Acheter une part de la maison de mon conjoint

- - Dernière réponse : Ulpien1
Messages postés
4285
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2019
- 19 mai 2019 à 11:51
Bonjour,

J’aimerais acquérir 50% de la maison de mon conjoint pacsé dont il est le seul propriétaire aujourd’hui...que sa maison devienne notre maison.
La maison est estimée à 560 000€ et il n’a plus de crédit en cours.
Question: les frais de notaire porteront ils sur la totalité de la valeur de la maison , ou uniquement sur la part que je vais acquérir ?
Et si vous pouviez aussi me préciser le montant (% ) de ces frais ...
Merci pour votre réponse ????

Bien à vous,
Florence.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
4285
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2019
1238
2
Merci
Bonjour
Réponse négative et solution déconseillée.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 21555 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
4285
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2019
1238
1
Merci
Bonjour
S'agissant d'une vente classique les taxes et frais seront calculés sur le montant de la vente, soit sur
280000 euros.
Hors emprunt , vous en aurez environ pour 21200 euros (taxes + émoluments et débours.).
Merci bcp pour votre réponse Ulpien1.
Savez vous si le fait de monter une SCI nous permettrait de payer moins de frais ?
Bonne journée,
Florence.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5711
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2019
1527
0
Merci
Seul un notaire est en mesure de vous donner une estimation de la transaction. N'hésitez pas à vous rendre chez l'un d'entre eux. La 1ère entrevue, dès lors qu'elle concerne quelques renseignements basiques ne vous sera pas facturée.
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une