuble). Entre le compromis (Mars) et la réitération (Juin) nous avons vu plusieurs fois le vendeur et l'agence. Le jour de la réitération nous avons appris que de nouveaux devis avaient été reçus car le premier ne correspondait pas au cahier des charges de la mairie. Les nouveaux devis vont de 101 000€ à 157 000€. La notaire a alors spécifié dans le contrat de vente que le surplus serait à notre charge. L'agent immobilier tentait alors de nous rassurer en disant que c'était habituel entre façadier de gonfler les prix pour permettre à tout le monde de travailler et que nous n'aurions rien à payer en plus car 40000€ c'était déjà énorme. Je lui ai fait alors remarquer qu'un de nos critères d'achat était de ne pas avoir ce genre de surprise. On apprend aujourd'hui par les voisins que les nouveaux devis étaient connus des propriétaires depuis Avril et personne ne nous avait informé. Avec ces nouveaux éléments soit nous aurions demandé une baisse du prix soit nous aurions annulé l'achat. Quels seraient les éventuels recours?
Cordialement.
Afficher la suite 

2 réponses

0
Merci
Bonjour,

" La notaire a alors spécifié dans le contrat de vente que le surplus serait à notre charge." Comment voulez vous donc vous retourner alors ?

"L'agent immobilier tentait alors de nous rassurer en disant que c'était habituel entre façadier de gonfler les prix" Et c'est là votre erreur. L'agent immobilier, son boulot c'est de vendre des logements. Il n'est pas façadier !
Commenter la réponse de Komar
0
Merci
Nous avions été pris de court et comme on avait à faire à des professionnels on a continué. Avec le cérémonial on était un peu impressionné. On a l’impression qu’on nous a caché les devis durant deux mois et que par la suite on nous a menti sur la suite des travaux. La notaire avait l’air aussi de découvrir cet élément ainsi que l’agent immobilier. Avec le recul nous aurions dû arrêter le processus quand on a su ces éléments. Mais on pensait perdre alors les 5% donnés lors du compromis.
Commenter la réponse de mab34000
Dossier à la une