Paternité [Résolu]

- - Dernière réponse :  Michel - 28 févr. 2019 à 16:26
Bonjour,
J'ai appris en revoyant mon ex que j'étais le père d'une petite fille et difficilement avec son accord j'ai fais un test de paternité à l'étranger car interdit en France celui-ci prouve la paternité à 99.999% . Donc je lui ai dit que je voulais la reconnaître mais la mère ne veux pas elle me dit quelle a déjà un père. Quelle sont mes possibilités car j'aimerai voir ma fille ,que ma fille me connaisse et sache qu'elle a un père etc..
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
8967
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Dernière intervention
26 mars 2019
3794
2
Merci
Bonjour

Et ce père qu'elle a déjà il l'a reconnue ? Si oui depuis combien de temps ?

S'il ne l'a pas reconnue vous allez a la mairie et vous reconnaissez votre fille, la mère n'a pas son avis à donner la dessus.

S'il la reconnue depuis moins de 5 ans, vous faites une procédure de contestation de paternité.

S'il la reconnue depuis plus de 5 ans vous n'avez plus de recours, il restera toujours son père.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22726 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Oui elle a été reconnue par un copain avec qui elle était donc maintenant ça doit faite 5 ans et maintenant elle est avec un autre.
zigomar-premier
Messages postés
813
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
26 mars 2019
122 -
déposez plainte pour faux.
"ca doit faire 5 ans" et bien j'espere pour vous que cela fait moins !

et que, sinon, le couple (la mere et le faux pere) sont ensemble depuis moins de 5 ans.


En fonction de l'existence ou non d'une possession d'état conforme à l'acte de naissance, les personnes ayant le droit d'agir et les délais de prescription varient.



La possession d'état conforme à l'acte de naissance est le fait que l'enfant soit traité par son père légal (c'est à dire celui qui l'a reconnu) comme s'il était réellement son enfant.



Si la possession d'état conforme à l'acte de naissance existe, la prescription de l'action en contestation est de 5 ans à compter de la cessation de ladite possession d'état.



Seuls peuvent engager une procédure en contestation le père légal, le père génétique, l'enfant lui-même (à compter de sa majorité) et le Ministère Public.



Si il n'y a pas possession d'état conforme à l'acte de naissance, alors la prescription est de 10 ans à compter de la déclaration de reconnaissance de paternité.



Dans ce cas la procédure est ouverte à toute personne y ayant intérêt c'est à dire, outre le père légal, le père génétique, l'enfant lui-même (à compter de sa majorité) et le Ministère Public, les héritiers par exemple.



ATTENTION, pour les enfants mineurs la prescription ne courre qu'à compter de leur majorité. Ainsi le délai pour agir est il souvent différent pour les adultes concernés (les pères légal et génétique, la mère) et pour l'enfant mineurs.

En effet si les délais courent immédiatement pour les adultes, ils ne commencent à courir qu'à compter de sa majorité pour l'enfant.



En pratique cela a pour conséquence qu'une procédure peut être engagée jusqu'au 23 voire 28 ans de l'enfant selon les cas.



Les conséquences de cette contestation sont une disparition de la filiation et ce rétroactivement.
Commenter la réponse de Ysabe_l
0
Merci
Oui effectivement il y a 5 ans maintenant qu'elle a été déclarée au nom d'un autre donc je ne peux rien faire d'après ce que j'ai compris ? Aucune chance pour moi de la reconnaissance donc .
zigomar-premier
Messages postés
813
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
26 mars 2019
122 -
je vous recommande de regarder les dates:

- ce n'est pas les 5 ans de l'enfant mais bien les 5 ans de possession d’état.
En gros ils (le couple qui éduque votre fille) devra prouver qu'ils sont ensemble et éduque conjointement l'enfant depuis 5 ans.


donc si il habitaient séparement à la naissance de l'enfant: tout est bon.


Dans tout les cas, il s'agit d'un délit (grave) qui vous prive de votre paternité.
vous devez porter plainte et demander réparation. ( il s'agit d'une négociation, vous ne demander aucune réparation financiere au faux-pere ainsi qu'a la mere si ils acceptent de dire qu'il n'y a pas de posséssion d'état et que la mere éduquais la fille seule lors de ses premieres année)
ainsi la possèssion d'etat n'est pas établie => vous redevenez pere.

si ils refusent=> demandez des dommages et intérêts élevés !
Commenter la réponse de Michel
0
Merci
Merci de vos précieux renseignements.
Cordialement
Commenter la réponse de Michel
0
Merci
Je voudrais vous posez une dernière question :
La meilleure solution c'est d'attaquer en justice pour contestation de paternité mais est ce que je peux fournir le test génétique qui date de 2012 d'un laboratoire à Barcelone car c'est ma meilleure preuve et quelques photos retrouvés mais qui elles ne suffiront pas je pense.
Merci de vos réponse,
Cordialement
zigomar-premier
Messages postés
813
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
26 mars 2019
122 -
est ce que je peux fournir le test génétique qui date de 2012 d'un laboratoire à Barcelone
Non
vous pouvez dire au juge que vous avez fait ce test etc d'ou la source de votre certitude.
il demandera un second test (en france, par un labo indépendant)

n'hesitez pas à fournir les photo. (ca ne changera pas grand chose mais prouve votre relation au moment de la conception)

envoyez un message tres explicite (menancant clairement d'aller jusqu'au bout juridiquement parlant)à votre ex.
> zigomar-premier
Messages postés
813
Date d'inscription
lundi 22 octobre 2018
Dernière intervention
26 mars 2019
-
Encore merci,
Cordialement
Commenter la réponse de Michel
Dossier à la une