Assainissement individuel collectif

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 29 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mars 2019
- - Dernière réponse : Josh Randall
Messages postés
19967
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
- 1 avril 2019 à 13:41
Bonjour à tous,

Je sollicite votre aide, car peut-être avez vous été dans le même cas que moi.
Actuellement en rénovation, et ayant refait la dalle du sous-sol, j'en ai profité pour faire reprendre les évacuation et séparer les eaux usées des eaux pluviales. La maison étant en retrait d'une quinzaine de mètres de la rue, la régie de la métropole est venue faire l'inspection du tuyau d'évacuation (unique) sur mon terrain, et les tronçons de tuyaux d'un mètre, qui sont en béton, ont bougé avec le temps. Je dois le reprendre, et je vais passer deux tuyaux dans la tranchée pour assurer la mise en séparation des eaux usées et pluviales jusqu'à ma limite de propriété avec la route.
Or, il s'avère que le tuyau qui passe dans ma rue est un tuyau d'évacuation des eaux usées, et non un réseau unitaire. La régie de la Métropole m'a dit que je ne devais pas brancher mes pluviales dans ce réseau des eaux usées, ce qui me paraît tout à fait normal. Et qu'il m'incombait de gérer mes eaux pluviales. Or, il s'avère qu'en ayant fait mon début de tranchée, je suis descendu jusqu'à 1m40 (pour retrouver le regard béton sur mon terrain et en limite de propriété, et le terrain est très très imperméable, et de plus, j'ai 10 cm d'eau stagnante en fond de tranchée. La solution d'infiltration des eaux à la parcelle me semble plus que délicate. Je leur en ai parlé, et ils m'ont dit que l'unique solution serait de tirer sur la voie publique la canalisation des eaux pluviales (qui se situe à une vingtaine de mètres en contrebas de ma limite de propriété - voir plan joint. Ma maison se situe sur la parcelle de droite via la flèche indiquant la droite), mais que ces travaux seraient en intégralité à ma charge. Je trouve cela très injuste car :
- à l'époque, lorsqu'ils ont fait le système d'assainissement, pourquoi le réseau des eaux pluviales n'a pas été tiré en même temps jusqu'à ma limite de propriété ?
- lorsque l'on regarde la rue voisine, celle qui monte au nord, ils ont un réseau unitaire où les eaux pluviales et usées sont mélangées ensemble.

Pensez-vous réellement que ce genre de travaux serait à ma charge ? Ai-je une autre solution pour ces pluviales ?

Merci pour votre aide!
:)
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
681
Date d'inscription
dimanche 14 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2019
244
0
Merci
bonjour,

concernant la gestion des eaux pluviales la collectivité n'a aucun obligation de les accepter (code civil) , ce qui est différent des eaux usées. si la collectivité refuse elle est dans son droit. si elle vous demande de gérer à la parcelle elle est dans son droit.

- à l'époque, lorsqu'ils ont fait le système d'assainissement, pourquoi le réseau des eaux pluviales n'a pas été tiré en même temps jusqu'à ma limite de propriété ?
le réseau pluvial sert avant tout à recueillir les eaux de voirie. si il s'arrête à cet endroit c’est probablement qu'a l'époque ils ont estimé que c’était le point pour recueillir les eaux de la voie.

- lorsque l'on regarde la rue voisine, celle qui monte au nord, ils ont un réseau unitaire où les eaux pluviales et usées sont mélangées ensemble.

un réseau unitaire est toujours plus gros qu'un réseau d'eaux usées. meme si au final tout va au même endroit gardez en tête qu'un réseau d'eaux usées de diamètre 200 mm ( diamètre très courant) ne peut accepter que des eaux usées. si il devait prendre les eaux pluviales il ne serait pas adapté, à la différence d'un réseau unitaire souvent proche du diamètre 800 mm

enfin gérer ses eaux pluviales à la parcelle n’est pas très compliqué quand on a un peu de place, de la verdure et des connaissances meme avec une eau à 1,40 m de prodondeur
- cela peut etre une gouttière qui se rejette directement sur une pelouse
- cela peut etre une noue de 40 cm de profondeur si vous avez de la pelouse
- une tranchée drainante à 70 cm de profondeur si vous avez de la pelouse
- un puits d'infiltration: même avec de l'eau à 1,40 m et que le puits est dans l'eau, tout rejet fait un équilibre d'eau avec la nappe.

enfin je vous déconseille fortement l'extension du réseau des eaux pluviales sauf si vous avez de l'argent et au moins 50 000 €. et je vous confirme que ce sera bien à votre charge !

dernière solution possible demander un rejet en gargouille sur le trottoir mais a voir suivant la configuration de votre terrain.

cordialement,
Commenter la réponse de aurad
Messages postés
19967
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
3880
0
Merci
Bonjour

rejet en gargouille

Perso, je doute de la faisabilité compte tenu qu'on demande de gérer les eaux pluviales à la parcelle pour éviter de saturer le réseau enterré...
aurad
Messages postés
681
Date d'inscription
dimanche 14 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2019
244 -
en fait je dis cela car il semble que la solution qu'on lui aurait proposée est de tirer le réseau d'eau pluvial, sous entendu on peut accepter en prolongeant le réseau. donc si possible de prolonger alors possible de recueillir les eaux pluviales.
cordialement,
Josh Randall
Messages postés
19967
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
23 avril 2019
3880 > aurad
Messages postés
681
Date d'inscription
dimanche 14 août 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 avril 2019
-
Je n'avais pas fait attention à ce détail. Du coup ça paraît plausible
Commenter la réponse de Josh Randall
Messages postés
71847
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 avril 2019
8050
0
Merci
"La régie de la Métropole m'a dit que je ne devais pas brancher mes pluviales " : à l'époque de la construction de la maison, la séparation EU/EP était-elle déjà obligatoire ?

--
Commenter la réponse de BmV
Dossier à la une