Refus prêt immobilier / arrêt maladie

- - Dernière réponse :  Kalista - 8 oct. 2019 à 20:44
Bonjour,

Nous souhaitions acquérir une maison, dans un premier temps, notre banque nous suivait au vu de notre situation financière.

Par contre je suis en arrêt maladie depuis 4 mois, par conséquent il refuse de monter un dossier de prêt.

Avons-nous un recours ?

Bonne journée.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
17173
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 octobre 2019
6063
4
Merci
Bonjour,
Aucune banque n'est obligée de faire une offre de prêt.
Consultez plusieurs banques et voyez un courtier.

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25344 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
2308
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 octobre 2019
1089
1
Merci
Bonjour

Aucun recours. La banque n'a aucune obligation tant qu'elle ne vous a pas émise une offre de prêt. Elle n'a pas à se justifier.

Voyez avec d'autres banques mais les assurances emprunteurs risquent de ne pas vouloir suivre ou alors en chargeant le taux.
Merci pour votre réponse.

Même si le taux était plus élevé et que l’assurance emprunteur soit retissante ce que je comprends, je pensais qu’on pouvait quand même présenter notre dossier.
La seule solution actuellement, c'est de demander à une autre banque.

"je pensais qu’on pouvait quand même présenter notre dossier." Vous pouvez, mais la banque n'a aucune obligation. Et donc présentement, elle ne veux pas.
Commenter la réponse de AN.Banker
0
Merci
Le mieux c’est de présenter un dossier «  propre » : fiches de paies des 2 conjoints notamment. Les banques n’aiment pas les arrêts maladie, congés parentaux Étc
Savez vous quand vous reprendrez votre travail?
3 mois après la reprise repostulez auprès des banques et vous verrez qu’elles vous accueilleront à bras ouverts.
Idem pour la renégociation du taux immobilier d’ailleurs
Commenter la réponse de Kalista
Dossier à la une