Ouverture à crémone de fenêtre bloquée

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
25839
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2019
- 30 mai 2019 à 18:43
Bonjour,

je suis locataire d'un studio. L'ouverture de la fenêtre est un système à crémone, ancien, qui était déjà en état moyen à mon entrée dans les lieux il y a un an et quelques mois.

Il est bloqué depuis quelques jours et je ne peux plus ouvrir ma fenêtre ni mes volets.

J'ai été dans un magasin de bricolage mais n'ai pas trouvé de système adapté pour remplacer l'actuel.

Je voudrais savoir si, en premier lieu, c'est à moi d'effectuer les réparations ou bien au propriétaire ? A votre avis quels sont mes recours ?


Merci
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 30 mai 2019
Messages postés
1888
Date d'inscription
lundi 25 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2019
441
2
Merci
Bonjour,

Les réparations qui incombent au locataire

Portes et fenêtre
Mécanisme d'ouverture/ fermeture
Le bon fonctionnement des portes et fenêtres doit être assuré par le locataire. À ce titre, il doit entretenir les petites parties mécaniques des portes et fenêtres et notamment réaliser :

le graissage des gonds et des charnières,
les menues réparations des boutons et poignées de portes, des gonds et des mécanismes de fermeture,
le remplacement des petites pièces des serrures (boulons, verrou),
le graissage des petites pièces des serrures et verrous,
le remplacement des clefs égarées ou abîmées.

Et aussi parlez en à votre propriétaire , si c'est de la vétusté ( ce qui semble être le cas) c'est à lui de réparer.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21975 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de zachuka
Messages postés
25839
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2019
4934
1
Merci
bonjour,

effectivement, les dégradations dues à la VÉTUSTÉ (Décret n° 2016-382 du 30 mars 2016 -> art 3-4°) ou à l’USAGE NORMAL sont à la charge du propriétaire (et c'est au bailleur à prouver que son locataire a fait un usage anormal de ce qui a été dégradé).

Art 1755 du Code civil : « Aucune des réparations réputées locatives n'est à la charge des locataires quand elles ne sont occasionnées que par vétusté. »

Voir également : art 7 loi 6/7/1989.

Et : art 1719 & suivants du Code civil : << Le bailleur est débiteur d'une obligation d'entretien des lieux loués >> (hors réparations locatives bien entendu).

Heureusement que vous n'avez pas trouvé le bon modèle : votre bailleur aurait été en droit de ne pas vous rembourser.

==> Faire un courrier R+AR à votre bailleur pour lui signaler que la crémone de cette fenêtre s'est cassée suite à son état de vétusté (en vous appuyant sur les lois données) et en lui demandant de faire rapidement le nécessaire pour réparer/remplacer.

Gardez toujours une copie de vos courriers R+AR, ainsi que les récépissés correspondants.

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une