Hebergement

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 21 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2019
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
26051
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2019
- 22 mai 2019 à 17:39
Bonjour

Je suis hébergé gracieusement dans un studio qui appartient à mes parents. Ont-ils le droit de me mettre à la porte. Je leur verse quand même 100€. J'ai 47ans.
Merci de vos réponses
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
bonjour, S'ils ne veulent plus vous héberger, il doit y avoir une cause ?

Peut-être faudrait-il faire cesser la cause, ou du moins de s'expliquer. N'était ce pas provisoire, donc pas sans limite de temps, même si aucune date limite n'était fixée ?

Avez-vous un emploi stable ?

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22310 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de marc
1
Merci
Bonjour,

Vous n'avez pas de bail ?
Rebelion_1972
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 21 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2019
-
Non pas de bail. Juste des attestations sur l'honneur de ma mère comme quoi elle m'heberge gracieusement.
Je leur verse quand même 100€
Même si c'est une maigre participation financière pour un studio, ce n'est pas un hébergement gracieux.

Quel est le motif de votre discorde ?
Commenter la réponse de Tournesol
Messages postés
26051
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2019
4987
1
Merci
bonjour,

SI vous avez des preuves incontestables du paiement mensuel de ces 100€, vous avez un bail verbal, aussi valable qu'un bail écrit.
Le début de ce bail commence à la 1° preuve de paiement et si vos parents veulent que vous partiez de ce logement, ils doivent vous donner congé conformément à la loi :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929

Dans le cas contraire (= pas de preuves de paiement OU pas d'abonnement à votre nom pour électricité, tél fixe/internet, eau, gaz,...) vous n'avez aucun recours et vos parents peuvent vous "virer" quand ils veulent.

Vous pouvez également contacter l’ADIL le plus proche du lieu de la location : des juristes de l’immobilier vous conseilleront gratuitement.
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une