Charges d’eau a posteriori

- - Dernière réponse : Valenchantée
Messages postés
18286
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 avril 2019
- 18 avril 2019 à 18:41
Bonjour,
Ayant déménagé depuis 3 mois, mon ancienne propriétaire me réclame les “charges d’eau” alors qu’il n’a jamais été mentionné dans le contrat de location, ni oralement que nous devions les payer.
Les locataires qui étaient avant nous ont reçus la même demande.
Je n’ai donc jamais ouvert de compte chez GDF SUEZ mais voilà que je reçois une facture à mon nom...
Quels sont mes droits ? Suis-je dans l’obligâtions de régulariser ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
24738
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 avril 2019
8126
1
Merci
bonjour,
Vous aviez un bail vide ? Meublé ? Vous aviez des provisions sur charges ou un forfait (voir ce qui est mentionné dans votre bail)

a vous lire

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 19319 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Valenchantée
Messages postés
18286
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 avril 2019
4756 -
Bonsoir,

Elle ne peut pas vous réclamer des charges sur une période où vous n'étiez pas là !

Par contre, vous devez payer votre consommation d'eau chaude et d'eau froide sur votre période d'occupation : c'est normal et légal, que ce soit écrit sur votre bail ou pas.

Un bail vide ne peut pas être au forfait. Il est donc logique qu'elle vous demande une régularisation mais elle devra produire la facture sur la période considérée (et éventuellement appliquer un prorata), ainsi que vous donner le mode de répartition s'il y a plusieurs logements concernés par la facture.

Cordialement,
Val
Kokoguguss
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 17 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2019
> Valenchantée
Messages postés
18286
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 avril 2019
-
Bonsoir,
Je vous remercie.
C’est un bail vide en colocation,
N’est-il pas possible d’avoir un forfait dans ce cas précis ?
Il est effectivement bien coché “forfait” et rayé “provisons de charges” sur mon état des lieux.
djivi38
Messages postés
24577
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2019
5573 > Kokoguguss
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 17 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2019
-
bonjour,

si, il est possible d'avoir des charges au forfait en co location nue.
Voici un extrait d'un de mes topos :

• CHARGES : art 8-1 loi 6/7/1989

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F947

Les charges peuvent être mentionnées :
- Soit « forfaitaires » (cas en location meublée ou en co-location nue) : le montant reste inchangé pendant toute la durée de la location, mais, si le contrat de location le prévoit, peut toutefois être indexé en même temps que le loyer et selon les mêmes modalités (si et seulement si une révision annuelle de loyer est aussi prévue au contrat).
Le montant des charges ne doit pas être "manifestement disproportionné" par rapport au montant de charges réellement récupérables sur le locataire et le forfait de charges locatives est réputé couvrir l'ensemble des charges, y compris la TEOM.
https://www.pap.fr/bailleur/loyer-charges/les-charges-locatives/a2066/location-meublee-charges-reelles-ou-forfaitaires
https://www.pap.fr/bailleur/loyer-charges/les-charges-locatives/a2066/location-meublee-charges-reelles-ou-forfaitaires
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=ACB63A570D6E7AE9DA5076579861D6E9.tplgfr27s_3?idArticle=LEGIARTI000037670723&cidTexte=LEGITEXT000006069108&dateTexte=20190121
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000028779195&cidTexte=LEGITEXT000006069108

- Soit « au réel » (cas en location nue ou meublée) : le montant doit être régularisé au moins 1 fois/an
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2066

- Soit « comprises » : juridiquement parlant, "charges comprises" ne veut rien dire. Dans ce cas, il faut que le bailleur précise, par écrit, ce qu’elles comprennent exactement ET préciser si elles sont au forfait OU au réel.

 ÉLECTRICITÉ : sa revente est tolérée en meublé (avec un sous compteur individuel) et interdite en location nue.

 EAU : avec un sous compteur en meublé et obligatoirement abonnement auprès du fournisseur de son choix par le locataire d’une location nue.


cdt.
Kokoguguss
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 17 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 avril 2019
> djivi38
Messages postés
24577
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 avril 2019
-
Merci pour votre réponse pertinente, cordialement
Valenchantée
Messages postés
18286
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 avril 2019
4756 -
Attention, une colocation est encadrée par la loi. Ce n'est pas parce que vous vivez avec un conjoint ou un concubin que vous êtes en colocation.
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
25847
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 avril 2019
7880
0
Merci
Bonjour,

La démarche de votre ancien bailleur est parfaitement légale, vous devez effectivement vous acquitter des charges d'eau. Attention toutefois, je ne comprends pas ce que GDF Suez vient faire dans l'histoire, ils vendent du gaz et s'appellent désormais Engie.

Cordialement
Commenter la réponse de GrandCaribou
Dossier à la une